Les différentes techniques de peinture

Technique De Peinture
Le choix d’une technique d’application dépend de la nature du produit choisi, de la texture du matériau à revêtir, de la forme et de l’importance des surfaces.

Peindre au rouleau

La simplicité d’emploi du rouleau lui a valu la préférence des amateurs, car il permet un travail rapide.

Le rouleau se définit selon la taille et le matériau.

  • La taille est de 180 mm en standard (175 mm pour une monture sans écrou), 250 mm pour vitrifier les parquets, 80 mm pour la lasure sur bois et de 40 ou 75 mm pour peindre les radiateurs et moulures.
  • Les matériaux vont de la mousse de plastique à la peau de mouton, en passant par le velours, la laine, la mousse haute densité et le tissu polyamide.

La méthode consiste à partir de l’endroit d’où provient la lumière naturelle, en allant vers la porte.

  • Commencez par le plafond, si vous le peignez également.
  • Travaillez par panneaux successifs, de haut en bas.
  • Finissez, dans l’ordre : fenêtres, portes, plinthes et moulures.

Peindre à la brosse

Pour obtenir un fini laqué et brillant, la brosse reste l’outil idéal qui permet les travaux les plus fins.

Les brosses doivent être en parfait état : la qualité du travail obtenu en dépend.

  • Les brosses rondes conviennent mieux pour les petites surfaces, les coins et les contours, mais leur maniement nécessite de l’expérience.
  • Les brosses plates sont préférables pour laquer de grandes surfaces, car elles pardonnent plus facilement le manque de doigté d’un amateur. La brosse à virole coudée sert pour les recoins et les radiateurs.

La méthode consiste à charger la brosse en produit, juste assez, et à l’étaler de manière bien régulière.

Trempez la brosse dans la peinture, jusqu’à la virole, essorez la sur le bord (ou mieux, sur un fil de fer posé en travers du pot) et retrempez les soies sur le tiers de leur longueur.

  • Passez la brosse, d’abord en passes horizontales jointives, sur une surface de 0,5 m2 environ
  • Croisez en un va et vient vertical, puis recroisez horizontalement pour terminer, lissez avec la pointe du pinceau, manié avec légèreté.

Peindre au tompon

Le tampon a été conçu pour les travaux délicats, et spécialement le laquage. Il existe plusieurs types de tampons, de par leur taille et le matériau ; le tampon en mohair est réservé aux laquages très délicats.

Le crépi décoratif

Le crépi décoratif connaît une nouvelle vogue, avec une multiplicité de techniques de structuration que l’imagination des bricoleurs élargit sans cesse.

Les crépis sont des produits naturels à l’eau, parfois chargés de paillettes de mica ou de fibres colorées. Ils s’appliquent à la taloche ou au rouleau, sur une sous-couche adaptée à la surface à couvrir, et peuvent s’éliminer à la décolleuse à papier peint.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.