Le mieux est l’ennemi du bien en matière de ménage. A vouloir trop décaper, on multiplie les substances chimiques et les risques d’allergie. Liste des bons réflexes pour nettoyer sa maison avec des produits à la fois naturels, sûrs et efficaces.

Nettoyer sa maison naturellement et sainement : pourquoi ?

Dans notre esprit, un intérieur propre équivaut a priori à un environnement sain. Et pourtant, les professionnels mettent en garde contre un ménage excessif. C’est un piège ! En voulant bien faire, on multiplie les produits d’entretien, au risque que d’accumuler les substances toxiques et de polluer notre maison.

Pas question d’abandonner éponges et chiffons. Mais faisons le tri dans nos placards, utilisons le moins possible de produits ménagers afin d’éviter l’effet cocktail lié à l’accumulation des substances chimiques et ne mélangeons jamais les produits — associée à d’autres détergents, la Javel dégage par exemple un mélange gazeux très irritant.  Et surtout, oublions l’obsession des microbes. En effet, il ne faut pas abuser des produits désinfectants et antibactériens, très agressifs et surtout inutiles : la présence des microbes est normale et même nécessaire pour notre système immunitaire, on ne peut pas vivre au quotidien dans un environnement stérile.

Pour prévenir les réactions, mieux vaut user de produits sans conservateurs ni colorants ou parfums (même naturels). C’est d’ailleurs souvent le cas des produits “écolabellisés ». Suivez le guide!

Nettoyer sa cuisine naturellement

Un nettoyage régulier (1 fois par semaine) suffit, avec un seul produit nettoyant et dégraissant comme le vinaigre blanc par exemple. Avec ce dernier, on peut d’ailleurs se fabriquer un liquide maison :

  • 5 cuillerée à soupe de vinaigre blanc ;
  • et 2 cuillerées à soupe de bicarbonate de soude dans 2L d’eau chaude (non bouillante).

Notre conseil

Vous pouvez parfumer, éventuellement, avec quelques gouttes d’huile essentielle — diluée pour ne pas être irritante.

Pour dégraisser le four, les plaques (y compris en vitrocéramique), la hotte ou le micro-onde, on mise sur le savon noir. Différent de celui du hammam, on le trouve dans les magasins de bricolage, sous forme liquide ou de paillettes. Il suffit de le diluer dans l’eau avant de l’appliquer à l’éponge et de laisser agir. Puis on passe une lavette en microfibres (polyester et polyamide) humide : elle retire les corps gras et passe à la machine !

Pour nettoyer le réfrigérateur, le vinaigre blanc alimentaire dilué 50 % dans de l’eau chaude a un triple pouvoir détachant, dégraissant et détartrant.

Notre conseil

Passer une éponge ou une lavette en microfibres sur les parois et maintenez la porte ouverte le temps que cela sèche. Pour ôter les odeurs, laissez agir une coupelle contenant un peu de bicarbonate de soude en poudre (rayons nettoyants des grandes surfaces).

Côté serpillière, le modèle à franges avec système d’essorage intégré, évitant le contact des mains avec le produit, diminue le risque d’irritations. En microfibres, elle est encore plus efficace et peut s’utiliser juste humide, avec ou sans savon noir dilué dans l’eau, qui nettoie tous les sols: carrelage, lino, parquet… Pour les joints de carrelage, reportez vous à cet article.

Pour la vaisselle, un lave-vaisselle consomme en moyenne 12 L d’eau par cycle de lavage, contre 20 L pour une vaisselle à la main. Mais attention, on choisit des tablettes sans phosphates, on oublie sel et liquide de rinçage, qu’on peut remplacer de temps en temps par un peu de vinaigre blanc (ça fait briller).

Vaisselle à la main ? On choisit un liquide nettoyant hypoallergénique, sans parfum ni colorants. Il est même possible de réaliser soi même son produit vaisselle totalement bio.

Pour nettoyer la salle de bain : du vinaigre blanc

Pour nettoyer les surfaces, on utilise le même produit que pour la cuisine.

vinaigre blanc nettoyer maison

Le vinaigre blanc est un produit sain et multi usage. Ayez toujours quelques litres d’avance à la maison pour votre ménage.

Baignoire et lavabo entartrés ?

On mise là encore sur le vinaigre blanc, excellent détartrant naturel. Pur ou dilué dans de l’eau bien chaude, il élimine le calcaire incrusté. On peut parfumer le mélange avec quelques gouttes d’huile essentielle (HE) de lavande officinale ou d’arbre à thé, non irritantes.

Pour éliminer les moisissures, on adopte les huiles essentielles antifongiques, comme celles de thym à linalol ou d’arbre à thé. À raison de 5 à 10 gouttes dans un bol d’eau, appliquées à l’éponge, elles sont bien tolérées, sans contre-indications. On réserve l’eau de Javel aux moisissures importantes, à petite dose et diluée dans de l’eau froide car mal utilisée, elle peut causer des brûlures ou des irritations des voies respiratoires.

Côté lessive, ayons la main légère. Si l’on a mis trop de produit, si la ma chine est trop pleine et les vêtements mal rincés, les résidus de parfum entraînent parfois des irritations cutanées. L’astuce pour utiliser moins de lessive? Glisser dans le tambour quelques boules de lavage qui renforcent mécaniquement son action en “battant” le linge. Et pour obtenir un linge plus doux, qui ne risque pas d’échauffer notre peau, 2 cuillerées à soupe de vinaigre blanc font office d’assouplissant naturel.

Dans les chambres et le salon : Des microfibres

Pour la poussière, on oublie les lingettes et le plumeau, qui fait voler les moutons.

Notre conseil

Passer sur les meubles un chiffon, sec ou humide. En microfibres, il capte mieux la poussière grâce à ses propriétés électrostatiques.

On nettoie les parquets stratifiés ou vitrifiés avec une serpillière en microfibres juste humide ou imprégnée d’un peu de savon noir dilué dans l’eau.

Les parquets cirés craignent l’eau : l’application d’une cire 1 à 2 fois par an suffit. Il faut vérifier sa composition pour traquer la présence de formaldéhyde et préférer un produit éco labellisé.

Pour entretenir les meubles en bois, on utilise un chiffon en micro-fibres humide, auquel on ajoute de temps en temps un peu de produit liquide ou une cire spéciale “entretien des meubles en bois”, éco labellisés encore.

Un détachant naturel pour les moquettes et tapis. On remplace les détachants traditionnels, qui contiennent des détergents acides trop agressifs, par une recette de grand-mère : on saupoudre la tâche d’un peu de bicarbonate de soude et on laisse agir 15 minutes ou plus si la tâche est bien incrustée, avant de passer l’aspirateur. Ou encore, frotter avec un peu de vinaigre blanc pur déposé sur une éponge peut s’avérer aussi efficace.

Astuce

On teste le produit sur une partie non visible du revêtement de sol.

Pour laver les vitres, on se sert encore d’un chiffon en microfibres, sec ou imbibé d’un peu d’eau vinaigrée. Ou l’on opte pour un produit à vitres éco labellisé et sans parfum.

En revanche, méfiez-vous de la technique “à l’ancienne’ le papier journal roulé en boule, car l’encre d’imprimerie peut dégager du bisphénol !

Sur le même thème : Comment déboucher les toilettes ?

Nettoyer et entretenir sa maison avec des produits naturels
4.9 (97.86%) 28 votes