Ctendance

Jardin

Tomates en septembre : quand récolter les graines et surtout comment les semer ?

Dorine Alanoix

Publié le

Lu 1

Tomates en septembre : quand récolter les graines et surtout comment les semer ?

Lorsque vous profitez d’une bonne récolte de tomates de votre jardin, n’oubliez pas de récupérer et de conserver quelques graines pour la plantation de l’année prochaine. D’un point de vue général, le semis est un processus très facile, mais pour éviter d’éventuels problèmes plus tard, vous pouvez prendre certaines précautions.

Comment s’assurer de récolter correctement ses graines de tomates ?

Pour que les graines puissent être récupérées, le plant de tomate ne doit pas être un hybride. En effet, ces plants issus du croisement de deux tomates génétiquement différentes ne donneront aucun résultat s’ils sont semés pour l’année à venir. Si la graine est un hybride, elle est généralement symbolisée par la mention “F1” sur le paquet de graines. La plante donne des fruits aux formes, saveurs et couleurs aléatoires qui ne sont pas fidèles à la plante mère. Pour les variétés non hybrides, les tomates s’autopollinisent, il n’y a donc aucun risque d’obtenir des résultats douteux, puisque chaque légume sera identique.

Quand faut-il récolter les graines ?

Les tomates sont récoltées environ quatre mois après la plantation, mais cela peut cependant varier selon la qualité de l’ensoleillement reçu. Effectivement, plus le temps est beau, plus la récolte est rapide. Selon le calendrier de semis, il est traditionnellement conseillé de semer à l’intérieur entre la fin d’hiver et le début du printemps. Les semis sont ensuite plantés en pleine terre à partir du milieu du mois d’avril, lorsque le danger de gel est passé. Les légumes seront alors suffisamment mûrs pour être récoltés en été. Selon les régions, la période de récolte peut être prolongée jusqu’en automne, mais avant les périodes de gelées.

Le processus de récolte

La première étape consiste à récupérer les graines, afin de pouvoir les semer par la suite :

  • Sectionnez les tomates
  • Videz le contenu de celles-ci dans un contenant. 
  • Les graines ainsi que la pulpe doivent y rester pendant plusieurs jours, vous aurez donc besoin d’un contenant relativement spacieux et disposant d’un couvercle. 
  • Ajoutez un peu d’eau. 

En théorie, de la moisissure devrait se développer sur les semences, mais cela n’est pas un problème. Ce processus détruit de nombreuses maladies transmises par les semences qui peuvent apparaître dans la prochaine génération de plantes, et est de ce fait bénéfique. Mettez un couvercle sur le récipient, cependant faites attention à ne pas le fermer : l’oxygène doit pouvoir circuler. Positionnez le contenant dans un lieu relativement chaud et surtout à l’ombre.

Remuez le contenu du récipient quotidiennement jusqu’à ce de la moisissure de couleur blanche soit présente à la surface. Les semences doivent en théorie se déposer au fond du récipient. Retirez la couche de moisissure avec des gants, puis diluez avec de l’eau et mélangez légèrement. Il faudra un certain temps pour que les semences tombent au fond et que la fermentation se poursuive. 

Étalez ensuite les graines sur une surface et laissez-les sécher naturellement sur les prochains jours. Stockez les semences dans un lieu relativement frais et obscur. Vous pouvez également les conserver dans un récipient hermétique au réfrigérateur pour simuler le temps hivernal.

La connaissance, c’est savoir qu’une tomate est un fruit. La sagesse c’est ne pas la mettre dans une salade de fruits.

La méthode pour semer efficacement ses graines de tomate

La semence doit s’effectuer en deux temps : la première partie se fait en intérieur dans des pots et la seconde à l’extérieur dans votre jardin. Remplissez des petits pots avec de la terre. Les plantes peuvent être plantées dès qu’il y a plus de risques de gel début mai. 

Semez les graines dans des pots, puis placez-les dans une pièce à environ 24 °C pour la germination. Une fois que les graines ont germé, placez-les en plein soleil ou sous la lumière de la plante. Arrosez les plants tous les jours pendant la première semaine, et surveillez de près leur évolution.

Attendez que les plants mesurent plus d’une dizaine de centimètres avant de les déplacer en extérieur. Approximativement une semaine avant de mettre définitivement les plantes à l’extérieur, il faut progressivement les acclimater à la température extérieure. Placez-les d’abord dans une zone partiellement ombragée, puis augmentez graduellement la durée d’exposition au soleil. 

Le sol de votre jardin doit être drainé correctement et riche en matière organique pour que les plants continuent leur croissance. Retirez délicatement les germes du pot et placez-les dans la terre. Il ne vous reste alors plus qu’à entretenir vos plants de tomates de façon régulière et adéquate.

Partagez votre avis