Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

9 techniques pour débarrasser vos plantes définitivement et naturellement des cochenilles

Si vos plantes sont infectées de cochenilles, alors cet article est fait pour vous !

Dorine Alanoix

Publié le

9 techniques pour débarrasser vos plantes définitivement et naturellement des cochenilles

Les cochenilles sont très mauvaises pour vos plantes, il s’agit de parasites qui peuvent être la cause de nombreux dégâts dans votre jardin pour vos arbustes. Vous n’y avez certainement pas fait attention, mais vous en avez déjà vu, dans votre jardin. Les cochenilles ressemblent à des écailles ou à des boucliers, ces bestioles sont souvent assimilées à des excroissances naturelles de la plante alors qu’elles ne le sont absolument pas !

L’impact des cochenilles 

Les cochenilles sont très néfastes à votre espace vert, car elles mangent la sève ce qui affaiblit vos végétaux et ainsi, les rendent bien plus vulnérables aux différentes maladies. On vous explique donc comment s’en débarrasser définitivement et naturellement !

Identification de la cochenille sur les plantes de votre jardin 

Il faut d’abord pour bien traiter le problème des cochenilles connaître leur cause. Ainsi, on vous dit donc tout sur les cochenilles ! Ces petites bêtes sont des petits insectes dont il existe plusieurs espèces, ils font partie de l’ordre des Hemiptera. Certaines de ces espèces sont mobiles, mais d’autres s’accrochent aux feuilles et aux tiges de vos arbres.

À lire Qui sont ces insectes utiles pour votre jardin et comment les protéger ?

Il existe deux types de cochenilles : 

  • Les cochenilles farineuses qui sont recouvertes d’une substance qui est plutôt cireuse et blanche. 
  • Les cochenilles à carapace qui sont, elles, enrobées de cuticule dure.

Vous remarquerez rapidement que vos plantes sont infectées si vous faites bien attention. En effet, les premières marques de l’infection sont l’apparition de tâches brunes ou bien jaunes sur le feuillage de vos plantes. Il y aura aussi sur ces dernières et sur les tiges des morceaux qui ont des airs de coton et d’écailles. Les premiers signes sont les mêmes que ceux sur la nourriture lorsqu’elle est pourrie.  

  • Save

Si l’infection s’est déjà bien développée sans que vous l’ayez remarquée, vous aurez alors des fleurs fanées avec des feuilles qui tombent et des tiges qui changent de couleur. Et, qui perdent aussi de leur éclat pour devenir complètement noires. Dans ce cas de figure, il faut que vous réagissiez tout de suite pour éliminer de la meilleure manière qui soit les parasites qui infestent vos plantes et ainsi, contenir cette infection qui peut, dans certains cas, contaminer les autres plantes. 

Adoptez des mesures pour éviter l’apparition des cochenilles 

Pour éviter de voir apparaître des cochenilles dans votre jardin, il faut que vous adoptiez des mesures préventives !

À lire Pourquoi le cafard de jardin rentre dans la maison ?

Inspection des plantes 

Pensez à vérifier l’état de vos plantes régulièrement pour ne pas vous retrouver avec une mauvaise surprise un matin. Cette mesure vous permettra de repérer très rapidement la prolifération de cochenilles. 

Nettoyez vos plantes 

Lorsque vous faites attention à l’hygiène de vos plantes, vous repoussez le risque d’invasions de cochenilles. En effet, pensez à bien enlever les feuilles mortes de votre arbuste et de le dépoussiérer régulièrement.  

Ne pas abuser des engrais azotés

Ces engrais azotés sont parfois très pratiques, car on peut les trouver dans toutes les grandes surfaces. Pourtant, ils vont favoriser le développement de cochenilles parce qu’ils stimulent de manière importante la production de sève. 

Pensez à assurer une bonne circulation de l’air pour vos plantes 

Une bonne circulation de l’air ainsi qu’une luminosité appropriée est très importante si vous voulez avoir des plantes en bonne santé. Choisissez donc avec minutie l’environnement dans lequel vous placerez vos plantes en prenant en compte leurs besoins. 

À lire Poisson d’argent chez vous : faut-il avoir peur de leur piqure ?

Si vous craignez de voir vos plantes mourir sous l’effet des cochenilles, vous pouvez aussi installer des insectes prédateurs pour éviter ces dernières. On vous conseille surtout les coccinelles. 

Que faire quand ses plantes sont déjà infectées ? 

Voici des astuces pour s’en débarrasser. 

Le savon noir 

Laissez agir pendant une heure le mélange sur vos plantes d’un litre d’eau clair pour une cuillère à soupe de savon noir en le vaporisant. Pensez à bien rincer à l’eau claire ensuite et à répéter cette action tous les trois jours jusqu’à la disparition des cochenilles.

Le vinaigre blanc 

Il faut, pour ce mélange, que vous preniez trois parties d’eau pour une de vinaigre blanc et que vous le pulvérisiez sur les parties de la plante qui sont infectées. Grâce à l’acidité du vinaigre, vous serez débarassé.e de vos cochenilles ! Pensez à répéter cette opération cinq à sept jours après en fonction de vos besoins.

À lire Des insectes dans votre bois de chauffage ? Solutions efficaces pour éliminer les parasites !

La rotation des cultures 

La rotation des cultures concerne les potagers. Cette pratique permet de limiter les parasites, car vous perturberez leur cycle de reproduction. 

Le nettoyage manuel 

Cette technique concerne les infestations qui sont plutôt légères. Il faut que vous preniez : 

  • une brosse à dent 
  • un chiffon humide 
  • ou un coton-tige avec de l’alcool à brûler.

Et, avec cela, retirez les cochenilles en appuyant sur les feuilles et les tiges. 

À lire Punaises de lit chez vous ? Ces signes avant-coureurs qui ne trompent pas !

L’huile de neem 

Cette huile est un insecticide naturel qui vous permet de lutter contre un grand nombre de parasites. On vous la recommande vivement ! 

Un jardin en bonne santé est nécessaire au bonheur

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis