Enquête : « Les Français et la rénovation de leur logement »

Projet Renovation Logement
Un tiers des Français ont le projet de rénover leur habitation d’ici fin 2020. Cependant, la difficile accession au prêt pourrait être un frein à ces rénovations. Les Français sont pourtant plutôt enclins à la rénovation de leur logement : 3 Français sur 4 affirment avoir déjà rénové leur bien immobilier et sur ces 73 %, 65 % des travaux datent de moins de trois ans.

54 % des Français ont des projets de rénovation dans les mois à venir et 37 % sont prévus avant la fin de cette année. Ce désir arrive juste après l’option voyage. Ceux qui réalisent le plus de travaux de réalisation sont ceux qui habitent l’ Île-de-France pour 75 % et ceux qui vivent dans le Sud-Est pour 76 %. Cependant, pour les mois à venir, la majeure partie des chantiers prévus sont situés dans les régions Île-de-France, pour 40 % et Nord-Est, pour 39 %.

Les raisons qui les poussent à entreprendre des travaux sont liées au cadre de vie qu’ils veulent plus agréable et confortable pour 52 % d’entre eux et pour 32 %, l’objectif est d’éviter la vétusté. Seul un quart envisage des travaux de rénovation thermique et 26 %, pour améliorer l’isolation. Les travaux de rénovation concernent en majorité les moins de 35 ans (79 %), donc ceux qui s’installent dans leur propre habitation. 32 % souhaitent entreprendre des travaux dans leur salle de bain ou leur cuisine, en particulier en ce qui concerne les Franciliens pour 41 %.

Pour 48% d’entre eux, les travaux concernent l’embellissement de leurs pièces de vie (sols, murs, etc.), surtout quand les personnes occupent un appartement (57 %) ou qu’ils sont locataires (64 %).

Cette enquête a été réalisée conjointement par Cofidis, acteur majeur du crédit à la consommation et l’institut CSA Research, juste après le confinement.

Renovation Logement Travaux
© istock

La question du financement

Le financement est une difficulté que les Français doivent surmonter pour envisager ces travaux. Le budget moyen consacré à ce chantier est de 9 950 euros. Le budget envisagé pour la réalisation de leurs travaux de rénovation varie énormément selon les catégories. 26 % ne disposent que de moins de 1 000 euros. Les CSP+ ont un budget de 10 200 euros et 9 480 euros pour les retraités. Les CSP- consacrent en moyenne à ces travaux 10 500 euros, un tiers ayant moins de 5 000 euros.

Pour 31 %, le manque de budget est la principale raison qui retarde leur projet. Ce frein concerne notamment 39 % des CSP-, ayant peur que leur situation financière devienne compliquée dans les prochains mois, 54 % d’entre eux estiment que leur situation financière est déjà impactée par la crise sanitaire.

Le budget est la plupart du temps obtenu en mettant de l’argent de côté pour prés de la moitié d’entre eux 50 %, sinon, ils intègrent ces frais à leur budget mensuel pour 40%. Ils ont souvent recours (17 % ) aux prêts à la consommation. Le budget manquant pour la réalisation de ces travaux est de 14 400 euros en moyenne, et il grimpe à 16 000 euros concernant les retraités.

Pour réduire les frais, 61 % font leurs travaux ou une partie de ces derniers eux-mêmes, seuls 17 % les confient entièrement à des entreprises.  Ils privilégient la location de l’outillage nécessaire, ils les achètent à prix discount ou encore ils font appel au marché de l’occasion.

À lire également : Sept conseils pour économiser de l'argent tout en rénovant votre maison

La rénovation énergétique

Si seule une petite partie des Français prévoient une rénovation énergétique, ce ne serait pas dû à un désintéressement des enjeux climatiques et environnementaux. On peut s’en rendre compte grâce à la consultation citoyenne : inventer le monde d’après. Ce seraient plutôt les coûts engendrés par ce type de rénovation qui seraient en cause. Cependant l’isolation est considérée, pour 38 % des Français, comme étant importante, selon le Baromètre du pouvoir d’achat de Cofidis et du CSA de juin 2020. Le coût est situé dans une fourchette de 2 000 à 7 600 euros et leur offre la possibilité de faire des économies de 25 % sur leur facture énergétique annuelle.

Renovation Energetique Logement
© istock

Il faut savoir que les aides offertes pour la rénovation énergétique ou les crédits d’impôt sont utilisées par seulement 9 % des Français. La raison principale réside dans le fait que ces dispositifs mis en place sont souvent mal connus ou mal compris par les Français, d’ailleurs 65 % affirment mal les connaitre.

Mathieu Escarpit, directeur marketing de Cofidis, affirme que le confinement a renforcé le désir de rénover son habitation et surtout au niveau de l’agrément et du confort de son intérieur. Il sait que le budget est certainement la problématique à laquelle se heurtent les Français, mais il rappelle que Cofidis est présent sur le marché pour répondre à leur demande.

À lire aussi : Rénovation de l'habitation : comment s'organiser ?

En collaboration avec Cofidis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.