Norme Électricité Cuisine : ce qu’il faut savoir sur NF C 15‑100

Vous souhaitez faire des travaux d’électricité dans votre cuisine ? Cela nécessite de grandes précautions et un important savoir-faire mais aussi à suivre une Norme Électricité Cuisine spécifique.

Les normes en vigueur sont très strictes, et il est nécessaire de s’assurer de la sécurité et du fonctionnement des installations. Voici tout ce qu’il y a à savoir concernant la norme NF C 15‑100.

La norme NF C 15‑100 : qu’est-ce que c’est ?

En France, il existe une norme qui réglemente les installations électriques. Il s’agit de la norme NF C 15‑100. Elle s’assure de la protection de l’installation et des personnes.

Elle traite de sa conception, de sa réalisation et de son entretien. La norme est souvent mise à jour afin de suivre les évolutions technologiques et techniques. Elle s’assure d’une constante sécurité des installations.

Plusieurs versions ont déjà vu le jour. La plus récente concerne les installations neuves, dont les permis de construire ont été déposés après le 27 novembre 2015.

Il est essentiel de suivre cette norme. Pour être conforme à la réglementation, plusieurs points sont à absolument prendre en compte.

Des consignes spécifiques pour la cuisine

Des Consignes Spécifiques Pour La Cuisine

Si vous envisagez de faire des travaux ou de construire une toute nouvelle cuisine, assurez vous de suivre les consignes spécifiques de cette norme. Effectivement, il existe des particularités concernant la cuisine, notamment en raison des nombreux équipements branchés.

Celles-ci peuvent être retrouvées dans l’amendement 5 de la norme NF C 15‑100. La cuisine est fréquemment la scène de divers accidents ménagers à cause de l’eau, des prises ou de la haute chaleur. Ainsi, la réglementation tente de les limiter, en préconisant des conseils longuement étudiés.

En plus des normes concernant l’électricité, prenez garde aux réglementations par rapport au gaz ou à l’installation de détecteur de fumée. Si des enfants sont dans la maison, davantage de précautions sont recommandées.

Trois catégories distinctes

Ces préconisations se retrouvent dans trois catégories distinctes. D’abord, le nombre et l’emplacement des prises de courant. Ensuite, les types de circuits dédiés au branchement des différents équipements et enfin les éclairages.

Il est très important de suivre chaque conseil concernant ces trois catégories. Une maison aux normes est essentielle et primordiale pour la sécurité des habitants qui y vivent. C’est encore plus le cas si des enfants y vivent.

Ils sont les plus sujets à ce genre d’accidents de la vie quotidienne, qui peuvent avoir des circonstances tragiques. Pour les éviter, il faut à tout prix suivre la norme NF C 15‑100.

Les règles d’installation électrique dans une cuisine

Les Règles D’installation électrique Dans Une Cuisine

Rénover ou construire une cuisine est un projet qui amène beaucoup d’enthousiasme. Mais, ces travaux impliquent toujours la manipulation de l’installation électrique. Pour cela, il faut suivre la norme en vigueur et maximiser la sécurité du foyer.

Les prises de courant

Un premier élément à absolument considérer est le nombre et l’emplacement des prises. Effectivement, ce premier point est évoqué par la norme. Dans une cuisine, 3 prises minimum doivent être installées dans une pièce de moins de 4 m2 et 6 prises pour une pièce de plus de 4 m2.

De plus, l’emplacement est réglementé. S’il s’agit d’une cuisine supérieure à 4 m2, 4 prises sur les 6 doivent être installées au niveau du plan de travail, à au moins huit centimètres de hauteur. Les autres prises doivent être à au moins 1,30 m au-dessus du sol.

Par ailleurs, il est interdit d’installer une prise au-dessus des plaques de cuisson ou de l’évier pour des raisons de sécurité. Une exception peut être, être faite pour installer une hotte mais les règles sont strictes également.

Les types de circuits

Puisque la cuisine contient de nombreux appareils d’électroménager qui doivent être branchés, il est essentiel d’avoir un circuit électrique dédié. Ce dernier doit dépendre d’un disjoncteur adéquat et être relié à une prise correspondante.

Les prises de courant avec terre sont régulées à 6 par circuit. En fonction des appareils utilisés (hotte, plaques, four, réfrigérateur,…) dans votre cuisine, le disjoncteur ne sera pas le même.

il est primordial de se renseigner pour être sûr de ne pas faire d’erreur. Chaque type de circuit nécessite le bon disjoncteur.

A lire : Quelle prise de courant pour un four ?

L’éclairage

Pour finir, la norme NF C 15‑100 donne des consignes quant à l’éclairage de la cuisine. Elle est tout de même moins exigeante sur ce point.

La cuisine doit disposer au minimum d’un éclairage au plafond. Si cette option n’est pas envisageable, au moins deux appliques doivent être installées sur les murs de la pièce.

Bon à savoir

Par ailleurs, l’amendement 5 précise qu’une prise de communication RJ 45 doit être installée dans chaque pièce, incluant la cuisine. Elle est utilisée pour les connexions Ethernet et pour les connecteurs téléphoniques. Ce chiffre peut passer à deux pour les T3 et plus.

Elles seront obligées de se trouver à proximité des prises de courant.

La norme NF C 15‑100 sur les salles de bains

La Norme Nf C 15‑100 Sur Les Salles De Bains

Si vous êtes en pleine rénovation de votre demeure, il est possible que la prochaine étape concerne votre salle de bains. Il est important de noter que, tout comme la cuisine, les normes sont spécifiques pour cette pièce.

Effectivement, en raison de la présence d’eau et d’appareils d’électroménager, elle peut vite représenter un danger pour les habitants du foyer. Toujours dans l’amendement 5, quelques préconisations sont données afin de limiter les risques d’accident.

Cela concerne notamment, la distance des appareils d’électroménager avec le point d’eau principal de la pièce.

Partagez votre avis