Blog décoration et maison Ctendance

Arbre

Chaulage en automne : bonne idée ou erreur fatale pour vos arbres ?

Le chaulage est une pratique traditionnelle qui consiste à habiller de chaux les troncs des arbres. Mais cette technique n’est pas hasardeuse et voici pourquoi.

Dorine Alanoix

Publié le

Recouvrir les troncs des arbres fruitiers de chaux est nécessaire pour les assainir. Mais le timing est important, faut-il le faire en automne ou au printemps ? Faisons le point sur le chaulage.

Pourquoi appliquer de la chaux sur les arbres ?

L’application de chaux sur les arbres n’a pas qu’un but esthétique. Cette couche de blanc contribue à l’assainissement des arbres et agit en tant que pesticide naturel, protégeant ainsi la plante de toutes sortes d’organismes qui peuvent se réfugier sous l’écorce pour hiberner.

De plus, la chaux agit comme remède contre toutes les maladies ravageuses qui peuvent atteindre votre arbre, comme la tavelure, la cloque du pêcher ou le coryneum. Appliquer cette substance peut ainsi vous éviter de mauvaises surprises.

À lire Tillandsia : adoptez la fille de l’air au jardin !

Quelle est la meilleure période pour le chaulage ?

Le meilleur moment pour chauler vos arbres est lors de leur période de latence et avant l’éveil des ravageurs. Concrètement, vous pouvez le faire dès le début du mois d’octobre jusqu’à la fin de l’hiver.

Toutefois, de nombreuses personnes privilégient le mois de février ou de mars pour se lancer (de peur que le revêtement ne soit pas lessivé par les jours de pluie).

En revanche, un chaulage annuel des arbres est déconseillé du fait qu’il puisse affecter même les organismes bénéfiques. Afin de procéder à un chaulage en bonne et due forme, il est important de le faire par temps sec et en dehors des périodes de pluie et de gel pour garantir une meilleure teneur au revêtement.

Comment chauler les arbres ?

Étant donné que le chaulage induit souvent l’usage de la chaux vive ou en pâte, il est important de lever la confusion.

À lire Lychnis coronaria : comment réussir sa culture dans votre jardin ?

La chaux vive est le produit de base issu de la décomposition du calcaire. Elle est commercialisée sous forme de poudre à laquelle on ajoute de l’eau. Quant à la chaux en pâte, elle est prête à l’emploi, mais une dilution au préalable est toujours de rigueur. Voici donc comment faire :

  • Remplissez un récipient d’eau et ajoutez-y de la poudre de chaux en suivant les instructions sur les manuels d’usage. Il est important de respecter cet ordre, car l’inverse cache certains dangers.
  • Couvrez ensuite immédiatement avec un couvercle, parce que la réaction chimique est généralement accompagnée d’émissions de chaleur.
  • Laissez le mélange reposer une nuit avant de l’appliquer sur les arbres.
  • Au moment de l’appliquer, ajoutez-y encore de l’eau pour améliorer la consistance si nécessaire.

Pour appliquer la chaux, un coup de brosse préalable est nécessaire afin de retirer la mousse et les lichens. Une fois que la surface est lisse, vous pouvez vous y mettre. Cela dit, veillez à porter les équipements de protection nécessaires.

Recouvrez le tronc en commençant par les premières branches jusqu’au collet en veillant à ce que votre application soit homogène. Insistez sur les fissures qui contiennent des organismes pathogènes, puis laissez sécher avant d’ajouter une seconde couche.

Vous l’aurez compris, le chaulage est une pratique bénéfique pour vos arbres, à condition de ne pas le faire de manière annuelle, car cela aggrave les blessures des arbres (le chaulage ne fait pas la distinction entre les organismes nuisibles et ceux qui sont utiles). Tout est une question d’équilibre.

À lire 5 plantes annuelles résistantes à la canicule pour un jardin fleuri en été

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis