Comment choisir et entretenir une machine à glaçons pour une cuisine professionnelle?

Machine A Glacons Cuisine
Les clients aiment boire leurs cocktails bien frais. Aussi les patrons de bars et de restaurants ne peuvent-ils se passer de glaçons, surtout en été. Une machine à glaçons professionnelle leur en fournit les quantités nécessaires. Encore faut-il savoir la choisir avec discernement et l’entretenir avec soin.  

La quantité et la forme des glaçons

Le choix de votre machine à glaçons professionnelle dépend d'abord de sa capacité. Avant de vous décider pour tel ou tel modèle, commencez par estimer vos besoins. Pour cela, évaluez la quantité de glaçons par client et multipliez-la par le nombre habituel de personnes fréquentant votre établissement.

Ceci fait, multipliez encore ce nombre par deux, pour être tranquille en cas de demande supplémentaire. Vous savez désormais quelle quantité quotidienne de glaçons vous est nécessaire. Il est donc plus facile de choisir une machine de glaçons capable de vous la fournir.

Orientez votre recherche vers des machines comme celles que propose IceShop. Elles produisent beaucoup de glaçons, à un rythme rapide.

La forme des glaçons fabriqués par la machine a aussi son importance. Vous préférez peut-être les glaçons pleins, qui fondent lentement et sont parfaits pour rafraîchir les boissons. De leur côté, les glaçons creux, plus faciles à broyer, se prêtent encore mieux à la confection des cocktails.

Certaines machines fabriquent des glaçons ronds ou en demi-lune. D'autres fournissent des glaçons pilés, en grains ou même en paillettes. Vous voyez que vous n'avez que l'embarras du choix.

Où allez-vous installer votre machine à glaçons ?

Un autre critère est à prendre à compte pour le choix de la machine à glaçons : le lieu où vous allez la placer. S'il s'agit d'un endroit très chaud, où la température dépasse souvent 30° C, il vaut mieux opter pour une machine à refroidissement à eau.

En effet, le fonctionnement de ce type d'appareil n'est pas affecté par la chaleur. Vous pouvez donc l'installer dans un petit local ou au niveau du comptoir. Ces machines sont en général peu bruyantes, mais elles consomment beaucoup d'eau.

On doit aussi les équiper de dispositifs d'arrivée et d'évacuation d'eau. De son côté, la machine à refroidissement à air est plus sensible à la chaleur et s'accommode mieux d'espaces plus vastes. Ce type de machine, très facile à installer, est en principe moins coûteux.

Contrôlez la nature de l'eau

C'est en effet un paramètre à prendre en compte dans le choix d'une machine à glaçons professionnelle. Si vous habitez une région où l'eau est très calcaire, il vaut mieux adopter une machine dotée d'un système à palettes.

Ce type d'appareil est plutôt adapté à la production de glaçons creux. Ce procédé provoque en effet le refroidissement de l'eau autour d'un axe. De par sa conception, une machine à palettes a moins tendance à s'entartrer.

Ce n'est pas le cas d'une machine à injection, destinée à la fabrication de glaçons pleins. En effet, les gicleurs injectant l'eau dans les moules ayant la forme des futurs glaçons s'entartrent volontiers en présence d'une eau calcaire.

Comment entretenir votre machine à glaçons ?

L'état de la machine doit être vérifié de manière régulière. Pour cela, il faut contrôler de plus près certains équipements, comme le coffre, le filtre ou le condensateur.

Il convient ensuite de nettoyer et de désinfecter l'appareil avec le plus grand soin, pour éviter l'apparition de bactéries et de moisissures. Pour cela, il faut commencer par débrancher la machine et ôter les glaçons.

Nettoyez ensuite l'intérieur de la machine et le réceptacle. Utilisez un chiffon doux, imprégné d'un produit spécifique ou d'un peu de vinaigre blanc. Ce nettoyant très efficace est souvent le meilleur moyen de vous débarrasser du calcaire qui peut envahir la machine.

Pour finir, remettez tout en place et rincez abondamment. Et n'oubliez pas de faire tourner la machine à vide, pour vérifier si tout marche normalement. Si la machine en possède un, enclenchez d'abord le cycle de nettoyage.

D'autres précautions indispensables

Un entretien méticuleux de votre machine à glaçons professionnelle passe encore par d'autres précautions.

Si vous voulez que les glaçons soient d'une propreté irréprochable, il ne faut pas seulement veiller à l'entretien régulier de la machine. Il faut aussi nettoyer avec soin les pelles et les pinces à glaçons.

En effet, ils sont en contact permanent avec les glaçons. S'ils sont mal entretenus, ils peuvent les contaminer à tout moment. Vous devez donc nettoyer et désinfecter vos pinces et pelles à glaçons avec des produits adaptés à cet usage. Et un nettoyage quotidien ne sera pas superflu.

Il faut également éviter de placer ces instruments dans la machine, au contact des glaçons. Pensez à les disposer dans des boîtes destinées à leur rangement.

N'installez rien d'autre dans la machine à glaçons, au risque de les contaminer. Elle n'est pas faite pour rafraîchir des bouteilles ou des denrées alimentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.