Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Attention, toutes les cendres ne sont pas bonnes à répandre dans le jardin !

Vous répandez régulièrement des cendres dans votre jardin ? Attention, aux cendres choisies !

Dorine Alanoix

Publié le

Mis à jour le

Attention, toutes les cendres ne sont pas bonnes à répandre dans le jardin !

Vous avez pour habitude de répandre vos cendres dans votre jardin, mais savez-vous que ce n’est pas forcément une bonne idée ? En faisant ça, vous ne pensiez évidemment pas mal faire, au contraire. Cependant, la réalité est bien différente. En fonction de ce que vous avez brûlé pour faire ces cendres et compte tenu des plantes présentes dans votre jardin, ce n’est pas toujours une bonne idée de répandre les cendres dans son jardin. 

Les cendres de bois naturel

En réalité seules les cendres de bois naturel sont bonnes à faire brûler pour votre jardin. Si les cendres que vous répandez ne viennent pas directement des arbres, vous risqueriez de polluer votre jardin. Pire encore, votre potager, donc vos récoltes ne seront pas bonnes pour votre santé. 

Les bois de récupération, même s’ils semblent très naturels, ne sont pas forcément parfaits pour cette pratique. Dans ce type de bois, on retrouve souvent des métaux lourds, ou des produits pour limiter les incendies, des UV ou des substances qui empêcheraient la moisissure. Par ailleurs, ces bois ont également des agrafes ou de la colle qui contribuent à polluer. 

À lire Comment choisir la bonne terre pour votre carré potager ? Conseils et astuces

Mais, en plus de ne pas devoir répandre les cendres dans votre jardin, il serait préférable d’éviter de les faire brûler, car la fumée à elle seule est très polluante. Il est alors préférable de renoncer à brûler les piquets de jardin, les palettes, mais également les vieux meubles, les clôtures, etc. 

Par ailleurs, il est interdit par la loi de faire brûler ces bois si vous n’êtes pas un professionnel. Les professionnels de brûlure du bois dans les déchetteries le brûlent dans les fours des usines d’incinération à au moins 1000° C. Ainsi, cela permet de brûler et ne pas laisser s’échapper dans l’air toutes les substances toxiques comme les vieilles peintures contenant beaucoup de produits cancérigènes. 

Les cendres des produits cités ci-dessus, si elles ne sont pas prises correctement en charge par des professionnels peuvent polluer les sols et les eaux.

Il est d’ailleurs interdit de faire un feu de jardin pour des risques trop élevés d’incendie, mais aussi parce que vous risqueriez de répandre des fumées à la fois polluantes pour l’environnement et toxiques pour la santé d’autrui, mais surtout la vôtre. 

À lire Après le passage du mildiou voici les gestes à adopter pour rétablir votre jardin

Répandre les cendres 

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce que l’on brûle, que ce soit en bois ou en végétaux morts, fait disparaître toute matière organique. Penser que répandre des cendres de cheminée contribuerait à nourrir la terre comme le ferait l’engrais est donc une idée reçue complètement fausse. 

En revanche, les cendres possèdent énormément d’oxydes ce qui leur confère un pH élevé et pourrait contribuer à augmenter celui du sol. Or pour certaines plantes il est préférable de garder un sol acide, par exemple, pour les hortensias. Par ailleurs, si vous possédez déjà un sol avec un pH élevé ou si votre sol est riche en Potassium, il est déconseillé de répandre des cendres. Pour le savoir vous pouvez faire une analyse de vos sols. Dans tous les cas, même si vous avez un jardin où les cendres pourraient contribuer à son bien-être, il est préférable de ne pas dépasser 200 g par m² par an. 

Si vous possédez un poêle à pellet, vous avez sûrement remarqué que ce dernier émettait énormément de fumée. De ce fait, la plupart des composants toxiques, comme les métaux lourds sont concentrés dans les cendres, il est donc fortement déconseillé de les répandre dans le jardin. Certains de ces métaux lourds sont présents naturellement dans le bois, d’autres proviennent de l’usure des produits de bûcheronnage. 

Comment faire bon usage des cendres ?

Il est déjà conseillé de n’utiliser que des cendres de bois 100 % naturels. Ensuite, pour limiter les risques d’incendie, il faut laisser refroidir les cendres au moins quelques jours. Attention toutefois à ne pas les laisser refroidir sous forme de tas dans votre jardin, car s’il était amené à pleuvoir, les cendres perdraient leur Potassium, or le Potassium est le nutriment le plus important des cendres pour les plantes. 

À lire Le paillis de coco: avantages et conseils d’utilisation pour votre jardin

Ne pas répandre les cendres lors des jours de grands vents pour des raisons évidentes, par ailleurs, même s’il n’y a pas de vent, porter des lunettes et un masque anti-poussière est fortement conseillé. 

Celui qui plante un jardin, plante le bonheur

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis