Blog décoration et maison Ctendance

Actualite

Comment planter et entretenir l’ancolie dans votre jardin ce printemps ?

Fleurissant généralement en fin de printemps, les ancolies sont des fleurs relativement petites qui constituent une excellente addition aux jardins.

Dorine Alanoix

Publié le

Des ancolies

Présente dans l’ensemble de la France métropolitaine, l’ancolie est une plante relativement facile à cultiver et qui, contrairement à son apparence fragile, fait preuve d’une solidité sans pareil. Voici donc quelques conseils pour intégrer cette magnifique plante dans votre jardin.

Comment planter et entretenir l’ancolie ?

Selon les régions, les variétés les plus populaires sont les ancolies jaunes, naines ou les hybrides Black Barlow.

Avant de procéder à la plantation, assurez-vous de choisir un emplacement à mi-ombre, car la terre y reste plus fraîche. Si votre sol est compact, ajoutez des graviers pour favoriser un bon drainage.

À lire Comment économiser l’eau au jardin : astuces et conseils pratiques

Immergez la motte de l’ancolie dans une bassine d’eau pour qu’elle s’hydrate, puis placez-la dans le sol avant de tasser légèrement autour.

Pour permettre un développement optimal, maintenez une distance de 30 cm entre les plants.

L’entretien de cette plante est très simple, étant rarement sujettes aux maladies.

Il est cependant nécessaire de surveiller l’apparition de maladies cryptogamiques comme l’oïdium, causées par l’humidité, et de couper les feuilles atteintes.

À lire Comment planter et entretenir la sauge de Jérusalem pour un panaché de couleurs au jardin

Les mineuses peuvent également s’attaquer à vos plants. Si vous remarquez des taches blanches au tracé irrégulier, cela peut indiquer leur présence. Comme pour l’oïdium, il suffit de supprimer les branches infestées.

Ancolies
  • Save
Ancolies

Comment se passe la multiplication des ancolies ?

Les techniques les plus efficaces pour multiplier les ancolies dans votre jardin incluent la division des touffes et les semis.

Pour les semis, il est recommandé de placer les graines quelques semaines au réfrigérateur afin d’activer le processus de germination.

Semez-les ensuite en pleine terre ou dans un pot que vous placerez sous un châssis froid. Le reste du processus de culture est similaire à celui d’une plantation classique.

À lire Plumbago du Cap : La fleur résistante à la sécheresse qui colore votre jardin tout l’été

La division des touffes, bien que plus laborieuse, permet d’obtenir des plants presque identiques à la plante mère.

À l’automne, choisissez une touffe suffisamment développée et séparez-en un rejet en creusant profondément.

Il ne vous restera plus qu’à préparer soigneusement votre terrain en y ajoutant du compost bien décomposé, insérez le rejet, et terminez par un tassage et un arrosage généreux.

Notez que les ancolies se ressèment et s’hybrident facilement, ne soyez donc pas surpris de découvrir des plants qui ne ressemblent pas à leurs parents.

À lire 5 variétés de plantes à bulbes pour un jardin ombragé coloré

Ancolies bleues
  • Save
Ancolies bleues

Comment la tailler ?

Durant la période de floraison, la taille est essentielle pour encourager de nouvelles floraisons et prolonger la beauté de l’ancolie.

Les croisements indésirables étant fréquents, une taille appropriée peut aider à prévenir une propagation anarchique.

Les tailles radicales peuvent aussi être pratiquées après la floraison pour stimuler la croissance des plants, éviter les semis spontanés et mieux contrôler le développement de votre plante.

Pour ce faire, coupez les fleurs fanées au ras du sol. Cette pratique permet également de prévenir la maturation des graines.

À lire Voici 4 lauriers-roses à fleurs jaunes à cultiver dans votre jardin

Vous disposez maintenant de toutes les informations nécessaires pour cultiver l’ancolie avec succès en ce mois de mai.

4.2/5 - (21 votes)
  • Save

Partagez votre avis