Le destratificateur d’air : le guide complet

Destratificateur D'air
L’air chaud étant plus léger que l’air froid, il a tendance à monter et de ce fait, le chauffage dans la maison si les plafonds sont très hauts doit être poussé pour que ses habitants puissent profiter d’une température agréable. Il existe pourtant une solution pour faire des économies d’énergie, c’est le destratificateur. Nous vous dévoilons tous les secrets de cet appareil.

Qu’est-ce qu’un destratificateur d'air ?

Le destratificateur est un appareil qui offre la possibilité de mieux répartir le chauffage et de ce fait de l’optimiser. Si vous occupez une habitation aux plafonds très hauts, vous savez bien que l’air dans la hauteur est plus chaud que celui qui se trouve au sol. C’est le cas dans les mezzanines ouvertes qui sont trop chaudes parfois alors que les pièces du bas sont froides. Le destratificateur thermique permet d’unifier l’air et d’éviter ainsi les différences de température.

En effet la stratification de l’air est l’une des sources de la déperdition de chaleur. L’air se superpose en fonction de sa chaleur, la couche du haut étant la plus chaude et celle du bas la plus froide. La différence peut atteindre 1°C par mètre de hauteur. De ce fait plus le plafond est haut, plus le problème est récurrent.

Le destratificateur est en fait un brasseur d’air, c’est-à-dire qu’il permet aux différentes strates de se mélanger. En fait il brasse l’air du haut pour le renvoyer vers le bas et cela en continu. Il est équipé de petits ventilateurs qui tournent tout le temps. Il fait entrer de l’air qui ressort en ayant cassé les différentes strates de la pièce dans laquelle il se trouve.

Il équipe souvent les locaux industriels, sportifs ou commerciaux qui connaissent bien ce problème en raison de la hauteur sous plafond. On considère qu’il peut être utilisé sur des plafonds à partir de 2.50 mètres, concernant les maisons individuelles.

Comment ça fonctionne ?

Comme on l’a déjà vu, le destratificateur se présente sous la forme d’un ventilateur ou de plusieurs petits ventilateurs carrossés ou pas. Il se place au plafond et mesure 10 cm de diamètre environ et 50 centimètres de haut. Il est donc plus discret que le ventilateur de plafond réversible. Il est également plus efficace puisque l’air chaud est renvoyé automatiquement vers le sol.

Il peut être associé à un ventilateur, placé près d’un poêle à granules ou encore, vous pouvez ajouter un thermostat pour renforcer son efficacité. Ainsi, c’est ce dernier qui donnera l’ordre à l’appareil de s’enclencher uniquement quand l’air chaud est arrivé à la température que vous aurez déterminée. Avec c type d’appareil si l’installation est très bien réalisée, vous réalisez des économies sur votre facture de chauffage qui peuvent aller jusqu’à 30%. Vous réduisez également de 30% environ les émissions de gaz CO2 liés au chauffage de votre habitation.

À quoi ça sert ?

Il faut savoir que la stratification de l’air est la première source de déperdition de chaleur comme le précise l’ADEME.

Dans un bâtiment, l’air se présente sous la forme de couches allant de la plus chaude à la plus froide, l’air chaud étant plus léger, il monte tandis que l’air froid reste au niveau du sol.

Sur une hauteur de 10 mètres entre le sol et le plafond, la température varie entre le bas et le haut de 10°C. Il suffit donc de déplacer l’air chaud vers l’air froid pour que la température soit plus homogène et que les zones froides disparaissent. C’est ce qui s’appelle la destratification thermique.

L’installation d’un appareil spécialement conçu à cet effet permet de faire descendre l’air chaud. Le confort est ainsi amélioré et la consommation de chauffage diminue.

Les avantages

En utilisant l’air chaud qui est stocké au niveau du plafond ce qui ne présent aucune utilité, le destratificateur d’air offre un confort thermique très important.

Il permet également de faire des économies puisque la température ressentie sera plus importante. En effet, chauffer le plafond ne sert à rien et de ce fait en bas, les occupants peuvent parfaitement ressentir une certaine fraicheur de l’air. Les économies qui peuvent être réalisées varient en fonction de la hauteur du plafond et de la température choisie de la pièce, mais elles peuvent aller jusqu’à 30%, ce qui n’est pas négligeable pour son budget comme pour la planète.

Autre intérêt, cet appareil permet de diminuer de 30% également les émissions de CO2 dues au chauffage de la maison.

Les inconvénients

Le destratificateur est plus adapté aux grandes hauteurs sous plafonds.

Il est beaucoup moins efficace avec un système de chauffage par rayonnement (ce système fonctionne de la manière suivante : il traverse l’air et produit de la chaleur uniquement en entrant en contact avec un corps, le sol ou un mur). Dans ce cas effectivement l’air a moins tendance à se stratifier puisqu’il ne véhicule pas l’air.

Dans un local pollué par la poussière ou autre, il est déconseillé d’utiliser un destratificateur parce qu’il est préférable que les particules restent au plafond, portées par l’air chaud.

Les différents types de destratificateur

Les destratificateurs pour maison individuelle se présentent sous deux formes :

  • Le ventilateur de plafond réversible : c’est le modèle le plus simple, mais il ne s’agit pas là d’un simple ventilateur. Il faut qu’il possède bien la fonction hiver. Les pales tournent alors dans le sens inverse des aiguilles d’une montre et permettent de faire tomber l’air chaud vers le sol. Il faudra le placer vers la source principale de chaleur : poêle ou cheminée par exemple. Il faut qu’il tourne à une vitesse assez petite et sa dimension sera variable en fonction du volume représenté par votre pièce.
  • Le destratificateur : il se présente sous la forme d’un petit ventilateur carrossé. Il mesure 50 cm de hauteur sur dix centimètres de diamètre. Vous pourrez parfaitement l’installer à partir du moment où vous disposez d’un plafond d’une hauteur d’au moins 2.50 mètres. La puissance et la taille de cet appareil varient selon la hauteur et la superficie de la pièce, c’est-à-dire son volume. Il sera également placé en direction de la source principale de chauffage et il possède un avantage par rapport au ventilateur, il peut renvoyer l’air chaud de façon unidirectionnelle vers le sol pour plus d’efficacité. Il est également plus discret, mais en revanche il coûte plus cher.

Si vous souhaitez que l’action de cet appareil soit optimale, il est préférable de le coupler à un thermostat, il se mettra alors en marche aux moments les plus opportuns.

Comment le choisir ?

Il faut savoir que les systèmes tels que les caissons aérothermes, le ventilo-brassage ou les canons à air ne permettent en aucun cas à la chaleur d’atteindre le sol et sont de ce fait moins efficaces. Certains appareils sont capables de propulser l’air sous la forme d’une étroite colonne sans perturbation. La chaleur de ce fait se répartit beaucoup mieux.

Il faut choisir son appareil en fonction du volume de la pièce. La puissance de l’appareil ainsi que sa taille sont déterminantes dans votre choix. Faites-vous conseiller pour être certain d’obtenir un résultat satisfaisant.

La facilité d’installation est également un critère à prendre un compte au moment de la sélection.

Le coût de fonctionnement est déterminant également, certains appareils ne demandent que très peu d’entretien et ne nécessitent aucune dépense supplémentaire.

Regardez également le niveau sonore de l’appareil, dans une pièce de vie par exemple, un appareil bruyant peut vite devenir très gênant, voire même insupportable. Certains sont très silencieux.

Où l’installer ?

Installez votre destratificateur dans les pièces de la maison présentant la plus grande hauteur sous plafond et celles que vous utilisez le plus souvent, où vous restez sans bouger comme le salon ou la pièce de vie. Une chambre ne nécessite pas forcément ce type d’appareil si elle a un plafond mesurant moins de 2.50 mètres.

Il sera de préférence posé près d’une source de chaleur pour qu’il soit plus efficace. Près d’un poêle, l’air chaud que celui-ci produit sera directement envoyé vers le sol et de cette manière l’air de la pièce présentera une température beaucoup plus homogène et donc agréable.

N’hésitez pas à installer un thermostat qui permettra à l’appareil de se mettre en route, dès que la température au sol atteint un certain seuil. Si en plus vous avez une isolation thermique de qualité, vous ferez des économies de chauffage bien réelles et très appréciables. Hiver comme été vous bénéficiez d’un maximum de confort de vie.

Le prix

Le prix du destratificateur varie en fonction du type de modèle et de sa puissance, vous trouverez des ventilateurs de plafond à moins de 200 euros et le prix du ventilateur carrossé peut aller jusqu’à plus de 2 000 euros pour certains modèles très puissants. Il est conseillé de bien prendre en compte le volume de sa pièce pour choisir la puissance qui vous aidera à obtenir un meilleur confort et à faire le maximum d’économies sur vos factures de chauffage.

Les autres solutions pour réduire sa facture d’énergie

Le deuxième moyen pour faire des économies de chauffage est de bien revoir son isolation et de la refaire au besoin. Isolation du sous-sol et des combles de la maison ainsi que des parois que ce soit par l’extérieur ou par l’intérieur et la pose de double-vitrage, améliorent tout de suite la dépense énergétique nécessaire à une température agréable en hiver et protègent de la chaleur en été. Faites intervenir un professionnel de manière à savoir si votre habitation possède une isolation optimale et faites des travaux si nécessaire pour améliorer la situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.