Ctendance

Jardin

Citronnier : comment le faire hiverner à l’approche du gel ?

L'hiver approche et il devient nécessaire de protéger ses citronniers. Pour ce faire, découvrez comment effectuer un hivernage adéquat !

Dorine Alanoix

Publié le

Lu 13253

Citronnier : comment le faire hiverner à l'approche du gel ?

Le citronnier est un arbre fruitier qui fournit des fruits aux couleurs vives, ornementaux, comestibles et au goût acide. Il a également des feuilles vertes et brillantes ainsi des fleurs revêtant une teinte blanche. Cependant, il s’agit avant tout d’une plante qui n’apprécie pas réellement les faibles températures. S’ils peuvent être installés hors pot autour de la mer Méditerranée et d’autres zones à l’abri du froid, les citronniers doivent être plantés dans des conteneurs et hivernés dans les endroits subissant des périodes de gel.

Comment peut-on hiverner son citronnier simplement ?

Les citronniers sont des agrumes peu rustiques, donc lorsqu’ils sont cultivés sans protection particulière, ils ne tolèrent généralement pas les gelées hivernales modérées. Par conséquent, il est nécessaire d’hiverner cette plante, mais cela demande certaines connaissances préalables.

Cet arbre peut-il hiverner en intérieur ? 

Il est vivement déconseillé d’entreprendre ce genre d’opération en intérieur, car les citronniers n’aiment pas les environnements chauffés et secs de nos maisons et de nos appartements. Lorsqu’elles sont stockées dans ces conditions, les feuilles jaunissent et sèchent rapidement avant de fatalement tomber.

Si vous n’avez pas d’autre choix à l’approche de l’hiver, le mieux à faire reste de placer votre citronnier dans une pièce non chauffée à l’endroit le plus frais possible (pas plus de 17 °C). De plus, prévoyez une source de lumière conséquente à proximité.

Si les citronniers aiment un peu de chaleur en hiver, paradoxalement, ils ont aussi besoin d’une fraîcheur prononcée, car ce stade de repos de la végétation s’effectue en parallèle avec celui de la maturation de ses fruits. Divers problèmes avec cet agrume peuvent être évités en fournissant un lieu de repos frais, donc l’intérieur doit être évité de préférence, en privilégiant l’hivernation sur un balcon.

A lire aussi  Pelouse : Voici pourquoi et comment faire pour la scarifier cet automne afin d'avoir un beau gazon en bonne santé

Comment protéger efficacement son citronnier sur le balcon ? 

Lorsque la température baisse considérablement, placez le citronnier dans un endroit ensoleillé proche d’un mur, où se concentre la chaleur. Surveillez la météo et couvrez les branchages d’un voile d’hivernage afin d’améliorer la résistance de votre plante. Lorsque vous utilisez un voile léger et poreux, la montée en température attendue est d’environ 4 °C, et plus si vous augmentez l’épaisseur.

Pour protéger le système racinaire, entourez le pot avec du carton ou placez un ensemble de tapis de sol autour de la paroi. Attachez l’ensemble avec une ficelle pour qu’il ne s’envole pas même au moindre coup de vent. Pensez à retirer cette protection périodiquement lorsque les journées sont calmes. De plus, vous devez vous assurer que les citronniers disposent d’un éclairage, d’un arrosage et d’une surveillance ainsi qu’une ventilation appropriée pour qu’ils passent l’hiver en toute sécurité.

Si la vie te donne un citron, fait une limonade.

Comment protéger son citronnier en jardin à l’approche du gel ?

Quelques précautions et gestes malins peuvent aider à renforcer la résistance naturelle du citronnier au gel et au froid :

  • Évitez autant que possible d’effectuer une taille en hiver. Les feuilles des citronniers jouent un rôle protecteur, et la taille est une porte d’entrée aux maladies et autres affections pouvant atteindre la plante durant cette période de faiblesse.
  • Patientez jusqu’au printemps prochain pour rempoter votre arbre. Arrosez au minimum une fois par semaine et ne fertilisez surtout pas le plant, car celui-ci est en dormance. 
  • Les bulbes racinaires trop humides sont sensibles au froid, c’est pourquoi vous ne devez pas arroser en excès.
  • Gardez les citronniers dans une excellente condition sanitaire : des plantes saines sont toujours plus résistantes, et cela évite l’apparition de pestes.
A lire aussi  Courges : voici notre guide ultime pour connaître les différentes variétés, de la plus délicieuse à la plus simple à cuisiner !

Dans le cas où vous disposeriez d’une serre ou d’une véranda, c’est l’endroit idéal pour entreposer votre citronnier. Il suffit ainsi de ranger le citronnier dans un environnement possédant une plage de température entre 4 et 7 °C, afin de vous assurer que celui-ci puisse continuer d’évoluer dans des conditions optimales. Sinon, un garage ou un sous-sol suffiront, tant que deux se situent à l’abri du gel. Pour de meilleurs résultats, installez votre plant à proximité d’une fenêtre éclairée.

Dans les climats plus chauds, les citronniers en pot peuvent également être conservés à l’extérieur. Placez ce dernier dans une zone protégée au pied d’un mur orienté au sud pour favoriser sa croissance. Même dans ces circonstances, vous devez rester attentif afin de pouvoir réagir rapidement aux changements de conditions météorologiques. 

Gardez à portée de main des équipements de protection (notamment ceux capables de conserver la chaleur et tenir le froid à l’écart) pour les positionner ou les retirer en fonction des prévisions météorologiques.

Partagez votre avis