Pression de l’eau : comment l’augmenter ?   

Pression De L'eau
Vous trouvez que vous n’avez pas assez de pression quand vous ouvrez vos robinets d’eau. Il faut savoir que la pression de l’eau que fournit le réseau public est située à environ 3 bars. En dessous de 3 bars, il est possible de l’augmenter grâce à un surpresseur. Au-dessus de 5 bars, il faut au contraire ajouter un réducteur de pression. Il se peut également que la pression baisse brusquement, nous vous indiquons quelle est la marche à suivre dans ce cas.

Comment augmenter la pression de l’eau chaude ?

Si vous remarquez que vos robinets d’eau chaude présentent une pression moins importante, il faut rechercher le problème qui se situe certainement au niveau du chauffe-eau. Voici les situations les plus courantes :

Des canalisations d’eau chaude qui sont trop petites : il faut que le diamètre des tuyaux du chauffe-eau fasse au moins 20 mm de diamètre pour être efficace.

Des dépôts et des résidus au niveau du circuit d’eau chaude ou de votre appareil : dans ce cas, il faut vidanger le chauffe-eau. Si jamais vous ne parvenez pas à le faire, n’hésitez pas à appeler un plombier. Pour éviter que cette situation ne se reproduise, il existe deux solutions : changer l’anode régulièrement et poser un adoucisseur d’eau.

Des fuites au niveau des vannes de l’appareil lui-même : n’essayez pas de réparer les fuites importantes par vous-même. En revanche, s’il ne s’agit que de très petites fuites et que vous avez quelques notions de base en plomberie, vous pouvez parfaitement essayer.

Vérifiez les tuyaux : si vous voulez identifier les fuites, le plus simple est d’examiner soigneusement vos tuyaux. En effet, ce sont souvent les fuites qui sont responsables du manque de pression. Ce n’est de plus pas une tâche très compliquée. Il suffit de réaliser une inspection rapide pour repérer les traces d’humidité sous les tuyaux. Faites spécifiquement bien attention à la conduite principale d’alimentation qui provient du réseau. Ensuite, réparez tous les tuyaux qui fuient en colmatant le trou et appelez un plombier pour une réparation plus durable.

Il faut également savoir que les petites taches d’humidité sont souvent dues à la condensation. Placez du papier essuie-tout aux endroits où vous avez un doute, si le jour suivant, il est humide, c’est que vous êtes face à un problème.

Autres vérifications à réaliser

Vérifier l’étanchéité des toilettes

Si le système présente une défaillance, l’eau passe en permanence du réservoir à la cuvette. Vous pouvez vous en assurer en mettant du colorant alimentaire dans le réservoir. Si une heure après, l’eau de la cuvette est colorée, alors que vous n’avez pas tiré la chasse, cela signifie que le mécanisme ne fonctionne plus bien. En général il suffit de remplacer le clapet ou la soupape de levage. En coulant de manière permanente, l’eau influe forcément sur la pression qui est alors plus basse.

Surveiller le compteur d’eau pour identifier d’éventuelles fuites

Si vous n’avez pas trouvé la cause de ce manque de pression, il est nécessaire de surveiller le compteur d’eau. C’est simple, une fois que tous les robinets sont fermés et que vous n’avez pas de machine à laver ou de lave-vaisselle en route, vous relevez les chiffres du compteur.

Si l’index triangulaire ou circulaire tourne, cela signifie que de l’eau coule, donc qu’il y a une fuite sur le circuit. Comme vous savez que tous vos robinets sont fermés, cela signifie qu’il existe bien une ou plusieurs fuites quelque part sur le circuit.

Faites le relevé et attendez deux heures en gardant les robinets fermés, si le relevé est plus élevé après ce laps de temps, c’est le signe qu’une fuite est bel et bien présente.

Vérifiez que le robinet d’arrêt est ouvert complètement

Il suffit de repérer le robinet à côté du compteur, si vous vous rendez compte qu’il est fermé en partie, il faut l’ouvrir complètement. Si ce n’est pas la cause du problème, vous pouvez le vérifier rapidement.

Inspecter le régulateur de pression

Il se trouve à l’entrée de la canalisation d’alimentation en eau généralement. Il ressemble à une cloche. Son rôle est de réguler la pression à une valeur qui vous convient. Sur de nombreux modèles, vous réglez la pression grâce à un bouton de réglage sur le régulateur ou à une vis. Il ne faut pas faire cette opération souvent, une fois ou deux seulement, en notant le nombre de tours que vous avez fait. Il ne faut pas tourner à fond au risque d’endommager la plomberie.

Si cela ne suffit pas, fermez l’arrivée d’eau et démontez le régulateur. Il suffit parfois de le nettoyer ou de le changer pour résoudre le problème. Lisez bien les consignes du fabricant avant de procéder à cette tâche.

Si votre logement est situé sur des hauteurs ou si la pression est naturellement peu importante, vous n’avez pas de régulateur.

Tester votre adoucisseur d’eau

Si vous avez un adoucisseur d’eau, mettez-le hors circuit. Si la pression est alors meilleure, faites-le vérifier par une entreprise spécialisée.

Réparer un problème de pression chronique

Quand le problème de pression est récurrent, il faut rechercher d’autres causes :

Remplacer les canalisations devenues vétustes :

Dans les régions froides, les canalisations sont souvent situées en profondeur dans le sous-sol alors que dans les régions tempérées, elles prennent place à côté de la construction. La canalisation est en acier galvanisé si elle présente une couleur argentée, qu’elle est magnétique et qu’elle possède des garnitures filetées. Elles peuvent se boucher avec le temps à cause des dépôts minéraux, de la corrosion et d’un écoulement d’eau qui se fait mal. Vous les remplacerez par des canalisations en cuivre ou en plastique et cela pourra résoudre le problème.

Vérifiez le diamètre des conduites :

Si votre tuyau présente un diamètre insuffisant, la pression sera moindre. Le diamètre doit être compris entre 20 et 25 mm pour un appartement de type F3 avec une salle de bain. Un diamètre de 15 mm suffit pour alimenter 1 ou 2 points d’eau.

Les tuyaux en polyéthylène réticulé sont épais et le diamètre intérieur est plus faible, il faut donc dans ce cas choisir un diamètre plus important que celui que vous auriez choisi au départ.

Améliorer la pression d’eau au niveau de l’alimentation du réseau :

Si la pression au niveau du réseau est insuffisante, le surpresseur est alors une solution. Il peut être installé si la pression est inférieure à 2.1 bars. Il faut avant d’en décider vous renseigner auprès de votre fournisseur d’eau sur la pression d’eau statique dans votre quartier. Si depuis toujours, vous connaissez ce type de problème, il est préférable de procéder ainsi.

Attention : des pressions plus élevées pourraient être déconseillées pour un logement en hauteur. Dans ce cas, une pression de 4.1 bars est suffisante.

Si les canalisations sont bouchées ou corrodées, elles peuvent rompre ou être endommagées par l’augmentation de la pression.

Contacter votre fournisseur d’eau :

Si la pression réelle est inférieure à celle annoncée, il faut demander à votre fournisseur d’eau d’effectuer les réparations et les vérifications nécessaires. Vous pouvez la mesurer vous-même avec un manomètre après avoir fermé tous les robinets y compris celui des toilettes et quand vos machines, à laver le linge ou la vaisselle, sont arrêtées.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.