11 plantes médicinales à cultiver dans son jardin

Plantes Médicinales
Les vertus médicinales des plantes ne sont plus à prouver. D’ailleurs depuis l’Antiquité, ces plantes sont utilisées pour remédier à certains maux, elles sont souvent appelées les simples. La médecine naturelle semble à nouveau attirer de nombreuses personnes. Certaines plantes sont sédatives, antiseptiques, stimulantes, anti-inflammatoires… Voici 11 plantes médicinales à cultiver dans votre jardin.

La menthe

Menthe
© Pixabay

La menthe et les différentes espèces de menthe sont réputées pour leurs vertus digestives. Menthe pouliot, menthe verte, menthe poivrée…. Toutes sont concernées. Elle présente l’avantage de pousser pratiquement partout malgré son appétence pour les sols plutôt frais et riches. Elle est recommandée dans le cadre de la migraine et c’est un stimulant du système nerveux.

La sauge

Sauge
© Pixabay

C’est une plante appréciée en cuisine, mais également pour ses propriétés médicinales. Elle aime les sols légers et très bien drainés. Elle est très utilisée en herboristerie, car connue pour ses propriétés diurétiques, stimulantes, antispasmodiques et digestives notamment.

La lavande

Lavande
© Pixabay

C’est également une plante réputée pour ses actions antiseptiques et cicatrisantes en usage externe notamment et sous la forme d’huile essentielle. En tisane, elle a des propriétés antispasmodiques, sédatives et stomachiques, elle calme les douleurs à l’estomac et aux intestins et elle aide à la digestion. Elle se développe facilement dans les sols calcaires et en plein soleil.

La camomille

Camomille
© Pixabay

C’est une plante très connue pour ses propriétés antispasmodiques, anti-inflammatoires, apéritives, antalgiques, digestives et vulnéraires. Elle peut également éclaircir les cheveux et lutter contre l’acné. Elle est peu exigeante, mais elle apprécie les sols sablonneux et fertiles.

Le souci des jardins ou Calendula officinalis

Calandula
© Pixabay

C’est une plante qui contribue à une bonne digestion et qui aide à la guérison des plaies cutanées. C’est un anti-inflammatoire qui pousse dans tous les types de sols à condition que son emplacement soit très ensoleillé.

La guimauve ou Althaea officinalis

Guimauve
© Pixabay

Elle est particulièrement reconnue pour ses propriétés laxatives, émollientes, adoucissantes et elle est de plus bénéfique pour la toux. Toutes les parties de la plante sont utilisées en fonction des effets recherchés. Elle permet de faire des gargarismes contre les laryngites, la gingivite, la trachéite ou les piqûres d’insectes, les contusions et les hématomes. Elle se plait au soleil et sur une terre drainante et fertile, elle n’aime pas les hivers froids et humides.

L’ortie (Urtica dioica)

Ortie
© Pixabay

L’ortie n’est généralement pas appréciée puisqu’elle est urticante et occasionne des douleurs. Elle possède cependant de nombreuses vertus médicinales. Elle est reminéralisante, dépurative, galactogène, hémostatique et diurétique. Elle est également riche en fer. Elle se plait partout, et quelle que soit l’exposition.

La valériane

Valériane
© Pixabay

Elle est connue comme sédatif, mais ce n’est pas son seul atout, elle calme également les rhumatismes, les douleurs gastriques et céphaliques. Elle lutte contre la dépression et la nervosité et elle est indiquée dans les troubles respiratoires et articulaires. Elle aime les zones humides, les sous-bois et la mi-ombre ou le soleil.

La mélisse

Mélisse
© Pixabay

C’est avant tout la plante parfaite pour vous aider à digérer puisqu’elle favorise la production des sucs gastriques, apaise les gaz intestinaux et les spasmes abdominaux. Les feuilles sont le plus souvent utilisées. Elle est facile à cultiver et se plait partout, au soleil ou à mi-ombre et sur les sols de toute nature.

La sarriette des montagnes

Elle est évidemment utilisée en cuisine, mais également pour ses vertus médicinales. Elle lutte contre les maux de gorge, mais également contre les flatulences et les ballonnements. Elle est également aphrodisiaque et stimulante. Elle apprécie les zones rocailleuses, drainées et ensoleillées.

Le romarin

Romarin
© Pixabay

Cette plante très connue en cuisine est également un excellent tonique pour le cœur et le foie. Il aide à lutter contre les sinusites et le rhume, ainsi que les céphalées. Il stimule la mémoire et il est recommandé aux personnes vieillissantes. Il aime particulièrement les sols rocailleux et arides et les expositions en plein soleil. Il n’apprécie guère les hivers humides et froids.

À lire aussi : Plantes et herbes aromatiques : le guide complet des meilleures

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.