Qu’est-ce qu’une bande de solin ?

Bande De Solin Istock
La bande de solin est bien connue des professionnels du bâtiment, mais moins du grand public. C’est en effet l’une des solutions pour lutter contre l’humidité et l’air qui nuisent aux structures et à leur durabilité. L’eau en particulier est destructive, apportant moisissures, corrosion et pourriture, ce qui peut entraîner des problèmes de santé. La bande de solin est une solution efficace pour prévenir les dégâts causés par l’humidité, elle peut être utilisée en toiture, autour des cheminées, des fenêtres…

La bande de solin : qu’est-ce que c’est ?

La bande de solin se présente de la manière suivante : elle est continue, mince et imperméable, elle sert à faire barrière aux infiltrations d’air et d’humidité. Elle est utilisée principalement au niveau des ouvertures et des jointures pour les protéger en les scellant. C’est le cas autour de la cheminée, des ouvertures, sur un mur mitoyen, un mur pignon, mais également en toiture.

Le solin est parfois appelé rive de tête ou rive de maçonnerie, dans tous les cas, son premier objectif est d’empêcher l’eau de pénétrer à l’endroit où la bande a été placée pour les protéger de toute infiltration qui fragiliserait l’ensemble.

Grâce à elle, il n’y a plus de possibilité de passage de l’air et de l’humidité, l’étanchéité est alors totale avec ce type de matériau.

Une fois la bande de solin posée, vous bénéficiez de nombreux atouts : l’air intérieur de la construction est plus sain et de meilleure qualité et vous faites de réelles économies sur le chauffage et la climatisation.

La bande de solin a évolué ces dernières années et elle est devenue de plus en plus performante. Notamment avec les solins flexibles qui permettent de s’ »adapter à toutes les formes et même les plus inhabituelles. Iles peuvent être pliées de manière à former un barrage étanche sur le rebord d’une fenêtre lors de son installation.

Vous avez ainsi la possibilité de pallier les problèmes d’humidité et de courants d’air autour des trous de clous, des portes ou des fenêtres.

Bande De Solin
© istock

Bande de solin : les différents types

Les différents types de solin

  • Le garnissage au mortier : il est utilisé généralement sur la ligne de rencontre entre mur et pan de toit, et c’est le mortier de chaux qui est préféré, car il empêche les eaux de ruissellement de pénétrer. Il est recommandé tout particulièrement dans la réalisation des couvertures de tuiles.
  • La couche de mortier en recouvrement: c’est une couche d’enduit ou de mortier appliquée sur une bande pliée qui est appelée : porte solin. Il recouvre une bande de solin qui épouse la forme des tuiles.
  • L’engravure : c’est un solin qui assure une bonne étanchéité. En fait, il se matérialise sous la forme d’une rainure, le long d’un mur, destinée à accueillir la bande de solin. Cette méthode permet notamment d’intégrer parfaitement une porte.

Les différents types de bandes de solin :

  • Bande de solin plomb
  • Bande de solin zinc
  • Bande de solin type trapco
  • Bande de solin alu
  • Bande de solin acier galvanisé
  • Bande de solin plastique

Comment bien choisir sa bande de solin

Pour faire le bon choix, il faut prendre en considération certains points :

La protection UV : si la bande est posée sur un endroit largement exposé au soleil, il faut bien regarder son degré de protection UV, car certaines bandes perdent en performance sous la lumière du soleil au fil du temps.

Les températures froides : certains types de bandes sont peu résistantes au froid et elles se décollent.

La compatibilité : il faut choisir la bande de solin parfaitement adaptée au type de matériau sur lequel vous devez la coller. Sur certains matériaux, cette étape peut être compliquée si vous ne choisissez pas la bonne bande.

Son adaptation aux contraintes : si la bande de solin permet de remédier aux redoutes problèmes d’humidité, il est nécessaire de la choisir également en fonction des contraintes du chantier et notamment de la faculté de s’adapter à la forme du support.

Comment utiliser la bande de solin ?

Souvent, on retrouve le solin à la jonction des tuiles ou à l’endroit où vous installez une ventilation ou la cheminée afin que l’eau de pluie s’évacue bien par les gouttières. Il peut également se trouver entre deux murs mitoyens ou en pignon afin d’assurer l’étanchéité d’un bâtiment, mais également au niveau des ouvertures (portes et fenêtres). Il se pose suivant la pente de la terrasse ou de la toiture.

À lire aussi : Toiture : entretien et accessoires pour la maintenir en bon état

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.