Pyrolyse ou catalyse : quelle est la différence ?

Four Pyrolyse Catalyse
Vous l’avez décidé, la corvée de nettoyage du four, c’est terminé pour vous ! Vous allez opter pour un four autonettoyant. Seulement entre four à pyrolyse ou à catalyse, vous ne savez lequel choisir. Chaque système présente des avantages, mais également quelques inconvénients. Voici quelques repères pour faire le bon choix et ne pas le regretter par la suite.

Le four pyrolyse : un nettoyage parfait

Son principe de fonctionnement :

La pyrolyse est un système d’autonettoyage comme l’est également la catalyse, la différence entre les deux est le degré auquel monte la température, en effet dans ce cas, elle grimpe à 500 °C, la fourchette de températures est située entre 300 et 500 °C suivant les modèles. Il élimine alors entièrement les saletés qu’il réduit en cendres. Il suffit ensuite de les enlever à la brosse ou à l’éponge. Il concerne toutes les parties du four et le nettoie entièrement et parfaitement.

La durée du nettoyage varie selon le programme que vous choisissez et la saleté de votre four. Vous le mettrez en marche si ce que vous avez cuit a dégagé des graisses ou des sucres.

Pour fonctionner suivant ce principe, le four pyrolyse est douté de parois plus épaisses, cela vous permet de faire des économies lors des cuissons classiques en évitant les déperditions de chaleur.

Ses avantages :

Le nettoyage est complet et parfait : il présente l’avantage d’éliminer aussi bien les résidus graisseux que sucrés sur toutes les parties du four. C’est l’intégralité du four qui sera propre.

Le nettoyage est simple : une fois que le programme est terminé, vous n’avez plus qu’à prendre un chiffon ou une éponge légèrement humide et à retirer les cendres. Le four est alors parfaitement propre.

Le nettoyage est sécurisé : la température des portes froides se trouve en dessous de 60 °C durant le programme de nettoyage, et en dessous de 30 °C lors d’une cuisson à 200 °C. la porte sera verrouillée tant que l’enceinte n’a pas refroidie, vous évitant ainsi tout risque de brûlures. Même à cette température très élevée, vos meubles de cuisine sont protégés par l’isolation renforcée et le ventilateur de refroidissement.

Une durée de vie plus longue : on note que souvent ce type de four a une durée de vie plus importante, certainement parce qu’il reste propre très longtemps, préservant ainsi les différents éléments.

Il est économique : même si cela peut paraitre surprenant vu sa montée en température, il a l’avantage de pouvoir être programmé facilement pour profiter des heures creuses. Vous adaptez le programme à l’état du four et ainsi vous économisez de l’énergie. Il est également possible d’enchainer le programme de nettoyage à la suite du programme de cuisson, la montée en chaleur sera plus rapide et moins coûteuse.

Ses inconvénients :

Le prix à l’achat : ce type de four est plus cher, ce qui se comprend puisqu’il nécessite une isolation et une résistance plus importantes que les autres modèles plus classiques.

La consommation d’énergie : il consomme également plus d’énergie, surtout sur les températures les plus élevées et les programmes de nettoyage les plus longs. Il faut donc le prévoir. Son prix est compris en moyenne entre 350 euros et 1500 euros.

Four Pyrolyse Ou Catalyse Istock
© istock

Le four à catalyse : un bon compromis entre prix et nettoyage facile

Son principe de fonctionnement :

Le four à catalyse permet d’avoir un système de nettoyage automatique à un prix plus raisonnable. Le fonctionnement repose sur l’émail poreux qui compose les parois du four. Celles-ci peuvent alors absorber les graisses et les brûler. La disparition sera ainsi presque complète.

La catalyse agit dès que la température atteint entre 200 °C et 220 °C. Elle se déclenche automatiquement et de manière totalement autonome. Il se peut que le nettoyage ne soit pas parfait après que vous avez cuit quelque chose à haute température. Dans ce cas, vous devrez le faire tourner à vide à 220 °C pendant une heure en enlevant les accessoires. Les fours dernière génération sont cependant plus performants. Il faut juste donner un coup d’éponge de temps à autre. La combustion laisse en effet un dépôt sur les parois qu’il faut ôter quand le four refroidit. Il ne faut cependant pas gratter les parois au risque de l’endommager, une éponge douce est suffisante.

Les parois poreuses étant fragiles, elles peuvent s’endommager au fil du temps et vous pouvez être obligé de les remplacer, un professionnel vous le fera sans problème.

Il faut savoir que si le système catalytique permet de nettoyer les parois du four, il ne nettoie pas tous les endroits comme la face intérieure de la porte, les grilles, etc.

Ses avantages :

Le four à catalyse est moins cher que le four pyrolyse à l’achat. Cependant, ne perdez pas de vue que vous devrez peut-être remplacer les parois au bout de cinq ans, en cas d’utilisation fréquente. Il vous coûtera entre 200 et 800 euros en moyenne.

Le nettoyage se fait automatiquement : c’est lors des cuissons au-dessus de 200 ou de 220 °C qu’il fait ce travail de nettoyage, sans que vous ayez à vous en soucier.

Il est plus économique : en effet, puisque le nettoyage se fait durant la cuisson, il consomme moins d’électricité d’autant que les températures sont beaucoup moins élevées.

Ses inconvénients :

Un résultat moins probant : le résultat est moins spectaculaire et moins bon que celui que vous obtenez avec un four pyrolyse.

Un nettoyage manuel reste nécessaire : en effet, il vous reste à nettoyer les grilles et tout ce qui n’est pas catalytique. Le bas, les coins et les bordures du four, la vitre et les grilles et accessoires devront être nettoyés manuellement. Cependant, certains fours proposent un nettoyage par hydrolyse en complément. Il suffit de positionner le four à 60 °C et de l’eau sur le récupérateur de graisse pour décoller les saletés restantes avec le programme adéquat.

Une durée de vie limitée : les parois catalytiques seront à changer dès qu’elles ne jouent plus leur rôle d’absorption des graisses.

Un nettoyage ciblé : ce type de nettoyage fonctionne pour les graisses, mais pas pour les sucres. Si vous aimez faire de la pâtisserie régulièrement, le four pyrolyse est recommandé.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.