Quand faut-il changer la résine de son adoucisseur d’eau ?

Eau Robinet Adoucisseur
L’adoucisseur d’eau vous permet d’augmenter la qualité de votre eau, mais également d’éviter la formation de tartre qui abime vos appareils électroménagers et vos canalisations. La résine est l’un des éléments les plus importants dans le processus. Pour que le système fonctionne bien, il faut la changer tous les 15 ou 20 ans. Il faut cependant vérifier de temps en temps que le niveau est bon et les nettoyer plus régulièrement.

La résine : à quoi sert-elle ?

L’adoucisseur est un appareil qui est placé au point d’arrivée de l’eau et qui permet de combattre le calcaire que contient l’eau naturellement. La résine, appelée également, résine échangeuse, est présente pour assurer de bonnes performances à l’adoucisseur d’eau. Grâce à elle, les ions calcium et magnésium sont piégés et remplacés par des ions sodium. Cela signifie qu’après avoir transité par l’adoucisseur, l’eau est complètement débarrassée du calcaire qu’elle contenait.

S’il n’y a plus de sodium, c’est que la résine est saturée, elle ne peut alors plus jouer son rôle. C’est l’adoucisseur qui lance le processus de régénération pour que le procédé d’échange d’ions soit à nouveau opérationnel. Cela permet de réinjecter du sel. Une fois que cette opération est terminée, l’adoucissement de l’eau peut se faire normalement.

Le contrôle de l’état de la résine

Il faut savoir que la résine se présente sous forme de billes. Ces dernières s’usent à force d’être en contact les unes avec les autres, ainsi qu’avec l’érosion naturelle sous l’effet du sel. Dans ce cas, la surface de contact avec l’eau diminue et les performances de la résine également.

Vérifiez l’usure des billes ainsi que leur état général : taches, couleurs, contact de film gras, aspect… Réalisez ce contrôle, quand celles-ci arrivent en fin de vie ou si vous notez des dysfonctionnements dans l’utilisation de votre équipement.

Le prix de la résine oscille autour de 110 euros pour 25 litres de résine.

L’entretien régulier et le changement de la résine

Pour que votre adoucisseur soit toujours opérationnel et reste performant le plus longtemps possible, il faut veiller à l’entretenir régulièrement. Mes points à contrôler sont les suivants :

Régulièrement :

  • Vérifiez le niveau de sel qui est essentiel pour assurer la régénération de la résine.

Une à deux fois par an :

  • Testez la dureté de l’eau à l’entrée de l’appareil. Si la variation est supérieure à 10 %, il faudra alors ajuster correctement les réglages de votre adoucisseur.
  • Changez la cartouche du filtre si l’eau est ocre ou si elle semble usée.

Une fois par an :

  • Mettez du produit de désinfection, vous évitez ainsi toute prolifération éventuelle de bactéries.

Tous les 15 ou 20 ans, selon l’utilisation de votre adoucisseur :

  • Changez les billes de résine.

Lors des régénérations en sel, les billes de résine peuvent s’user à cause du frottement de celles-ci entre elles. Vous pouvez repérer cette usure grâce à une réduction de leur diamètre. Il faut savoir que quand elles sont usées, les échanges d’ions ne se font plus correctement.

L’installation de l’adoucisseur peut être accompagnée d’un contrat de maintenance. Dans ce cas, un technicien se déplace une fois par an pour réaliser les contrôles et effectuer l’entretien de votre adoucisseur. Sachez cependant que vous pouvez parfaitement réaliser cet entretien vous-même. Il ne demande, en effet, aucune compétence particulière.

Adoucisseur D’eau
© Culligan

Adoucisseur à résine : les différents types

Vous trouvez aujourd’hui de nombreux appareils haut de gamme qui restent cependant accessibles à tous les budgets. Voici quelques modèles à résine pour bien choisir votre adoucisseur d’eau.

L’adoucisseur à capteur de dureté

Si vous optez pour un adoucisseur à capteur de dureté, vous choisissez un appareil capable d’adoucir l’eau, bien entendu, mais également de donner des informations sur la dureté de l’eau.

La régénération se produit à chaque passage de l’eau. De cette manière, il ne consomme que très peu de sel, ce qui ajoute à ses performances, un atout certain : l’économie est certaine.

L’adoucisseur d’eau périphérique

Un adoucisseur d’eau périphérique est un appareil qui est peu utilisé par les particuliers sauf dans le cadre d’une utilisation récurrente d’eau douce.

Il est en effet plutôt réservé aux professionnels aux grandes entreprises ou aux grandes constructions. Son petit bémol : il demande de nombreux réglages que ne peuvent faire que les professionnels.

L’adoucisseur d’eau naturelle

Un adoucisseur d’eau manuel fonctionne uniquement de manière manuelle. Il faut donc le surveiller en permanence.

Les consommateurs s’en sont détournés peu à peu en raison des manipulations qu’il exige. Il est de ce fait peu fonctionnel au quotidien.

L’adoucisseur d’eau automatique

Comme son nom l’indique, les réglages de cet appareil se font automatiquement. Plus besoin de surveillance et de contrôle permanent. Vous n’avez simplement plus qu’à recueillir l’eau douce qui sort des robinets.

L’adoucisseur d’eau semi-automatique

C’est un modèle pratique qui n’exige que peu de surveillance, excepté la régénération de la résine. Il faut alors surveiller votre appareil pendant que celle-ci est en marche.

En conclusion : vous savez maintenant quel rôle important joue la résine. En effet, ce sont les échanges d’ions qui permettent de passer d’une eau dure et brute à une eau parfaitement adoucie. Il ne faut pas oublier son entretien pour que la qualité de l’eau soit réellement parfaite et bonne pour la santé de toute la famille.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.