Quantcast

Comment tester la dureté de l’eau de sa maison ?

Dureté De L’eau
Le calcaire, et donc l’eau dure est très néfaste pour les appareils électroménagers et pour les canalisations. Or, nous savons qu’aujourd’hui sur 80 % du territoire français l’eau est plutôt dure. Pour éviter tous les problèmes dus au calcaire, il faut connaitre la dureté de l’eau chez vous pour pouvoir mettre en place les mesures nécessaires. L’eau n’est pas traitée contre le calcaire, elle l’est juste contre les matières organiques, les bactéries… pour la rendre potable. Voici quelques astuces pour vérifier la dureté de l’eau.

L’eau calcaire : qu’est-ce que cela signifie ?

L’eau est un élément qui est essentiel pour l’homme et sa survie. En effet, elle est utile pour tout : pour boire, pour cuisiner, pour fabriquer, pour laver… Elle apporte des éléments nécessaires à une bonne santé comme des ions de magnésium et de calcium. Il faut cependant savoir que si ces ions contribuent au bon fonctionnement du corps humain, mais en quantité importante, ils sont responsables de la formation du calcaire. Une eau est calcaire à partir du moment où elle en contient en grande quantité. C’est ce qui s’appelle l’eau dure ou l’eau calcaire. La présence de calcaire dans l’eau se mesure en degré français (°F). Plus il est important, plus l’eau est calcaire et dure.

Voici quelques repères utiles :

  • Entre 0 et 8 °F : l’eau est très douce ;
  • Entre 8 et 15 °F : votre eau est douce ;
  • Entre 15 et 30 °F : elle est moyennement dure ;

À plus de 30 °F : l’eau est considérée comme très dure.

L’eau calcaire peut provoquer des irritations de la peau, des rougeurs  et autres soucis avec votre peau. Elle a également un impact sur vos appareils électroménagers. Tous ces appareils : machines à café, lave-vaisselle, machines à laver… sont sensibles aux attaques du calcaire. Comme l’eau chauffe, les appareils sont d’autant plus sensibles puisqu’elle forme du tartre qui vient se déposer dans vos canalisations et vos appareils ménagers. Cela a un impact sur leur durée de vie, car le calcaire finit par les endommager. Enfin, vous finissez par le constater sur vos factures en énergie.

Qui peut vous renseigner sur la dureté de votre eau ?

Pour savoir quelle est la dureté de votre eau, il existe quelques solutions très simples :

À la mairie de votre commune

Vous pouvez tout d’abord vous renseigner auprès de la mairie de votre commune qui doit établir un rapport annuel sur la qualité de l’eau et le prix de cette dernière. C’est valable dans toutes les communes de plus de 3 500 habitants.

Sur le site du Ministère de la Santé

Avant d’arriver chez vous, votre eau est traitée comme nous l’avons déjà évoqué dans des usines de traitement de l’eau. Ces usines font l’objet d’un suivi minutieux par les Agences régionales de Santé ou ARS. L’objectif étant d’éviter des problèmes sanitaires importants comme la propagation de maladies. Des rapports sont alors faits à partir de normes très précises afin d’être certains de la qualité des eaux.

Ils sont disponibles sur le site Internet du ministère de la Santé et classés par commune. Vous trouverez alors tous les résultats des derniers prélèvements ayant été exécutés. Pour trouver la dureté de l’eau référez-vous à la donnée appelée titre hydrométrique, elle est exprimée en degré français.

Avec vos factures d’eau

Vous avez également accès au rapport réalisé par l’ARS, une fois par année, puisqu’il est joint à votre facture. Si vous vivez dans un habitat collectif, il est possible de l’obtenir via le syndic de copropriété.

Demander au service des eaux

Si votre maison est alimentée par la ville ou la municipalité, appelez le service des eaux pour lire le dernier rapport.

Ces rapports sont assez techniques et ils ne reflètent pas toujours la qualité de l’eau directement sortie de votre robinet puisque les analyses sont réalisées à la sortie de l’installation de traitement. Ils vous donnent cependant des indications précieuses sur la dureté de l’eau dans votre région.

Cette dernière est exprimée en milligrammes par litre (mg/L) sous l’appellation de carbonate de calcium.

L’échelle suivante vous indique sa dureté, c’est celle qui est utilisée par l’État en France :

  • Entre 0 et 60 mg/L : l’eau est douce ;
  • Entre 61 et 120 mg/L : elle est moyennement dure ;
  • Entre 121 et 180 mg/L : elle est dure ;
  • À plus de 180 mg/L : l’eau est très dure.
Tester Dureté Eau
© istock

Des méthodes simples pour déterminer la dureté de l’eau

Il suffit d’avoir un savon sous la main : prenez-le et lavez-vous les mains, si celui-ci mousse beaucoup, votre eau est plutôt douce et peu calcaire. S’il a du mal à mousser, c’est que votre eau est très calcaire.

Les kits de test de l’eau : ces derniers s’achètent dans les grandes enseignes de bricolage ou dans les jardineries. En général quand vous achetez un lave-vaisselle ou un lave-linge, un test est offert avec.

Le kit se compose de bandelettes qu’il suffit de mouiller avec de l’eau du robinet. Elles sont souvent utilisées pour tester l’eau de la piscine. Le résultat s’affiche alors au bout de quelques minutes sous la forme d’une couleur qui est ensuite comparée avec un tableau déterminant la dureté de l’eau.

D’autres se présentent sous la forme d’un réactif. Il faut mettre de l’eau dans le tube qui est vendu avec le kit et ajouter une goutte de réactif, équivalent à 1°F. Il faut ajouter une goutte à chaque fois pour obtenir une couleur. Pour connaitre la dureté, il faut simplement connaitre le nombre de gouttes qui ont été employées.

Vous trouverez des trousses d’analyse également sur Internet. Il faut avant s’assurer qu’elle est dédiée à cet usage.

À lire aussi : Enlever du calcaire incrusté : comment faire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.