Ctendance

Jardin

Cheveux coupés : Les recycler pour en faire un engrais naturel dans votre jardin ? C’est possible ! Voici comment faire

Dorine Alanoix

Publié le

Lu 1

Cheveux coupés : Les recycler pour en faire un engrais naturel dans votre jardin ? C'est possible ! Voici comment faire

Les engrais naturels sont devenus des alternatives populaires chez les possesseurs de jardin, car ceux-ci sont majoritairement moins dangereux que les produits chimiques. Parmi les engrais naturels, on retrouve les restes et excédents liés à notre alimentation tels que les coquilles d’œufs et la peau de banane, mais certains sont moins connus. En effet, il se trouve que vos cheveux, une fois coupés, permettent d’accélérer et d’améliorer la croissance de votre végétation. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir quels sont ses usages et pourquoi cela fonctionne-t-il.

À quoi cela sert-il de se faire couper les cheveux, puisqu’ils repoussent.

Recycler en engrais naturel les cheveux coupés

Combiner l’utilisation de votre chevelure coupée avec d’autres matériaux de compost crée une source de nutriments extrêmement riche pour les plantes. Afin de garantir l’efficacité du mélange, les bonnes proportions à respecter pour le compost sont :

  • Des matières azotées, qui composent de la moitié à deux tiers du mélange. Ceux-ci sont constitués de détritus que l’on caractérise de “verts”, qui ont tendance à être relativement humides et mous.
  • Des matières carbonées, qui composent d’un tiers à la moitié du mélange. Également appelés déchets bruns, ils ont la particularité d’être secs et solides.
  • Quelques déchets provenant de notre corps, tels que nos cheveux : inutile d’en mettre trop, cela pourrait avoir l’effet inverse sur vos plantes, contentez-vous d’en mettre quelques poignées tout au plus.

Vous disposez alors d’un mélange abondant en protéines et en azote, ce dernier étant essentiel à la bonne croissance de vos plantes. En effet, l’azote est présent en grande quantité dans l’atmosphère, et dispose de diverses applications dont participer à la prospérité des végétaux. Cependant, la végétation ne peut pas y accéder, ce qui l’oblige à puiser dans le sol grâce à ses racines, afin de pouvoir y accéder elle aussi.

Les cheveux sont biodégradables et se dégénèrent en deux ans environ, de ce fait, l’utilisation de cette méthode est à privilégier pour la végétation disposant d’un long cycle de croissance. Il est à noter que toute chevelure n’est pas bonne à être employée ainsi. En effet, si vous avez recouru à une coloration ou toute autre altération de votre chevelure, vous risquez de polluer votre sol et vos plantes en l’utilisant de cette manière.

Enfin, il se trouve que les cheveux sont de puissants répulsifs contre divers animaux qui ont habituellement tendance à envahir le jardin. Disperser ceux-ci aux quatre coins de votre propriété dissuadera les lapins, lièvres et autres léporidés de s’attaquer à vos cultures. Il en va de même pour les taupes, qui ont la fâcheuse manie de créer de trous un peu partout. Pour écarter ces gêneurs, déposez une partie de votre chevelure coupée dans les trous avant de les refermer. L’odeur humaine dégagée par cette dernière rendra les animaux méfiants, et diminuera les risques de leur apparition.

Les alternatives utiles à votre jardin

Comme nous l’avons vu, les cheveux sont fort utiles pour votre jardin, autant comme engrais que comme répulsif. En revanche, d’autres déchets du corps humain peuvent servir d’engrais naturel, et il se trouve que nos animaux peuvent également nous aider.

Les autres déchets humains utiles pour votre jardin

Similairement à la méthode de mélange du compost avec votre chevelure, vous pouvez de plus utiliser vos ongles. Ces derniers contiennent du soufre présent dans la kératine, élément dont les ongles sont majoritairement composés. Alternativement, vous pouvez directement les enterrer près des racines de la plante, pour qu’elle se nourrisse dans une terre riche. Votre urine dispose aussi de qualités d’engrais pour votre végétation, bien que vous deviez prendre certaines mesures au préalable. Diluez celle-ci dans de l’eau, avec une proportion dix fois inférieure d’urine par rapport à l’eau.

L’aide apportée par vos animaux

Nous ne sommes pas les seuls à disposer de déchets utiles pour le jardin, il en va de même pour nos animaux de compagnie. Effectivement, ceux-ci ont tendance à perdre leurs poils et leurs plumes, et il peut être nécessaire de couper leurs griffes de temps à autre. Les poils et les plumes servent ainsi de substituts parfaits aux cheveux, et les griffes remplacent naturellement les ongles. Mieux encore, vos animaux peuvent vous alerter de l’invasion de votre jardin par des rongeurs ou des taupes, et peuvent par ailleurs dissuader ces envahisseurs par leur simple présence.

Partagez votre avis