On a changé nos fenêtres en bois pour du PVC – ou on s’apprête à le faire. Le problème qui se pose est la couleur blanche qui n’est pas toujours très folichonne. On aurait aimé de la couleur. Après renseignement, on constate que les fenêtres en PVC de couleur existent bien, mais que leurs prix peut souvent freiner l’achat.  Plus du double du prix de la fenêtre en PVC blanc ! Pour une fenêtre aux mesures traditionnelles, la couleur, elle seule peut revenir à plus de 300 €. La peindre soi-même ne peut que revenir moins cher, à condition que l’on puisse vraiment la repeindre sans l’abîmer. Alors comment repeindre correctement votre fenêtre PVC ? Explications ! 

Est-il possible de peindre une fenêtre en PVC ?

La question n’est pas anodine. Que l’on vienne d’acheter la maison avec une envie folle de refaire la déco, ou que l’on refasse l’isolation thermique en remplaçant les anciennes fenêtres en bois par des nouvelles en PVC, on se retrouve devant ce problème de « blanchitude ».

peinture pvc fenetre

Oui, bien sûr, on aurait pu acheter des fenêtres déjà colorées ou recouvertes d’un film de couleur, mais vu le prix par article, on préfère souvent laisse tomber… Peindre ses fenêtre PVC, une idée bien plaisante qui parait à première vue ludique et économique. Mais en y regardant de plus près, qu’en est-il vraiment ? Ne va-t-on pas abîmer les montants d’une façon irrémédiable ? Ne valait-il pas mieux, payer plus cher pour avoir un travail soigné ? On ne change pas de fenêtres tous les quatre matins, il aurait peut-être mieux valu investir plus. Le doute s’installe. Bien sûr, elle coûte plus cher, si on en a les moyens, il vaut mieux, c’est certain, investir dans l’achat de toutes l’huisserie PVC de la couleur désirée.

Une fois que l’on sait qu’il est possible de les repeindre, grâce à nos conseils, on peut souffler et se lancer ! Il faut juste suivre les consignes, ou demander à un professionnel de le faire lui-même.

Les outils nécessaires pour peindre une fenêtre en pvc

« On reconnait le bon ouvrier à ses bons outils ! ».

C’est la différence entre un ouvrier sérieux et un petit bricoleur. Lorsque l’on reçoit une liste d’outils nécessaires à un ouvrage, il faut se les procurer. On peut encore modifier quelques petites choses, comme la grosseur ou la forme d’un pinceau, mais ce sera moins professionnel et l’on risque de perdre un peu de temps.

La liste des outils nécessaire pour cette opération :

  • Du ruban adhésif spécial fenêtre pour protection peinture ;
  • Du papier abrasif ;
  • Plusieurs feuilles grains fins (n°80) et 1 feuille gros grains ;
  • Un pinceau large et plat ;
  • De la sous-couche (à poser avant la peinture) ;
  • De la peinture spéciale PVC ;
  • Du papier journal, pour protéger les fenêtres et le sol.

Il sera nécessaire de nettoyer correctement les parois avant et en cours de traitement.

Les petits + de la sélection Ctendance :

  • Du produit nettoyant spécial PVC, de l’alcool ménager seront nécessaires à cet effet.
  • Des éponges, chiffons, papier seront à ajouter à la liste finale.

Notre conseil

Vous pouvez recourir à un rouleau en feutre pour appliquer votre peinture.

Comment choisir la bonne peinture pour repeindre la fenêtre ?

Il faut impérativement acheter de la peinture spéciale PVC ou glycero à la rigueur. Elles ont la particularité d’être assez flexibles pour suivre les dilatations et rétractations dues aux températures sans s’écailler.

Un exemple de peinture spéciale pour PVC.

Ne pas oublier de se procurer de la sous-couche. Cet élément pourrait être laissé de côté dans le cas de l’achat d’une peinture spéciale PVC, mais mieux vaut prévenir que guérir. Au cas où la peinture PVC ne soit pas assez élastique ou que le froid ou la chaleur soit si intense qu’il la fasse écailler ou plisser, fondre, on se mordrait les doigts de na pas avoir investi au moins dans une sous-couche.

À savoir :

L’utilisation d’une peinture spéciale PVC ne nécessite effectivement PAS de passer une sous couche. Mais nous, nous vous le conseillons quand même… à vous de voir !

Quelle est la quantité de peinture nécessaire ?

Pour la quantité de peinture nécessaire, nul besoin d’être très fort en maths. Il faut calculer des surfaces, donc multiplier une longueur par une largeur et additionner les surfaces totales. On commence par exemple par le haut de la fenêtre :

  1. On multiplie toute la hauteur, de haut en bas du châssis de la fenêtre que l’on multiplie par sa largeur entre les gonds et la vitre.
  2. Il ne faut pas oublier la partie entre le plat du châssis et le côté où se trouvent les gonds.
  3. On fait la même chose pour l’opposé, sans oublier l’endroit où se rejoignent les battants en se fermant.
  4. Ensuite, on ajoute les parties horizontales, en éliminant ou en rajoutant les parties déjà comptées dans ce sens.

Il vaut mieux avoir un tout peu plus de peinture qu’un peu moins, cette méthode de calcul nous permet de voir un peu plus large.

Le coût de la repeinte ?

Bien entendu, que l’on fasse appel à un professionnel ou que l’on repeigne la fenêtre soi-même, le coût ne sera pas du tout le même.

Quand on le fait soi-même, le coût est bien sûr assez simple à calculer. On additionne seulement le prix de la liste de fournitures avec celui de la sous-couche et/ou de la peinture spéciale PVC selon la surface à peindre. Pour une fenêtre de type « standard », il faut compter environ 1,50 m² de surface à traiter. Le pot de sous-couche pour PVC est au prix de 15 € pour 0,5 L à Leroy Merlin par exemple. En multipliant par 3,

La peinture PVC a des prix qui diffèrent selon son aspect, brillant ou satiné et la couleur souhaitée. De 11 à 30 € les 0,5 L sur C-discount. Nous sommes quand même loin des 300 € de plus pour une fenêtre colorée, même en comptant le reste du matériel, papier émeri, pinceaux etc.

Quand on fait appel à un professionnel, le prix change considérablement … bien entendu. Mais le travail est bien fait et garanti. Il possède déjà le matériel nécessaire, il doit juste avoir un pinceau neuf et la sous-couche + la peinture. Il a accès à des produits de qualité et à des prix préférentiels, ce qui permet de ne pas avoir des tarifs trop élevés. De toute façon, on peut demander un ou plusieurs devis avant de choisir un peintre. Il connait son boulot, s’il est sérieux et honnête, il ne mettra pas des heures pour réaliser son travail. Les tarifs diffèrent mais cela reviendra tout de même moins cher que le prix d’une fenêtre livrée peinte et posée.

Comment peindre une fenêtre en PVC ? Le récapitulatif

La première chose à faire avant de se lancer dans les travaux de peinture est la protection des sols et de la fenêtre elle-même.

Scotcher consciencieusement les caoutchoucs qui entourent la vitre. On peut aussi poser du journal sur celle-ci pour éviter de nettoyer les traces de peinture par la suite.

  • Protéger le sol avec une bâche ou du journal.
  • Nettoyer la paroi à peindre.
  • Poncer aux gros grains sans appuyer, toute la surface.
  • Passer le papier petits grains.
  • Nettoyer soigneusement.
  • Poser la sous-couche avec un pinceau plat et large.
  • Passer de nouveau le papier émeri fin sur l’ensemble du châssis.
  • On passe enfin à la peinture : plusieurs possibilités s’offrent à nous, on peut peindre au pinceau, fenêtre en place ou couchée sur des tréteaux, on peut aussi peindre au pistolet, la peinture sera plus uniforme, aucune coulure.

Vous disposez maintenant de tous les éléments pour repeindre votre fenêtre en PVC !

Peindre une fenêtre en pvc : comment faire ?
4.9 (98.57%) 42 votes