Ctendance

Aménagement

Quel blindage choisir pour sa porte et quelles différences de prix ?

L'équipe de Ctendance

Publié le

Mis à jour le

Lu 40

Blindage Porte

En 2019, plus de 600.000 cambriolages ont eu lieu en France. Pour éviter d’en être victime, il convient d’assurer au mieux la protection de son logement, qui passe avant tout par la sécurisation des ouvertures. À cet égard, le choix d’une porte blindée, ou d’une forme de blindage de la porte, représente un véritable gage de sécurité.

Le blindage sur pivot

Pour se protéger des cambriolages, on peut d’abord faire poser un blindage pivot sur sa porte d’entrée. Il ne s’agit donc pas de remplacer la porte, mais de la renforcer.

Pour ce faire, le professionnel pose d’abord sur le battant de la porte une plaque d’acier d’une épaisseur d’au moins deux millimètres.

Dans un second temps, il remplace également les gonds de la porte. En effet, ils ont été conçus pour supporter le poids d’une porte en bois, et non celui d’une porte renforcée par une plaque métallique. En outre, ces charnières sont une partie vulnérable de la porte, qui est souvent la cible des intrus.

C’est pourquoi le blindage pivot d’une porte consiste également à installer des paumelles à la place des gonds classiques. Elles ne sont pas seulement vissées, mais soudées sur un bâti en acier.

Pour plus de sécurité encore, choisissez un blindage certifié. Cette certification passe par une marque spécifique, délivrée par le Centre national de prévention et de protection (CNPP), qui distingue trois niveaux de résistance, indiqués par les lettres BP.

L’octroi d’une telle certification ne signifie pas seulement que le blindage de la porte, mais aussi celui du bâti, sont capables de résister d’une manière optimale aux tentatives d’intrusion. Elle n’est accordée, le plus souvent, que si la porte, en plus de recevoir un blindage, est équipée d’une serrure de sécurité.

Le blindage fourreau

En adoptant ce type de blindage, vous n’aurez pas besoin, là encore, de changer votre porte. Mais il s’agit d’une protection encore plus efficace.

En effet, comme son nom le laisse supposer, ce type de blindage enveloppe la porte. Autrement dit, une plaque en acier est posée sur les deux côtés de la porte, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Ce blindage à plat, qui protège les deux tranches de la porte, et la consolide donc davantage, offre ainsi une plus grande résistance aux tentatives d’effraction. Là encore, il est préférable de choisir un blindage fourreau certifié, et ce dans les mêmes conditions que pour un blindage pivot.

Le blindage peut être renforcé par des dispositifs spécifiques, comme un système anti-pince, qui en renforce encore l’efficacité.

Porte Entrée Blindée
© istock

Le bloc porte blindée

Vous pouvez également choisir de faire installer un bloc porte blindée. Cette fois-ci, il ne s’agit pas de renforcer votre porte. Il faut enlever la porte actuelle et la remplacer par une porte blindée.

C’est la solution qui vous assure le plus haut degré de sécurité. En effet, il s’agit d’un système complet, dont tous les éléments sont conçus pour assurer votre protection.

En premier lieu, le vantail de la porte, c’est-à-dire la partie qui s’ouvre, peut être entièrement métallique. Mais il peut aussi s’agir d’une porte en bois, dont le rendu est plus esthétique. Dans ce cas, elle est renforcée, à l’intérieur, par des plaques en acier.

Par ailleurs, le dormant, qui désigne l’encadrement de la porte, est lui aussi conçu en acier. Enfin, les gonds sont remplacés par des paumelles métalliques, équipées d’un dispositif qui empêche de soulever la porte. Il s’agit donc d’un système anti-dégondage.

Ces blocs portes blindées sont d’ordinaire pourvus d’une serrure de sécurité, qui comporte 3 ou même 5 points. Si l’ensemble répond à toutes ces conditions, le bloc porte blindé reçoit la certification A2P, qui vous assure de la grande résistance de la porte.

Les différences de prix

Les tarifs sont bien sûr calculés en fonction de la nature de la protection proposée et de la nécessité ou non d’enlever l’ancienne porte pour la remplacer par une porte blindée.

Ainsi, pour un blindage pivot, il faut compter en moyenne entre 1.000 et 1.600 euros. Ce tarif comprend le blindage lui-même et la pose. Plus élaboré, le blindage fourreau vous reviendra à environ 2.000 euros.

C’est la porte blindée qui est la plus onéreuse. Ce qui est logique, dans la mesure où elle offre la meilleure protection. Ce coût s’explique aussi par le changement de porte. Une porte blindée vous coûtera donc, fourniture et pose comprises, entre 3.500 et 5.000 euros.

Naturellement, il vous faut prendre le temps de la réflexion. Avant de vous décider, le mieux est de comparer les offres, en vous adressant à plusieurs professionnels ou en consultant les sites spécialisés.

Dans les deux cas, on établira un devis gratuit pour obtenir le prix d’une porte blindée. Sur cette base, vous pourrez choisir la solution la plus appropriée.

À lire aussi : 

Partagez votre avis