Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Secrets de jardinage : ce qu’il faut planter après les oignons pour triompher des gelées

C’est le mois de septembre et la récolte des oignons, ails ou encore échalotes est terminée. Ils laissent maintenant place à d’autres légumes. Laissez-nous vous indiquer lesquels !

Dorine Alanoix

Publié le

Secrets de jardinage : ce qu'il faut planter après les oignons pour triompher des gelées

Que planter après la récolte des oignons pour avoir de nouveaux légumes avant les gelées ? Il est important d’expérimenter la rotation des cultures pour diversifier votre potager. Il est difficile de semer de nouvelles plantations après la récolte d’alliacées telle que l’oignon. En effet, il laisse place à une terre pauvre qui manque de nutriment. Il ne faut donc pas cultiver de plantes trop exigeantes. Voici ce que nous vous conseillons. 

Pourquoi pratiquer une rotation des cultures ?

Une grande erreur de jardinier amateur est de cultiver la même plante dans la même terre chaque année. Cela risque d’appauvrir le sol et de propager des maladies. 

La rotation des cultures, qu’est-ce que c’est ? 

La rotation des cultures consiste à alterner les plantations du potager et ne pas toujours replanter les mêmes. C’est une pratique agronomique autrement appelée assolement des sols. Elle permet de préserver l’activité biologique du sol et d’augmenter sa fertilité. 

À lire Le guano : un engrais naturel pour booster la croissance et la robustesse de vos plantes

Les différentes couches du sol contiennent différents éléments nutritifs. Les plantes ont toutes différents besoins, il est donc essentiel de conserver ses étages de minéraux. Certaines plantes sont très exigeantes sur leur nutrition. Leur variation nourrit la terre, comme les légumineuses (haricots, pois, lentilles, fèves…) qui fertilisent le sol d’azote.

Grâce à cet assolement, vous n’aurez plus besoin d’ajouter de l’engrais : la nature est bien faite ! De plus, cela limite la propagation des bactéries, des virus ou encore de champignons dans votre jardin.

Comment bien organiser sa rotation ? 

Une fois que vous avez arraché les oignons, il ne faut pas laisser le sol nu trop longtemps. Les cultures favorisent l’activité biologique de la terre et stabilisent le sol en limitant son érosion. Si vous ne plantez pas, pensez à recouvrir le sol avec un tapis de feuilles mortes ou biodégradables. 

À lire Comment repousser naturellement les limaces de votre potager ? Conseils et astuces

  • Save

Petite astuce : Si c’est la première année de votre potager, il est plus favorable d’y planter des pommes de terre. Elles nettoient le sol et permettent d’étouffer les mauvaises herbes. C’est une bonne mise en route pour un potager avant d’y planter d’autres cultures. 

La meilleure technique de rotation est de tourner chaque année sur une nouvelle famille de légumes. Il faut donc alterner avec les légumes feuilles (salades, choux …), les légumes racines (carottes, betteraves …), les légumes fruits (tomates, courgettes …), les légumes grains (fèves, haricots …) et les légumes bulbes (oignons, ails …).

Vous pouvez donc relayer vos plantations sur 4 ou 5 années et y intégrer des engrais verts permettant une meilleure fertilisation du sol. 

Que planter après des oignons ?

Cultiver des oignons ne demande que très peu d’effort grâce à son manque de gourmandise. Il est cependant très dur de succéder à l’oignon, l’ail ou l’échalote dans un jardin. Ils n’enrichissent pas la terre et n’apportent aucun minéral. Voilà pourquoi il ne faut surtout pas y planter des légumes trop stricts en termes de nutrition.

À lire Que faire au jardin en mai ? Votre guide des tâches clés de la serre au potager

La méthode la plus répandue est de planter des légumes feuilles dès septembre comme des salades, de la laitue à couper, du cerfeuil, de la batavia, des choux, des navets et même des poireaux. Cette famille de légumineuse est facile à succéder, car elle n’appauvrit pas le sol. Si vous avez un temps sec, pensez à bien arroser. 

Vous pouvez également planter des brocolis, mais seulement si votre potager est bien exposé au soleil. 

Il est aussi possible d’installer des radis, qui n’aiment pas la chaleur et poussent donc parfait en automne après des oignons. Il est préférable de faire pousser des radis à l’automne plutôt qu’au printemps où il fait déjà trop chaud. 

Certaines variétés de carottes trouveront aussi très bien leur place dans votre terre et poussent très vite. Vous avez le choix entre la carotte jaune obtuse du Doubs, la carotte nantaise, la carotte bellot… (généralement des carottes bio).

À lire Comment rater son potager en 8 étapes simples

Toutes ces plantations font bon ménage et vivent très bien ensemble dans un seul et même potager. La salade n’apprécie cependant pas la présence de persil et de tournesol.

Pour les becs sucrés : vous pouvez tout autant planter des fraisiers pour voir de petites fleurs blanches apparaîtrent dès le début du printemps !

Il est extrêmement important de pratiquer la rotation des cultures dans un potager si l’on souhaite avoir de bonnes récoltes chaque année. Vous avez maintenant connaissance de la procédure à suivre pour ce mois de rentrée !

Il faut cultiver notre jardin

À lire Potager en février : ces 3 légumes à planter maintenant pour une récolte abondante !

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis