Blog décoration et maison Ctendance

Travaux

Aménagement de combles ? Les astuces essentiels et les erreurs budgétaires à éviter pour ne pas se ruiner !

Aménager un grenier ou des combles est une excellente manière de profiter d’une maison. Mais comment faire ?

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Avez-vous déjà pensé à aménager le comble de votre maison ? Il est vrai que cela peut permettre de créer un espace supplémentaire, mais quel budget faut-il prévoir pour des travaux de cette envergure ? Réponse dans cet article.

Quelques éléments à prendre en compte avant d’aménager un comble

L’idée de commencer tout de suite les remaniements est tentante. Cependant, avant de lancer les travaux, il y a certains paramètres qui doivent être pris en considération.

Les critères de faisabilité,

Selon le Code de la construction et de l’habitation, vous devez :

À lire Comment ranger les fournitures de bureau efficacement (une fois pour toute !) ?

  • Respecter certaines dimensions lorsqu’il s’agit d’un aménagement d’une pièce à vivre. Une chambre, par exemple, doit avoir une hauteur d’au moins 1,80 m, et idéalement 2,20 m.
  • L’aménagement du comble induit la présence d’une charpente traditionnelle. À défaut, il faut prévoir des travaux de renforcement.
  • La pente de la toiture doit être supérieure à 30°. Au-dessous de ce seuil, des travaux de modifications sont de rigueur.

Dans le cas où votre comble ne respecte pas ces trois critères, sachez que vos combles ne sont pas perdus. Toutefois, il faut procéder à des travaux de modification qui peuvent représenter un certain budget.

Les prévisions de chantier

Pour transformer un comble en un espace habitable, certains travaux sont de rigueur :

  • L’étanchéité et l’isolation sous toiture.
  • Effectuer un raccord électrique (et au réseau d’eau si besoin).
  • La mise en place d’un sol adapté, ainsi que de son revêtement.
  • La pose de cloisons, de revêtement, ainsi que de quelques rangements et éclairages.

Faire une déclaration de travaux ou simplement un permis de construire ?

Aménager son grenier revient à concevoir une pièce supplémentaire à bas prix, C’est pourquoi, il faut au moins déclarer ses travaux auprès de la mairie.

Dans le cas ou la surface habitable est supérieure à 20 m², il est primordial de demander un permis de construire. Sinon, une déclaration de travaux est suffisante (dans le cas où la surface dépasse les 150 m², un architecte doit obligatoirement prendre le relais).

À lire Comment aménager un bureau de 9m2 ?

N’oubliez pas de déclarer au fisc l’agrandissement de la surface habitable, afin que vos impôts soient ajustés en conséquence.

Quel budget prévoir pour ces travaux ?

Le coût global de ce projet dépend de multiples facteurs, notamment l’état initial des combles et de ce qui suit :

  • Les raccordements : si vous prévoyez une installation électrique, elle doit coûter dans les 50 € à 100 €, tandis que pour les travaux de plomberie, il faut prévoir entre 100 et 300 €.
  • Les finitions et les décorations : il faut prendre en compte le prix des cloisons, pouvant aller jusqu’à 40 € le m², celui du revêtement de sol, entre 10 € et 50 €, ainsi que l’habillage en fonction de la gamme.
  • Les fenêtres : selon des paramètres, comme les dimensions, le type d’ouverture ou le matériau, le prix varie entre 100 et 1800 €.
  • L’escalier : pour un modèle standard, il faut compter près de 500 €. Naturellement, tout dépend de ses caractéristiques.
  • L’isolation : celle de l’intérieur coûte entre 20 et 50 € le m², tandis que celle de l’extérieur varie entre 100 et 130 € le m².

Vous l’aurez compris, la présence d’un expert est plus que nécessaire pour déterminer la faisabilité des travaux, mais aussi pour le travail en collaboration avec d’autres professionnels dans le but de simplifier l’avancement du chantier. En les sollicitant, vous bénéficiez d’une TVA réduite, ainsi que d’une garantie décennale. Cela en vaut la peine !

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis