5 conseils pour bien choisir son oreiller

Femme Dort Sur Son Oreiller
L’oreiller constitue un élément essentiel de notre confort durant la nuit et il garantit un sommeil de qualité. Son choix est donc déterminant si vous voulez que vos nuits soient reposantes. Il peut vous aider à combattre les douleurs dues à une mauvaise position de la nuque. Suivez le guide pour bien sélectionner votre oreiller !

Faites votre choix en fonction de vos habitudes

Chacun adopte sa propre position durant son sommeil et la nature de l’oreiller varie avec celle-ci. C’est donc un critère essentiel de sélection. Celui-ci doit vous éviter toute raideur dans la nuque, les cervicales se relâchent pour que vous soyez détendu. C’est le cas quand celui-ci vous enveloppe. Il faut choisir la fermeté avec soin pour obtenir ce résultat.

Vous dormez sur le dos : votre oreiller présente alors une épaisseur comprise entre 5 et 9 cm, il est mi-ferme afin de soutenir votre tête, votre nuque et le haut des épaules.

Vous dormez sur le côté : l’oreiller fera plus de 9 cm d’épaisseur et il doit être ferme. Il comble ainsi l’espace entre le matelas et votre tête. Le principe repose sur le fait que votre tête doit s’enfoncer d’un tiers. Si le coussin est trop dur, il peut être à l’origine de migraine.

Vous dormez sur le ventre : soit vous ne mettez pas d’oreiller, soit vous choisissez un modèle plat, pas plus de 5 cm d’épaisseur et très moelleux. L’objectif est de conserver votre nuque dans le prolongement de la colonne vertébrale.

Vous n’avez pas de position privilégiée : dans ce cas, le plus simple est de choisir un oreiller à mémoire de forme en mousse qui amortit tous les mouvements en offrant un soutien optimal.

Pour les personnes de petit gabarit, l’oreiller moelleux correspond parfaitement à leurs besoins. Si au contraire, la personne est corpulente, il est préférable d’opter pour un oreiller ferme.

Différencier oreiller de sommeil et coussin de repos : pour lire, l’oreiller carré est parfait, il maintient le haut du corps, la tête et la nuque à la même hauteur. Pour dormir, l’oreiller rectangulaire est préférable.

Le choix de l’oreiller en fonction de vos besoins

Il existe sur le marché de nombreux oreillers différents et chacun répond à un besoin particulier :

L’oreiller ergonomique : présente un atout certain, il épouse parfaitement la forme de votre nuque et de votre tête. C’est l’oreiller parfait pour les tensions musculaires et les maux de dos.

L’oreiller antitranspirant ou thermorégulant : vous convient si vous avez tendance à transpirer beaucoup durant la nuit. Il absorbe la chaleur en excès et la restitue au besoin.

L’oreiller à eau : il présente les mêmes atouts que les matelas du même type. Il soutient les cervicales efficacement et s’adapte à votre morphologie. Il est fabriqué en fibres hypoallergéniques et contient une poche d’eau.

L’oreiller antiacarien : il est recommandé aux personnes sensibles aux allergies.

Il existe ensuite des oreillers spécifiques anti-ronflements ou antirides à base d’aloe vera et de vitamines E.

Choisir la taille de l’oreiller

L’oreiller rectangulaire est le plus adapté pour un sommeil de qualité. Il soutient parfaitement la tête et maintient l’alignement entre la colonne vertébrale et les cervicales durant votre sommeil. Sa largeur est appréciable si vous avez un sommeil agité. Si vous mesurez plus de 1.75 mètre, n’hésitez pas à l’adopter, il est plus adapté.

Choisir Oreiller
© istock

Comment choisir le garnissage ?

Il existe différentes possibilités dans ce domaine :

Le synthétique : sous cette appellation sont regroupées différentes matières comme la mousse, le latex, la microfibre ou le polyester. Ils présentent des atouts : ils sont hypoallergéniques, offrent un bon soutien et s’adaptent facilement à votre morphologie. Idéal en cas de douleurs à la nuque ou dans le dos, il a tendance à accentuer la transpiration. Il dure généralement moins longtemps à moins d’opter pour une marque de qualité.

Le garnissage naturel : il regroupe les plumes ou le duvet. Le duvet est plus fin, très moelleux, mais plus coûteux. Les plumes offrent un accueil un peu plus ferme. Ils offrent des propriétés thermorégulatrices intéressantes et une longue durée de vie.

Le garnissage en laine : c’est la seule matière qui évite la transpiration. C’est une fibre qui s’adapte à votre température et qui est très respirante. Elle est de plus accueillante et moelleuse.

La mousse à mémoire de forme : c’est ce que l’on retrouve dans les oreillers ergonomiques. Elle soulage les douleurs cervicales et si votre chambre est chaude, elle est souple et épouse votre morphologie. C’est un modèle à réserver aux personnes les moins agitées.

Changer son oreiller

Après 5 ans de bons et loyaux services, vous changez votre oreiller. Il va commencer à s’affaisser et il n’offre plus le soutien dont vous avez besoin. Savoir s’en séparer est indispensable pour un sommeil de qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.