Blog décoration et maison Ctendance

Entretien de la maison

Vert-de-gris sur vos dalles ? Des remèdes maison pour un extérieur impeccable !

Vous avez remarqué des dépôts de vert-de-gris s'étendant progressivement dans votre jardin ? Voici comment vous en débarrasser.

Amandin QG

Publié le

Le vert-de-gris est un revêtement vert qui se forme sur vos dalles et vos planches. C’est un phénomène courant dans les zones à forte humidité. Mais pas de panique, voici quelques produits maison qui sauront venir à bout de ce problème.

Le vert-de-gris : l’envahisseur de vos dalles et planches !

On parle de véritable vert-de-gris lorsque du cuivre (ou du métal) entre en contact avec l’air et l’acide acétique. Plus communément, on désigne ce phénomène par une masse verte qui se forme sur vos dalles en pierre ou vos planches.

À lire Lidl : révolutionnez votre nettoyage avec ce nettoyeur haute pression PARKSIDE !

Sa composition est très simple, il s’agit d’algues et de mousse qui viennent se coller à la surface pour former une patine verte.

Quand est-il idéal pour s’en débarrasser ?

En automne ou en hiver, cela peut être une tâche ardue à cause de l’absence de soleil et de l’augmentation des pluies (car un haut taux d’humidité persiste). C’est pourquoi il est plus judicieux de s’en occuper aux environs de mars.

Le meilleur moment est lorsque vous avez devant vous une journée ensoleillée et des températures douces. Le vert-de-gris sèche ainsi plus rapidement et vous pouvez poursuivre l’entretien de votre surface sans trop de soucis.

Les secrets de cuisine pour éliminer la plaque verte

Heureusement, votre cuisine possède tout ce dont vous avez besoin pour résoudre ce problème une fois pour toutes. Voici quelques produits maison que vous pouvez essayer :

À lire Envie d’un carrelage brillant ? Essayez cette astuce de grand-mère !

  • La soude : c’est LE numéro 1 contre les plaques vertes. Prenez 5 cuillères à soupe et mélangez-les avec 5 litres d’eau chaude. Étalez ce mélange avec une brosse en veillant à ce que la soude recouvre toute la zone, afin d’éliminer les microorganismes.
  • L’ammoniaque : cette technique est très simple. Il suffit de mélanger de l’ammoniaque et de l’eau, puis d’appliquer le mélange sur votre surface. Assurez-vous de bien vous protéger avant d’utiliser cette solution.
  • Acide citrique : prenez 600 grammes d’acide citrique, 150 grammes de bicarbonate de soude, 20 ml d’huile de colza et 8 litres d’eau. Appliquez ce mélange et attendez trois jours pour constater la facilité avec laquelle votre mousse se détache.
  • Le bicarbonate de soude : mélangez environ deux cuillères à soupe de bicarbonate avec de l’eau bouillante. Appliquez ensuite cette mixture sur la plaque et laissez agir au moins toute une nuit. Le lendemain, il suffit de frotter (à l’aide d’une éponge par exemple) et de rincer à l’eau fraîche.
  • Liquide vaisselle et savon noir : ce duo peut aussi faire des miracles dans votre jardin. Il vous suffit d’appliquer avec un balai à brosse douce et de laisser agir 12 h, puis de frotter pour retirer les résidus.
  • Le vinaigre : il est impossible de parler de remède maison sans mentionner le vinaigre. Le pH du vinaigre crée un environnement si acide que les algues en meurent. Tout comme le chlore, il doit être utilisé avec précaution afin de ne pas endommager le revêtement de la terrasse.
  • Le chlore : bien qu’il soit souvent utilisé pour lutter contre ces formations vertes, il doit être employé avec précaution pour éviter d’endommager les plantes environnantes dans votre jardin. Il est préférable de le conserver en dernier recours.

Comment prévenir la formation de cette plaque ?

La formation de plaque, notamment le vert-de-gris, est influencée par le type de matériau utilisé. Par exemple, le granite, reconnu pour sa robustesse et sa résistance, est généralement moins vulnérable à cette altération par rapport au grès.

Pour prévenir l’apparition de telles plaques, l’un des éléments clés est la gestion de l’eau. Lors de la pose de nouvelles dalles ou planches, il est essentiel de garantir une légère inclinaison, idéalement de 2%. Cette pente permet à l’eau de s’écouler naturellement, évitant ainsi la stagnation. Une eau stagnante est en effet un facteur contribuant à la dégradation des matériaux.

En respectant ces conseils et en choisissant judicieusement les matériaux, vous minimiserez considérablement les risques d’apparition de telles plaques. Alors, à vous de jouer !

  • Save

Partagez votre avis