Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Compost : est-il conseillé par les jardiniers de composter les mauvaises herbes présentes dans le jardin ?

Pour les jardiniers aguerris ou non, la gestion des mauvaises herbes représente un défi énorme. Que faire ensuite des mauvaises herbes ? Le compostage est une alternative, mais est-ce que cette alternative est conseillée ? 

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Compost : est-il conseillé par les jardiniers de composter les mauvaises herbes présentes dans le jardin ?

Que faire des mauvaises herbes est une question presque existentielle pour les jardiniers ! De nombreuses alternatives s’offrent à vous après avoir déraciné ces mauvaises herbes de votre jardin, parmi elles : le compostage. Le compostage, une activité qui se répand de plus en plus dans les jardins des Français et pas seulement des jardiniers expérimentés… Certains se demanderont donc si composter ses mauvaises herbes est une bonne décision ou non. 

Le compostage, une activité essentielle des jardiniers ?

Comme dit dans l’introduction, les abris à composts se multiplient ces dernières années dans les jardins français. Cette activité de recyclage se répand de plus en plus alors que les Français sont de plus en plus sensibles à prendre soin de l’environnement. 

À lire Comment se débarrasser définitivement des mauvaises odeurs émanant du compost ?

Qu’est-ce que le compost ?

Pour ceux qui n’ont pas la main verte et qui essayent d’en savoir plus, le compost est un principe simple.

C’est la transformation de déchets organiques, par le biais de la fermentation en compost. Ce compost riche en minéraux sera utilisé à des fins agricoles pour planter et bien alimenter vos cultures. Le compostage est donc un bon moyen de réutiliser ses déchets.

Cependant, il existe certains aliments à ne surtout pas composter.

Quelle est l’utilité et les bienfaits du compostage ? 

Le compostage est ainsi est un bon moyen de réutiliser ses déchets organiques (épluchures, restes, fruits et légumes). L’idée derrière le compostage est d’accélérer le processus de la nature en utilisant les déchets des uns pour nourrir d’autres.

À lire Comment transformer les mauvaises herbes de votre jardin en compost ?

De plus, les deux principales raisons de pratiquer le compostage sont que grâce au compost fort en minéraux, celui-ci rend les sols plus forts et plus résistants aux conditions compliquées.

La seconde raison est que le compostage permet un recyclage massif de ce que vous pouvez produire en termes de déchets. De ce fait, pratiquer un compostage régulier permet de ne pas surcharger la quantité de déchets dans les déchetteries ou dans les sites d’enfouissements. 

Que faire des mauvaises herbes ?

Durant votre entretien régulier de votre jardin, vous vous êtes déjà mesuré aux mauvaises herbes à coup sûr. Ces véritables teignes qui après des temps de fortes pluies prolifèrent dans les jardins peuvent néanmoins pouvoir avoir de nombreuses utilités insoupçonnées. 

Comment utiliser les mauvaises herbes ?

Même si l’on peut penser que ces mauvaises herbes sont bonnes pour la poubelle et n’ont absolument pas d’utilité, détrompez-vous. La nature est bien faite et tout le monde a un rôle à jouer. Voici quelques utilisations possibles des mauvaises herbes : 

À lire Des rats dans le compost ? Voici les méthodes infaillibles pour les repousser !

  • Fertiliser le sol pour cultiver un nouveau potager
  • Donner à manger à vos poules si vous en avez
  • Fabriquer de la confiture de pissenlits
  • Faire de la tisane d’orties 
  • Préparer des salades d’oseille sauvage ou de pourpiers

Ce sont de nombreuses manières de réutiliser les mauvaises herbes trouvées dans votre jardin. De plus la présence de mauvaises herbes signifie que votre jardin se porte bien et est en bonne santé. 

Où jeter les mauvaises herbes ?

Si vous n’êtes pas un grand fan de la confiture de pissenlits ou de la salade d’oseille ou encore des tisanes aux orties, ces recettes ressemblent aux remèdes miracles de nos grands-mères.

Vous pouvez simplement les jeter, ces mauvaises herbes ne sont pas polluantes et se recyclent naturellement avec le temps. Cependant, si vous avez un peu de temps à consacrer ou si vous pratiquez déjà le compost, les mauvaises herbes sont parfaites pour ça. 

  • Save

Composter ses mauvaises herbes, de quelle manière ?

Si vous avez décidé d’utiliser vos mauvaises herbes en tant que compost, si vous êtes un jardinier expérimenté ou un composteur aguerri, vous savez qu’il y a deux moyens de fabriquer du compost : le compostage à froid et le compostage à chaud. 

À lire Épluchures d’agrumes : le secret pour un jardin sain et florissant !

Choisir le compostage à froid pour les mauvaises herbes ?

Le compostage à froid est adapté aux mauvaises herbes, le compostage à froid consiste à rajouter constamment de nouveaux déchets frais sur le dessus du tas pendant que le fond fermente. 

Cependant, ce compostage est moins adapté que le compostage à chaud pour les mauvaises herbes.  

Privilégier le compostage à chaud pour les mauvaises herbes

Le compostage à chaud consiste, lui, à mélanger fréquemment le tas afin de garder le compost chaud, ce qui permet d’éliminer les graines que contiennent notamment les mauvaises herbes.  

Ainsi, un compostage à chaud est à privilégier pour éviter tout type de bactéries ou maladies de se développer.

À lire Obtenir un compost de qualité ? Essayez cette technique qui transformera vos déchets en or pour votre sol !

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis