Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

La scarification de pelouse ? Le secret d’un gazon sain avant l’arrivée de l’hiver !

Tout jardin passe par une étape de scarification à un moment ou un autre dans le cadre d’une bonne préservation. Mais comment s’y prendre ?

Dorine Alanoix

Publié le

La scarification de pelouse ? Le secret d'un gazon sain avant l'arrivée de l'hiver !

La scarification vise à éliminer diverses matières organiques de la surface d’un jardin. Pour que les choses soient plus claires, voici un guide pour vous aider à exécuter cette tâche avec brio, ainsi que quelques conseils pour maintenir votre pelouse en bonne santé.

La scarification du gazon : qu’est-ce que c’est ?

Vous remarquerez souvent de nombreuses zones brunes sous vos brins d’herbes ? Cela est appelé du chaume. En petite quantité, cette matière est inoffensive, mais dans le cas où elle est abondante, elle risque d’inhiber complètement la croissance de votre gazon en lui bloquant l’apport en nutriments (vous remarquerez d’ailleurs la formation de mousse).

Comment scarifier une pelouse ?

Le scarificateur est une technique très pratique qui nécessite des lames roulantes pour couper et enlever le chaume. Disponible sous deux modèles de commande, manuelle et automatique, le scarificateur gratte donc l’herbe pour enlever le chaume.

À lire Le Kikuyu : un gazon résistant à la sécheresse et facile à entretenir

Dans le cas où vous n’avez pas de scarificateur, vous pouvez aussi utiliser un râteau. Bien qu’il puisse sembler inesthétique au début, cela n’est qu’une question de temps avant que votre pelouse ne retrouve sa verdure.

Quand faut-il scarifier sa pelouse ?

Faites-le au début du printemps ou de l’automne avant les premières gelées. Dans le cas où vous avez une nouvelle pelouse, patientez environ un an avant de la scarifier au risque de l’endommager inutilement.

Le printemps pour les scarifications légères

La scarification légère peut s’effectuer dans les environs du mois d’avril de façon générale, avant que les températures ne commencent à augmenter. Cela se traduit par une augmentation du taux de croissance et de récupération du gazon. Cette période est propice pour les retardataires de l’automne passé.

L’automne pour les scarifications lourdes

En ce qui concerne l’automne, un travail plus minutieux doit être effectué, car cela permet de non seulement éclaircir la pelouse, mais aussi de constituer un pavé de semences idéal pour de nouvelles graines de gazon.

À lire Tondre la pelouse : a-t-on le droit de le faire le dimanche et durant les jours fériés ?

Toutefois, l’automne n’est pas la période privilégiée pour ce genre de travail, puisque des facteurs, comme le mauvais temps, peuvent vous obliger à remettre les travaux pour plus tard. Cela ne joue pas en votre faveur, car le chaume peut très facilement se transformer en mauvaises herbes.

Que faire après la scarification d’une pelouse ?

Vous pouvez ajouter votre chaume à votre compost et aérer la pelouse pour avoir un meilleur système racinaire. Il suffit d’utiliser une fourche en la déplaçant d’avant en arrière à intervalles réguliers.

Dans le cas où le rendu est moins bon qu’au début, vous pouvez toujours rectifier le tir en utilisant un peu d’engrais pour stimuler la croissance de votre pelouse.

Désormais, vous avez toutes les cartes en main pour prendre soin de votre pelouse. Faites vite, les gelées arrivent !

À lire De la chaux pour votre pelouse ? Le secret pour un gazon sain et un sol fertile

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis