Blog décoration et maison Ctendance

Actualite

Ma Prime Logement Décent : une nouvelle aide pour financer les travaux de rénovation des foyers insalubres

Après Ma Prime Rénov et Ma Prime Adapt, l’Anah a annoncé ce jeudi 7 décembre la création d’un nouveau dispositif. Voici Ma Prime Logement Décent.

Amandin QG

Publié le

Ma Prime Logement Décent : une nouvelle aide pour financer les travaux de rénovation des foyers insalubres

À partir du 1ᵉʳ janvier 2024, une nouvelle aide financière sera déployée pour aider au financement des travaux d’ampleur de 70 000 € maximum. Voici les détails de ce nouveau projet de l’Agence nationale de l’habitat.

Ma Prime Logement Décent : une aide aux habitats indignes ?

Selon l’Anah (Agence nationale de l’habitat), environ 450 000 logements sont considérés comme des « habitats indignes ». Pour rappel, ces derniers sont déterminés par une grille d’évaluation définie par l’Anah ou faisant l’objet d’un arrêté d’insalubrité ou de péril.

À lire Couper les branches du voisin qui dépassent chez soi ? Voici ce que dit la loi

Jusqu’à présent, « Habiter sain » et « Habiter serein » étaient les seules aides permettant de résoudre ces problématiques.

La première concernait les travaux de moyenne ampleur destinés à améliorer l’ensemble de l’habitat, tels que la modification du réseau électrique, le réglage des problèmes d’eau ou de gaz, etc. Elle pouvait atteindre les 10 000 €.

La seconde, quant à elle, était destinée à de plus gros projets de rénovation, comme la pose d’une salle de bain ou un renforcement de fondation. Sa limite était fixée à 25 000 €.

C’est dans le but de joindre ces deux aides qu’est née « Ma Prime Logement Décent ».

À lire Habitat : qu’en est-il des invendus et des commandes de l’enseigne d’ameublement après sa fermeture ?

Travaux de rénovation
  • Save
Getty Image Signature

Une meilleure intégration des enjeux de rénovation

Reflétant la volonté ardente des pouvoirs publics d’insuffler une seconde vie aux aides de rénovations colossales, le rôle de « Ma Prime Logement Décent » est d’octroyer une prime unique permettant de financer jusqu’à 80 % des travaux d’un budget de 70 000 €.

Dans le détail, pour les ménages aux revenus modestes, la prime s’élève à 42 000 € et à 56 000 € pour les très modestes. Les plafonds de revenus annuels permettant de bénéficier de cette aide sont détaillés sur le site de l’Anah.

Pour y être éligible, il faudra améliorer les performances énergétiques au préalable et atteindre au minimum l’étiquette E.

Par ailleurs, une bonification de la prime est possible en fonction des performances énergétiques atteintes, ainsi que des ressources des bénéficiaires. Environ 10 % de « prime de sortie de passoire » supplémentaires pourraient être octroyés.

À lire Voici comment réclamer la prime de Noël si vous ne l’avez pas reçue !

Une rénovation de logements estimée à 6 milliards

Toujours dans le but de financer les travaux d’amélioration en 2024, le gouvernement a alloué une enveloppe budgétaire s’élevant à 6,2 milliards d’euros. Cela représente une hausse de 50 % par rapport au budget de l’année dernière qui était de 5 milliards.

D’importants moyens sont ainsi déployés pour rénover au total 700 000 logements, dont 200 000 nécessitent des rénovations d’ampleur.

Par ailleurs, les logements des propriétaires bailleurs ayant des revenus intermédiaires auront aussi accès à cette aide avec un seuil maximal de 28 000 € par logement.

  • Save

Partagez votre avis