Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Vous avez des orchidées « tête de singe » ? Cultivez-les comme des pros avec ces secrets d’un entretien réussi !

Avez-vous déjà entendu parler de l’orchidée Dracula Simia ? Voici tout ce qu’il y a à savoir sur cette plante si vous voulez la cultiver.

Dorine Alanoix

Publié le

Autrement appelée « tête de singe » en raison de sa ressemblance avec cet animal, cette orchidée fait partie des préférées des jardiniers amateurs et professionnelles. Si vous ne savez pas comment l’entretenir pour la maintenir en bonne santé, suivez le guide !

La « tête de singe » pour les néophytes 

C’est une plante très prisée par les amateurs d’orchidées. Originaire des bois du Pérou, elle fleurit toute l’année pour atteindre une hauteur de 60 cm. Également appelée Dracula Simia, cette fleur découverte en 1978 possède une apparence unique qui n’est pas sans rappeler un petit primate. Toutefois, ces variétés ne sont pas les plus faciles à cultiver en raison de leurs exigences.

Comment prendre soin de cette orchidée unique ?

Le bon entretien commence par le sol. Elle nécessite un substrat à orchidée (disponibles dans les magasins spécialisés), généralement riche en écorces, en perlites et en sphaignes. Quant à son pH, il varie entre 5,5 et 7.

À lire Protégez vos tomates des coups de soleil : conseils pour une récolte abondante

Étant donné que cette plante éprouve des besoins spécifiques pour évoluer, l’intérieur est souvent le choix de prédilection, car on possède un certain contrôle sur ses conditions de vie. Une température entre 6 et 8 °C (ou 20° C avec une humidité de 80 %) est nécessaire afin que la plante se développe. Cela dit, évitez les fluctuations.

Pour respecter ces paramètres, optez pour un pot transparent doté de trous sur les côtés pour faciliter le drainage. Gardez ce dernier au-dessus d’un bac d’eau et à l’abri d’une lumière vive. Vous pouvez aussi le suspendre peu avant la floraison.

Arrosez votre orchidée une fois par semaine pendant la période de croissance et une fois tous les dix jours durant les autres phases, en utilisant de l’eau de pluie de préférence. Il est d’ailleurs nécessaire de brumiser votre plante le plus souvent possible afin de maintenir l’humidité du sol.

Comment fertiliser la Dracula Simia ?

Comme à l’accoutumée, une fertilisation est la clé d’un bon entretien d’une plante. Pour cette variété d’orchidées, il est recommandé de les nourrir toutes les semaines en petites quantités. En revanche, si la plante présente des signes de maladies ou que ses racines sont sèches, ne fertilisez pas.

À lire Vos vignes ne fleurissent pas ? Causes et solutions pour une récolte réussie

Le fertilisant en question doit contenir de l’azote, du magnésium et du calcium. Évitez les produits à forte teneur en azote (plus de 20 %).

Quelques astuces importantes à connaître

Si vous voulez rempoter la Dracula Simia, faites-le une fois tous les deux ans afin de garantir une bonne circulation de l’air autour des racines (les terreaux ont tendance à se décomposer avec le temps).

Il est à noter que les « tête de singe » n’ont pas besoin d’être taillées, mais vous pouvez retirer les fleurs fanées et les feuilles endommagées.

Désormais, vous savez tout ce qu’il faut pour cultiver avec brio la Dracula Simia. Allez-vous l’adopter ?

À lire Piscine hors sol : avantages et inconvénients ! 

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis