Cultiver des herbes aromatiques dans votre cuisine 

Quoi de plus satisfaisant que de faire pousser ses aromates soi-même ? De plus en plus de personnes s’essayent à la pratique de les faire pousser en intérieur. Il ne faut pas tant avoir la main verte, mais il faut dédier du temps et de la délicatesse pour avoir des beaux rendements. 

Les plantes aromatiques 

Toutes les plantes aromatiques ne sont pas faites pour être cultivées en intérieur. Toutefois, nombreuses d’entre elles peuvent être cultivées dans votre foyer. De plus, ce sont généralement les plus utilisées dans nos plats.

Les herbes à cultiver en intérieur 

Dans la liste des aromates qui s’adaptent bien à la culture en intérieur, il y a le basilic, l’aneth, la ciboulette, mais également, la menthe, la coriandre et l’estragon, et bien d’autres. 

Les plants de ces herbes sont à changer tous les ans. Autrement, vous pouvez reprendre les graines et faire vous-même vos semis. Vous aurez ainsi la satisfaction et la joie de condimenter vos repas avec votre propre culture. 

Où cultiver ses aromates ? 

Cultivez vos plantes dans un endroit exposé à la lumière sans pour autant qu’elles aient directement les rayons du soleil. Cela pourrait endommager les feuilles. Vous pouvez également avoir recours à une lampe de croissance. Elles sont cultivées dans des pots, godet ou encore terrine ou des balconnières, etc. Il vous faudra un pot avec un peu de terreau et vos graines. 

La culture des aromates 

En plus de donner du goût à nos plats, ces derniers ont des bienfaits non négligeables pour notre corps. Ils ont également des particularités au niveau de la culture. 

Les bienfaits 

Ces herbes aromatiques ont toutes des propriétés spécifiques bonnes pour notre corps. Par exemple pour le persil, existe sous deux formes : les feuilles frisées et les feuilles plates. Celui-ci est riche en vitamine A et K qui servent à nos yeux et os. La menthe et l’aneth sont, elle aussi, dotée de vitamine A. Elles sont aussi excellentes pour le système digestif. 

Le basilic quant à lui est un excellent anti-inflammatoire qui peut prévenir des risques cardiaques et régulent la glycémie. Certains des aromates sont également excellents pour le gérer l’anxiété comme par exemple : la coriandre. L’origan et le thym sont aussi des herbes très bonnes pour booster notre système immunitaire. 

La plantation de vos herbes aromatiques 

Planter des aromates en intérieur demande de vous équiper de matériel. Il vous faudra des graines pour réaliser vos semis ou d’acheter des sachets préparés en magasin de jardinage. Vous pouvez cultiver vos plantes dans des pots variés, ils peuvent tant être en plastique qu’en terre cuite. Vous pouvez adopter des matériaux de recyclage également, qui ferait office de pots. 

Par la suite, ajoutez votre terreau. Il est préférable d’avoir un terreau qui est adapté à ses plantes aromatiques. Votre terre doit rester souvent à arroser. Ces plantes demandent beaucoup d’eau, alors n’hésitez pas, lorsqu’elles sont sèches, à repasser dessus. Il est recommandé d’arroser quotidiennement dans les saisons chaudes et tous les deux jours dans les saisons plus fraîche. 

À la fin de l’année, contrôlez les racines et rempotez. 

Conservez vos plantes aromatiques 

Si vous prenez soin de l’arrosage et l’exposition, vos aromates devraient pousser sans aucun problème. Soyez patient, les résultats viendront rapidement. Faites attention que vos pots soient adaptés lors de la pousse. Ils doivent être assez profonds et grands, car les racines vont prendre de la place. 

Conservez au frais vos herbes aromatiques pour les faire durer une fois coupées. Pour les faire durer longtemps, et en avoir pour la saison congelez-les. Il vous suffira de les laver et attendre qu’elles sèchent. Coupez-les comme si vous alliez les utiliser puis mettez-les dans un contenant ou sac de congélation. Si vous les sortez, prenez la quantité exacte que vous voulez ou utilisez tout car elles ne peuvent pas subir de variations climatiques. Cela altérerait le goût.

Vous pouvez également penser à faire sécher vos aromates. Vous pourrez ainsi les déguster dans des tisanes. Il vous suffira de couper vos herbes est de les faire sécher. Ensuite vous couperez ou hachez finement pour en faire du thé. Terminez par mettre le résultat dans un contenant, ou dans des sachets vierges à thé prévus à cet effet. 

Partagez votre avis