Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Comment fabriquer votre propre gel d’arrosage : l’astuce incroyable dont parlent tous les amoureux des plantes 

Pour que vos végétaux soient maintenus en bonne santé, certaines techniques d’arrosage peuvent remplacer les méthodes conventionnelles. Elles sont parfois même préférable du point de vue de leur praticité.

Dorine Alanoix

Publié le

Comment fabriquer votre propre gel d'arrosage l'astuce incroyable dont parlent tous les amoureux des plantes 

Lorsqu’un domicile est aménagé avec de nombreuses plantes, partir en vacances peut être un véritable casse-tête. Cela pourrait signifier revenir de son séjour en constatant que des mois ou des années de petits soins envers vos végétaux se sont terminés par une perdition et une fanaison totale. Toutefois, un départ en vacances ne devrait pas vous causer autant d’inquiétude. Vos plantes peuvent survivre sans vous. Vous ne savez pas encore comment ? Ce n’est pourtant pas sorcier.

Les besoins en eau des plantes

Avant de s’inquiéter sur le manque d’eau dont peut souffrir une plante, il faut s’attacher à connaître ses besoins en eau. Chaque espèce ne demande pas la même fréquence d’arrosage ni dans des quantités semblables.

À lire Faites attention à ces 5 insectes nuisibles qui menacent vos jardins ce printemps !

Certains types de plantations sont beaucoup plus sensibles que d’autres à l’excès d’hydratation. Vous trouverez les détails spécifiques à chaque espèce sur l’étiquette renseignée, collée sur le pot ou de forme cartonnée plantée dans la terre.

Si vous n’avez pas acheté votre plante et qu’elle provient d’un héritage, vous n’avez peut-être pas les clefs en mains afin de lui apporter la quantité hydrique nécessaire à sa conservation. 

De nombreux guides en ligne vous aideront à connaître ces besoins. Dans la mesure où l’espèce est inconnue, Google Lens pourra identifier le type de la plante à votre place.

Veillez aussi au stade d’évolution du pied que vous possédez. Un stade de pleine maturité ne vaudra pas les phases de croissance. Ces phases concernent le semis, la plantation et le rempotage.

À lire Lidl : mettez en valeur vos plus belles plantes avec cette étagère escalier LIVARNO Home à moins de 25 € !

Le gel d’arrosage : un arrosage économique et pratique

Pour que vos plantes soient hydratées en votre absence, le gel d’arrosage est une alternative aux nombreux dispositifs qui dépendent toutefois de facteurs externes. Par ces dispositifs, ce sont l’arrosage goutte-à-goutte et la bouteille à l’envers placée en pot qui sont pointés du doigt.

Le gel d’arrosage est d’une consistance presque gélatineuse. Il est composé d’une certaine quantité d’eau et d’une matière gélifiante semblable à l’agar-agar ou à la gélatine. Le bloc d’eau gélifiée est à mettre directement dans le pot du végétal.

  • Save

Les microorganismes qui véhiculent les nutriments vont puiser l’eau à la source de la substance gélatineuse. Le processus de nutrition n’interviendra pas en dehors des périodes où la plante se déshydrate. C’est l’assurance du maintien d’un équilibre d’arrosage et de la survie de votre plante.

Fabrique du gel d’arrosage : comment s’y prendre ?

Pour réaliser des économies en eau et dans votre portefeuille, le gel d’arrosage est une alternative idéale. Il ne demande que peu d’ingrédients pour une recette qui se réalise en quelques minutes.

À lire Le passage à l’heure d’été affecte-t-il vos plantes ?

Pour cela, il faudra que vous vous munissiez : 

  • d’une casserole,
  • d’eau, 
  • d’agar-agar,
  • d’un récipient.

Il vous faudra également avoir à proximité un moyen de chauffer la casserole.

Dans une casserole, dosez environ 2 g d’agar-agar pour 400 ml d’eau. Faites bouillir l’eau pendant une à deux minutes tout en mélangeant pour que la poudre s’incorpore de manière homogène à l’eau. 

Une fois le liquide porté à ébullition et convenablement mélangé, vous pouvez verser le tout dans un récipient. Laissez refroidir avant de placer le récipient au réfrigérateur. L’idéal est de laisser l’agar-agar opéré toute une nuit.

À lire L’eau de cuisson au jardin ? Une potion magique pour booster la croissance de vos plantes

Après des heures dans le réfrigérateur, vous devriez retrouver la contenance du récipient sous une forme gélatineuse. Afin de pouvoir en disposer dans plusieurs pots et dans de petites proportions, vous pouvez découper le bloc en plusieurs morceaux cubiques.

Utiliser du gel d’arrosage : quand opérer ?

Le gel d’arrosage est une alternative à l’arrosage classique qui est à utiliser lors de vos périodes d’absence. Avant de disposer un cube de gel d’arrosage dans la terre de votre plante, vous devez arroser une toute dernière fois dans les quantités classiques.

Lorsque vous placez la gelée dans le pot, pensez à la disposer au plus proche du pied du végétal. Cela permettra aux racines d’avoir accès aux nutriments fournis par la terre.

Il faut penser à l’hydratation de la plante de manière optimale. Cela demande de prendre en considération la période de l’année, la taille de la plante, son stade d’évolution et la durée de votre absence. En été, les risques éventuels de subir des températures caniculaires sont élevés. 

Il faut prévoir un dosage suffisant, mais en quantité relative au taux d’hydratation excessive qu’une plante est prête à supporter. Absence prolongée ? Créez vous-même un arrosage goutte à goutte avec une simple bouteille d’eau.

Chaque matin songer aux gens qu’on va cultiver, aux pots qu’il faut arroser

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis