Orchidée : La plante exotique d’intérieur qu’on aime avoir !

Afficher Masquer le sommaire

Les orchidées sont des fleurs exotiques particulièrement belles et élégantes. Nombreux sont ceux qui aiment en installer chez eux.

Nous pouvons les comprendre, cette fleur, parfois appelée “orchidée papillon”, en raison de sa forme, apporte une touche d’originalité et d’exotisme à n’importe quel foyer.

Fort heureusement, malgré sa provenance tropicale, il s’agit d’une plante qui s’adapte tout particulièrement à une vie en intérieur, à condition de bien respecter son entretien.

Si vous souhaitez prendre soin de votre orchidée pour qu’elle vous expose ses plus belles fleurs, cet article est là pour vous aider à connaître toutes les consignes d’entretien.

La fréquence d’arrosage, comment la rempoter, quels sont les problèmes les plus fréquents,… Nous ferons en sorte de tout passer en revue pour que vous puissiez vous occuper de votre fleur sans la moindre inquiétude. Mais, avant cela, revenons sur ses origines.

Présentation de l’orchidée

Avant de parler entretien et conseils, présentons tout d’abord cette fleur tropicale et intrigante qui s’est fortement popularisée avec le temps.

Qu’est-ce qu’une orchidée ?

Qu’est Ce Qu’une Orchidée

Également appelées orchidacées, les orchidées sont des plantes herbacées qui forment une des familles les plus diversifiées des plantes : les monocotylédones. On y trouve 850 genres, qui eux-mêmes contiennent en tout plus de 25 000 espèces différentes.

Leur nom provient du mot “orchis”, un mot latin dérivé du grec ancien. Il signifie “testicule”, ce qui peut vous étonner, et pourtant. Ce terme fait référence à la forme de leurs tubercules.

En effet, certaines orchidées de régions tempérées possèdent des tubercules jumelés dont l’aspect y fait fortement penser. Ce nom leur a été attribué par le philosophe Grec Théophraste.

L’origine tropicale de ces plantes a fait que beaucoup de recherches scientifiques se sont fondées sur elle. Il est vrai que leur aspect et les nombreuses variétés qui existent en ont intrigué plus d’un.

Charles Darwin, notamment, s’est en partie appuyé sur l’étude des orchidées, leur morphologie et leur relation avec l’homme et la nature, pour établir son célèbre modèle théorique de l’évolution.

Dans leur état naturel, ces fleurs poussent dans des milieux chauds et humides et dans des lieux tropicaux, comme les forêts tropicales.

Elles sont très souvent épiphytes, ce qui signifie qu’elles poussent sur des arbres et des plantes. Leurs racines, sont aériennes, contrairement aux variétés terrestres. Certaines variétés poussent sur des parois et des cavités rocheuses, ce qui leur donne des racines aériennes.

Les différentes variétés

Les Différentes Variétés

Comme nous l’avons dit précédemment, il existe une multitude de variétés chez les orchidées. Nous ne pouvons donc pas toutes les citer mais voici néanmoins une liste des plus populaires afin de vous aider à les reconnaître :

  • L’orchidée Phalaenospis : Il s’agit de la variété la plus adaptée à une vie en intérieur. C’est d’ailleurs celle que vous pouvez installer chez vous.
  • L’orchidée vanille : saviez-vous que la gousse de vanille provenait d’une des variétés de ces fleurs tropicales ? Maintenant oui !
  • L’orchidée Laelia : de taille modeste, elles sont magnifiques lors de la floraison. Elles sont originaires de l’Amérique Centrale et du Sud.

Les problèmes les plus fréquents avec les orchidées

Il arrive assez fréquemment de faire face à quelques désagréments si vous avez une orchidée chez vous. Ne vous inquiétez pas, c’est assez normal lorsque l’on possède des plantes, de devoir s’adapter à elles.

Voici les problèmes les plus fréquents que vous risquez de rencontrer si vous êtes en possession d’une de ces fleurs exotiques.

Le dosage délicat de l’arrosage

L’arrosage des orchidées est un procédé assez délicat. Nous reviendrons plus tard dans l’article sur la fréquence d’arrosage optimale. Sachez d’ores et déjà qu’il est assez aisé de déterminer si votre plante est trop arrosée ou pas assez. Voici les signes qui vous l’indiquent :

Le Dosage Délicat De L’arrosage

  • Si vous l’arrosez trop : un excès d’arrosage risque d’entraîner un pourrissement des racines. Par conséquent, votre plante sera malade et vous constaterez que ses feuilles deviennent flétries. Si ce que nous venons de décrire correspond à ce que vous vivez et que vous ne savez pas comment faire pour y remédier, pas de panique. Il vous suffit de rempoter votre plante exotique en faisant bien en sorte de vous débarrasser des racines pourries. Espacez votre arrosage et tout ira bien pour elle.
  • Si vous ne l’arrosez pas assez : À l’inverse, il est possible que vous ne l’arrosiez pas assez, d’où son dépérissement. Il est assez facile de repérer une plante qui manque d’eau. La terre paraît sèche et les feuilles se flétrissent. Pour ne pas confondre si le flétrissement est causé par un excès ou un manque d’eau, faites toujours en sorte d’observer l’aspect de la terre et des racines.
A lire aussi  10 plantes d’intérieur tombantes

Les parasites et insectes

Les ennemis principaux des orchidées sont bien évidemment les insectes et autres parasites. Il n’est pas rare de voir des pucerons ou encore des cochenilles des serres, s’attaquer à cette belle plante et y ronger les feuilles.

Veillez toujours à ce qu’aucun insecte ne s’installe sur vos plantes. Pour vous en débarrasser en cas d’invasion, concoctez un anti-puceron naturel à l’aide de savon noir et d’eau tiède et vaporisez régulièrement le mélange jusqu’à les voir disparaître.

Comment entretenir une orchidée ?

Maintenant que vous connaissez les risques majeurs auxquels vous vous exposez en possédant une orchidée, passons à l’étape la plus importante de cet article : l’entretien de cette belle plante exotique.

Pour que sa beauté persiste et égaye votre appart, il existe quelques consignes à respecter en termes d’exposition à la lumière, d’arrosage ou de placement dans votre logement.

Une fois que nous aurons passé tout cela en revue, nous vous donnerons quelques conseils pour aller plus loin dans l’entretien et la multiplication de vos fleurs tropicales.

A lire : Orchidée qui jaunit : que faire ?

L’exposition à la lumière

L’exposition à La Lumière

Étant donné qu’il s’agit de plantes exotiques, les orchidées ont besoin de beaucoup de lumière pour être épanouies. Toutefois, elles ne sont pas de grandes fans de la lumière directe.

Évitez donc de l’exposer au soleil si vous ne voulez pas voir ses feuilles brûler. L’exposition idéale pour votre fleur exotique est donc sur un rebord de fenêtre muni d’un voilage.

Adeptes de la chaleur et de l’humidité, ces plantes ne sont pas non plus à l’aise avec les courants d’air et le froid.

La fréquence d’arrosage

La Fréquence D’arrosage

Les orchidées aiment l’humidité mais n’ont pas nécessairement besoin d’énormément d’arrosage. Cela peut même très rapidement leur être néfaste.

Pour bien connaître l’équilibre et la fréquence d’arrosage optimale pour la vôtre, sachez que cela dépend de plusieurs facteurs. En effet, elle ne nécessite pas la même quantité d’eau selon la saison :

  • Au printemps et en été : vous pouvez l’arroser 1 à 2 fois par semaine.
  • En hiver et en automne : 2 fois par mois est largement suffisant mais pensez à surveiller votre plante. En effet, si vous chauffez beaucoup votre pièce, elle peut rapidement s’assécher.

Il s’agit d’une plante très sensible au calcaire, c’est pourquoi nous vous recommandons fortement de l’arroser avec de l’eau en bouteille ou de l’eau filtrée car sinon elle risque de ne pas apprécier.

Vous pouvez également brumiser fréquemment les feuilles pour qu’elles restent fraîches et resplendissantes. Si vous le faites tous les jours, vous aurez normalement une orchidée au top de sa forme. En effet, cela reproduit l’humidité dans laquelle elle vit dans son habitat naturel tropical.

A lire : Comment arroser une orchidée ?

Comment rempoter une orchidée ?

Il est primordial de fréquemment remporter votre orchidée pour qu’elle puisse prospérer. Vous aurez également besoin d’effectuer un rempotage si vous avez fait face à un excès d’arrosage et que vos racines ont pourri.

Si votre plante se porte bien, vous ne pouvez effectuer votre rempotage qu’une fois tous les 2 ou 3 ans. Veillez à ne pas oublier cette étape importante dans la vie de votre fleur tropicale car elle en a besoin pour se développer.

Pour rempoter votre orchidée, voilà comment procéder :

  • Sortez l’orchidée de votre pot et retirez le substrat en prenant garde de ne pas abîmer vos racines.
  • Enlevez les racines abîmées.
  • Garnissez le fond de votre pot avec du nouveau substrat.
  • Replacez votre plante et recouvrez de substrat jusqu’à la tige.

Stoppez l’arrosage le temps que de nouvelles racines ne se développent. Vous pouvez néanmoins poursuivre la vaporisation des feuilles pour maintenir une atmosphère humide semblable à une ambiance tropicale.

Comment multiplier une orchidée ?

Comment Multiplier Une Orchidée

Vous souhaitez multiplier votre orchidée ? Celles-ci se divisent grâce à la division du rhizome. De ce fait, il vous suffit de faire une première section, environ un mois avant la coupe définitive.

Cela permettra à la plante d’avoir le temps de cicatriser. Une fois que vous souhaitez faire la division, voici comment faire :

  • Dépoter la plante
  • Démêlez les racines et mettez chacune d’entre elles dans un pot différent

Une fois que les racines de vos nouveaux pots pointent le bout de leur nez, arrosez-les comme votre plante principale. Ne jetez pas la plante mère car celle-ci pourra continuer de vous donner de nouvelles pousses.

En effet, la multiplication est une tâche facile chez les orchidées en raison de leur multiplication par division du rhizome. Vous pouvez donc faire en sorte d’en avoir plusieurs en vous armant d’un peu de patience.

Partagez votre avis