Un appartement avec un balcon c’est le rêve de beaucoup. Un balcon qui soit fleuri, sur lequel petit-déjeuner, prendre l’air le soir au clair de lune, boire l’apéritif. Mais entre ceux avec vis-à-vis, au-dessus des restaurants ou trop étroits pour y installer une table, on a l’impression de devoir vivre les fenêtres et rideaux fermés. Ce n’est pas le cas, il y a toujours des solutions. On peut aussi joindre le pratique à l’agréable avec quelques plantations. Il y a des maisons disposant d’une ou plusieurs terrasses et d’un balcon attenant à une chambre. Voici quelques astuces pour aménager agréablement un balcon.

Les différents balcons et possibles aménagements

Les balcons sont séparés en deux grandes familles : les balcons filants et les loggias. Mais entre deux, on peut trouver tous les gabarits ayant une superficie inférieure à la terrasse. Dans le domaine de la construction, le balcon est par définition, un plancher ou une chape extérieure qui surplombe le vide, c’est pourquoi il est communément appelé « terrasse auto-portante », alors que la terrasse repose sur une pièce ou sur un terrain. Tant que le balcon est autoportant, c’est-à-dire, qu’il ne repose pas sur des piliers par exemple, il n’est pas considéré comme étant une terrasse, quelle que soit sa grandeur.

Balcon filant

C’est le balcon Haussmannien, le roi des balcons, celui de l’avant-dernier étage. Il a été beaucoup copié, puis modifié. S’il dispose d’une grande superficie totale, il est difficilement aménageable à cause de son manque de profondeur, pas plus de 1,50m. Difficile ne veut pas non plus dire, impossible !

Si l’on veut apporter un peu de couleur à cette façade si terne, on peut multiplier les plantations de fleurs. Comme il est interdit d’accrocher des pots et jardinières aux balcons côté rue, mieux vaut opter pour celles qui fleurissent en cascade comme les pétunias ou les fuchsias. On peut alors leur faire passer la rambarde, pour inonder le balcon côté extérieur de jolies couleurs. Attention en arrosant, que ça ne coule pas sur les passants, il faut utiliser un arrosoir de jardinière, à long bec, beaucoup plus précis que les autres accessoires. Un côté du balcon, sur la rue ou le bâtiment, doit rester libre afin de garder le passage pour arroser les plantes. C’est aussi plus esthétique que si c’était complètement envahi de verdure. Jouer sur le décalage en hauteur, grâce à un porte-pots de fleurs à étages, ou avec des palettes sur lesquelles ces pots sont suspendus, crée un joli coin coloré et agréable.

Attention

Attention toutefois que toutes les plantations et leurs supports soient bien arrimés, qu’un coup de vent ne cause pas un accident.

Un coin plantes aromatiques et condimentaires sur un balcon, en plein Paris, n’est pas un rêve. Il est facile de fabriquer soi-même une jardinière pour ces aides culinaires, par exemple avec une palette. C’est la méthode la plus efficace pour planter un maximum d’herbes en un minimum de place. Plusieurs tutos sur le Net dont celui-ci, très bien expliqué :

Une table et des chaises pour prendre le petit-déjeuner sur le balcon. Pour cela, il faut absolument laisser une partie du balcon exempte de toute décoration. On y installera une table rabattable, qui se pose rapidement et que l’on peut rentrer l’hiver. En bois, c’est plus joli, surtout si l’on y associe 2 chaises pliantes. Comme il y a très peu de place sur ce balcon, le fait que la table n’a pas de pied est un gros avantage, il est plus facile de d’asseoir. Il est même possible de manger à deux sur le balcon. Plusieurs grandeurs sont disponibles sur le marché, on en trouve même en arc de cercle, recouverte de terre cuite.

Loggia

Ce balcon particulier ressemble à une terrasse. Il n’est pas suspendu dans le vide comme les autres, il est muré de chaque côté et possède un seul garde-corps. Il ne repose pas sur une pièce mais il se superpose à une autre loggia, donc pas sur un terrain non plus. Ce genre de balcon est le plus souvent construit en zone venteuse ou aux abords des plages. Il dispose généralement d’un volet roulant permettant de se mettre à l’abri des tempêtes de sable et de garder le balcon propre pendant nos quelques jours d’absence. Cette loggia n’est pas une pièce, bien qu’elle y ressemble une fois le volet fermé.

balcon loggia

L’aménager est très facile, car elle est la plupart du temps rectangulaire, ou carrée, mais on peut en trouver des plus biscornues. Quelle que soit sa forme, elle peut recevoir une table pour 4 personnes au minimum. Il n’est pas rare de voir accrochés aux murs de la loggia, des tableaux ou une pendule. Des meubles y sont aussi fréquemment observés, comme si c’était une cuisine d’été.

Il est même possible de choisir du gazon synthétique pour ajouter une touche de verdure à votre balcon  !

On peut y installer une table ronde, ovale, carrée, toutes les formes sauf une rectangulaire qui prendrait vraiment trop de place au quotidien, mais les rallonges peuvent être utiles occasionnellement. Les chaises de salon de jardin conviennent parfaitement, elles ne craignent ni l’humidité ni les chauds et froids.

Le salon de jardin, canapé avec table basse, rendent le lieu cocooning. Idéal pour y passer les soirées d’été, boire un verre avec des amis ou se détendre la journée avec un bon livre. Selon les goûts et les moyens de chacun, on choisira un salon en résine imitation osier, ou de l’osier justement, mais aussi de beaux bois tropicaux. Les coussins doivent résister à l’humidité, il vaut mieux opter pour de la qualité. Ici, on peut utiliser un parasol chauffant pour les soirées fraîches, il n’y a pas de danger, contrairement aux balcons ouverts. Par contre, interdiction de faire des grillades sur un barbecue au charbon ou à gaz, seul, le petit électrique est généralement autorisé.

balcon amenage jardin

Les plantes et fleurs pourront envahir le balcon sans problème, à condition de ne pas être suspendus au-dessus des trottoirs. On peut oser le citronnier ou l’oranger en pot, l’avantage d’être à l’abri du vent, le froid est moins intense dans une loggia.

Autres balcons

Pratiquement tous les autres balcons sont aménageables facilement. Plus petit qu’une terrasse, mais plus large qu’un balcon filant, on peut facilement y poser une table ou un salon de jardin. Si l’on veut profiter plus longtemps de son balcon, il faut le transformer en véranda. Celle-ci est posée par un professionnel. On peut s’en sortir à un coût très raisonnable et disposer d’un crédit d’impôt, en effet, ce changement contribue à l’amélioration thermique de l’habitat. On bénéficie en même temps, d’une isolation phonique, ce qui n’est pas négligeable.

Astuces bien-être

Pour ceux qui ne supportent pas le tabac qui remontent des balcons du dessous. Il faut dire que l’appartement peut s’imprégner de cette odeur et il peut créer un jaunissement prématuré des murs, sans compter le tabagisme passif. On peut enfin laisser sa baie vitrée ouverte en installant un ventilateur dirigé vers l’extérieur lorsque l’on est incommodé par la fumée d’un voisin. On retournera le ventilateur dans l’autre sens si besoin pour se rafraichir. Le ventilateur humidificateur est encore plus performant pour empêcher les fumées d’entrer dans la pièce, comme pour les autres odeurs, telles que celles des barbecues ou des restaurants.

Au niveau du vis-à-vis, les cannisses sont une bonne solution pour les balcons à rambardes. Elles cachent bien tout le bas et protègent même les plantations du vent. Il vaut mieux les couper à ras du balcon, pour pouvoir aussi profiter de la vue extérieure.

Pour plus de confort, quel que soit le balcon, on peut poser des dalles de bitume, même sans les fixer.

Aménager un balcon
5 (100%) 1 vote