Blog décoration et maison Ctendance

Actualite

Conseils essentiels pour cultiver l’Eucalyptus gunnii : inconvénients à prendre en compte

Portant également l’appellation de « gommier de cidre » ou « eucalyptus de Gunn » , l’eucalyptus gunnii est un arbre qui se cultive facilement à condition de connaitre ses limites.

Amandin Quella-Guyot

Publié le

L'Eucalyptus gunnii

Très rustique par rapport à ses homologues, l’Eucalyptus gunnii se plante tout jeune pour atteindre des hauteurs impressionnantes en ornant votre jardin de fleurs crème. Cependant, afin de garantir sa croissance, il convient de prendre en compte certains inconvénients. Voici donc ce que vous devez savoir lors de la culture de cet arbre imposant.

Pourquoi il est déconseillé de planter l’eucalyptus gunnii à proximité de la maison ?

Le premier point négatif que tout jardinier doit prendre en compte est le fait qu’il perd fréquemment ses feuilles, ce qui peut facilement obstruer ou endommager vos gouttières.

Le calendrier de sa taille doit également être respecté, car les branches peuvent aisément céder en cas de bourrasques.

À lire Tillandsia : adoptez la fille de l’air au jardin !

N’hésitez pas à rabattre court durant le mois de mars pour éliminer les branches qui se croisent.

Certaines variétés qui produisent des graines en abondance peuvent être considérées comme envahissantes dans certaines régions, ce qui peut entrainer une propagation incontrôlée dans les écosystèmes fragiles.

De plus, l’eucalyptus gunnii ne convient pas pour une culture d’intérieur, car les pots restreints provoquent une croissance minimale des racines, qui ont d’ailleurs tendance à s’entremêler.

Voici un bref résumé des caractéristiques de cet arbre :

À lire Lychnis coronaria : comment réussir sa culture dans votre jardin ?

  • Nom scientifique : Eucalyptus gunnii
  • Famille : Myrtacées
  • Période de floraison : octobre à février
  • Couleur des fleurs : crème
  • Hauteur : 20 m
  • Exposition : soleil
  • Sol : tolérant
  • Multiplication : semis
  • Taille : élagage pour gestion de croissance
Eucalyptus gunnii
  • Save
Eucalyptus gunnii

Quelles sont les maladies qui peuvent l’atteindre ?

Les conditions nécessaires à la croissance de l’arbre sont très faciles à satisfaire ; un sol riche et bien drainé suffit à l’accueillir.

De nombreux insectes tels que les pucerons ou les thrips peuvent s’en prendre à votre eucalyptus.

Les jardiniers qui arrosent abondamment peuvent également constater une pourriture des racines entraînée par des champignons tels que le phytophthora.

Si votre localisation géographique présente un haut niveau d’humidité ou si vous avez la main lourde lors des arrosages, votre culture peut attraper la rouille des feuilles, dont les symptômes sont similaires à ceux de l’anthracnose.

À lire 5 plantes annuelles résistantes à la canicule pour un jardin fleuri en été

Vous observerez également des taches brunes ainsi que quelques déformations au niveau des tissus végétaux.

Au même titre que le mildiou, le chancre est aussi une maladie qui peut provoquer ce genre de phénomènes et peut même conduire au flétrissement de votre arbre en cas de laisser-aller.

En cas d’infestation, vous devez brûler les feuilles ou les rameaux atteints. Ne les utilisez pas non plus dans le compost.

Vous pouvez également opter pour d’autres variétés plus communes telles que l’Eucalyptus globulus, l’Eucalyptus camaldulensis, l’Eucalyptus sideroxylon ou encore l’Eucalyptus mannifera.

À lire Tomates et eau salée : une nouvelle irrigation pour améliorer la qualité de vos récoltes

Vous l’aurez compris, cet eucalyptus doit être cultivé dans un grand espace afin de lui fournir tous les éléments nécessaires pour une croissance optimale.

4.5/5 - (22 votes)
  • Save

Partagez votre avis