La charpente américaine

Charpente Américaine
La charpente américaine est également appelée charpente industrielle américaine, charpente en W ou charpente à fermettes. Elle est complètement différente de la charpente traditionnelle. En fait, c’est une ossature qui soutient le toit et qui emplit l’espace sous la toiture, appelé généralement combles perdus. En France, elle est souvent choisie par les constructeurs. Elle possède des atouts, mais également des inconvénients. Nous allons vous expliquer comment l’aménager et les meilleures techniques pour l’isoler.

La charpente américaine : quel est son principe ?

On trouve des charpentes américaines depuis quelques décennies. Si on les appelle de cette manière c’est parce qu’elles sont nées aux États-Unis dans les années 1950. Ces charpentes sont préfabriquées en usine. L’ossature bois de ce type de charpente est le plus souvent disposée en W. Elle permet d’occuper l’espace sous les combles. Elle est composée de plusieurs éléments :

  • Les fermettes qui sont des éléments de bois de faible section assemblés de manière triangulaire avec des connecteurs métalliques qui seront posés tous les 60 ou 90 cm.
  • Les poutres autoporteuses : elles soutiennent le plafond ou le plancher.
  • Les entretoises sont des morceaux de bois plus fins qui se mettent parallèlement entre les fermettes.
  • Les pièces de contreventement ou d’anti-flambage sont des barres disposées perpendiculairement et qui rigidifient l’ossature.

Les voliges ou les linteaux sont posés directement sur les fermettes et ils soutiennent la toiture. C’est un système facile à monter et léger qui est de ce fait très employé dans les constructions actuelles.

Ses avantages et ses inconvénients

Les atouts de la charpente américaine

La charpente d’une maison est en métal, en béton ou en bois. Les charpentes américaines présentent généralement une ossature en bois, dont les pièces de bois sont réalisées comme un treillis de bois avec de courtes sections.

L’ossature est très solide grâce aux agrafes qui relient les pièces de bois. Elles apportent ainsi de la durabilité et de la solidité à votre charpente. Le risque de fissure entre les pièces de bois étant faibles puisque les agrafes sont courtes.

Les connecteurs en métal permettent un assemblage très résistant.

Enfin, il faut savoir que l’avantage primordial de ce type de charpente réside dans son rapport qualité/prix qui est excellent. Le bois utilisé est bon marché et l’optimisation du matériau offre la possibilité d’obtenir un prix assez bas.

Les inconvénients

L’inconvénient majeur de ce type de charpente tient au fait que le bois peut travailler au fil du temps. La déformation peut alors entraîner des fissures, des affaissements et même des effondrements de plafond dans les cas extrêmes. Il faut donc savoir repérer les déformations afin d’agir de manière préventive. Vous pouvez alors envisager une consolidation de la charpente, afin de corriger ces défauts pour une longue durée.

Elle peut également être soumise aux infiltrations d’eau qui l’affaiblit en cas de dégradation de la toiture.

Elle est également sensible à l’invasion d’insectes xylophages et elle est sensible aux champignons.

Charpente A Fermette
© istock

Quelles sont les normes encadrant la charpente américaine ?

La construction d’une charpente doit répondre à un ensemble de normes qui avec les normes européennes devient de plus en plus compliqué. Celles-ci remplacent peu à peu les documents techniques unifiés (DTU) français. Les caractéristiques du bois et celles du système de fixation sont prises en compte par les règles spécifiques qui encadrent ce type de charpente. En cas de doute sur le respect de ses normes par le charpentier et le constructeur, il est conseillé de faire intervenir un expert.

Combles perdus ou pas ?

Dans le cadre de la charpente américaine, les combles sont impossibles à créer du fait de l’encombrement de l’espace qu’elles nécessitent. Il faut alors une surface de plafond suffisamment importante pour pouvoir contrer cet inconvénient. Les combles pourront être modifiés sans qu’il soit nécessaire de faire de gros changements au niveau de la toiture. Si la hauteur entre le sommet du toit et le plancher est d’au moins 1.80 mètre, vous n’avez pas besoin de rehausser la toiture. Si la hauteur est inférieure, les travaux sont plus conséquents.

Isolation des combles avec une charpente industrielle américaine

Pour l’isolation des combles perdus de la charpente américaine, vous pouvez procéder de différentes manières :

  • L’isolation thermique est réalisable avec des isolants en rouleaux, de même épaisseur que les chevrons et qui se placent entre les fermettes.
  • La laine minérale soufflée offre de nombreux avantages : elle est écologique, économique et efficace. Elle s’adapte parfaitement aux endroits qui sont peu accessibles. C’est d’ailleurs le système choisi dans le cadre de l’isolation à un euro.
  • Les plaques rigides en matériaux isolants synthétiques ou biosourcés peuvent aussi être employées. Tout dépend cependant de l’accessibilité des combles. Cette technique est parfaite pour insérer les conduites de la maison et les réseaux dans un vide d’air.

À lire également : Isoler vos combles : comment faire ?

L’installation de la charpente américaine

Après avoir calculé l’inclinaison de la toiture et ses dimensions, la charpente américaine vous est livrée déjà préassemblée grâce à un camion-grue. Ensuite l’assemblage est préparé au sol pour que l’engin de levage puisse la déposer. Le boulonnage et la mise en place des clous sont ensuite finalisés sur place. Ensuite, les fermettes sont alignées au faîtage, puis elles se terminent par l’installation des poutres autoportantes.

Un plan vous sera fourni par le fabricant. Il suffit ensuite d’être deux pour la poser. Ce sont de ce fait des travaux qui sont accessibles en autoconstruction. Il faut cependant demander l’avis de personnel qualifié pour qu’elles répondent vraiment aux normes.

À lire aussi : Travaux : comment travailler en hauteur en toute sécurité ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.