Blog décoration et maison Ctendance

Décoration

Glycine en hiver : secrets d’une plantation réussie pour une floraison éblouissante !

La glycine est une magnifique plante grimpante qui ne manquera pas d’apporter un festival d’odeurs dans votre jardin. Mais comment se passe sa culture ?

Dorine Alanoix

Publié le

Glycine en hiver : secrets d'une plantation réussie pour une floraison éblouissante !

La glycine est une plante grimpante qui séduit par sa de plantation et ses magnifiques coloris. Envie de l’adopter chez vous cet hiver ? Voici quelques conseils pour une culture réussie.

Comment planter une glycine en pot ?

Si vous comptez en faire une plante d’intérieur, la glycine peut être plantée en pot toute l’année. Voici comment y procéder correctement et en prendre soin :

À lire Poireaux d’été : planification des semis et conseils d’entretien pour une culture réussie !

  • Prenez des pots d’au moins 60 cm de hauteur et disposez dans leur fond une couche de bille d’argile et de compost ou de terreau enrichi.
  • Mettez vos pots dans un endroit ensoleillé et à l’abri du courant d’air.
  • Placez délicatement votre motte, puis recouvrez le tout avec du terreau.

Pour ce qui concerne l’entretien, retirez les rameaux morts et taillez ceux qui portent de longues gousses après la floraison. Ajoutez du compost une fois par an, de préférence en automne.

Cette plante met non seulement plus de temps à fleurir, mais elle nécessite aussi de l’engrais pour stimuler la floraison. Il est recommandé d’utiliser un fertilisant riche en azote.

Si vous comptez laisser votre glycine à l’extérieur, il est déconseillé de la planter en hiver.

Glycine en pot
  • Save

À lire Ces 7 erreurs à éviter pour une culture réussie des plantes aromatiques !

Comment planter une glycine en pleine terre ?

La plante supporte mieux le froid de l’hiver que la sécheresse de l’été. Choisissez donc un endroit ensoleillé et éloigné, car elle pousse rapidement et peut facilement déborder, et préparez votre sol pour assurer le développement d’un bon système racinaire.

Assurez-vous que votre sol est bien drainé et pas trop riche en calcaire (un amendement en fumier peut aussi s’avérer utile) et plantez au même niveau du pot et arrosez copieusement.

Les vignes nécessitent une structure solide sur laquelle se développer, comme un treillis ou une pergola. Attachez les tiges à des fils galvanisés fixés horizontalement le long du support choisi.

Glycine
  • Save
Getty Images

Comment tailler la glycine ?

Bien que sa taille soit très facile, elle doit se faire tous les ans au risque de voir votre jardin s’envahir petit à petit.

À lire Tailler vos artichauts en hiver ? Conseils pour booster leur résistance et productivité

Elle s’effectue durant la période de repos végétatif de la glycine. Autrement dit, de la chute des feuilles, jusqu’à la fin de l’hiver.

Étant donné qu’elle ne craint pas la taille et qu’elle fleurit mieux avec, sectionnez au fur et à mesure les fleurs fanées, car leurs graines sont toxiques.

Pour favoriser la floraison, ne taillez que les nouvelles pousses, car c’est sur les anciennes que les fleurs apparaissent.

N’essayez pas de fertiliser ou d’amender la terre, parce que cela ne ferait qu’augmenter le feuillage au détriment de la floraison.

À lire Patate douce : étapes clés pour en cultiver facilement chez vous !

Si vous désirez multiplier votre plante, sachez qu’elle s’apprête très bien au marcottage par couchage des longues tiges durant l’automne.

  • Save

Partagez votre avis