Comment motoriser son portail ?

Moteur Portail
Vous avez envie de plus de confort quand vous sortez de chez vous ou rentrez en voiture ? Sortir par le mauvais temps ou sous la pluie vous ennuie ? Si vous motorisez votre portail, fini ce type d’inconvénients ! Vous n’avez qu’à appuyer sur un bouton pour ouvrir ou fermer votre portail, le tout en restant bien à l’abri dans votre véhicule. Mais savez-vous comment motoriser votre portail ? Explications !

Quelles sont les conditions pour installer un système de motorisation ?

Pour installer un système automatique d’ouverture et de fermeture sur votre portail, il faut raccorder ce dernier à l’électricité de votre logement. L’installateur peut le faire s’il est aidé par un électricien agréé. Les besoins en puissance électriques varient selon le poids du portail, des exigences du mécanisme et du type de moteur pour assurer un bon fonctionnement.

Le système de motorisation en lui-même se présente sous la forme de kits de motorisation. Il en existe de différents modèles : pour portail plein avec moteur à bras et pour portail ajouré ou semi-ajouré avec chariot coulissant ou moteur à vérins. Ces modèles peuvent être installés par vous-même.

Toutes les étapes pour installer une motorisation de portail

Première étape : l’électrification

Pour être motorisé, votre portail doit être relié à un système solaire ou au courant porteur. Pour cela, il faut réaliser les raccordements en creusant une tranchée depuis votre tableau électrique principal. Cette étape nécessite la mise à la terre du circuit et il est recommandé de confier le travail à un électricien.

Deuxième étape : la fixation des bras articulés

En fonction du portail, mesurez la hauteur exacte et déterminez l’emplacement précis du bras articulé. Déportez ensuite la hauteur de traverse sur le pilier sur laquelle vous fixez le bras. Prenez les mesures et percez les trous avec le gabarit qui le plus souvent est fourni avec la motorisation.

La troisième étape : la fixation du bloc moteur

C’est une étape cruciale. Il faut que le niveau du moteur soit choisi avec soin pour qu’il soit parfaitement en état de fonctionnement. Reliez-le à la terre.

La quatrième étape : le réglage des bras

Fixez le bras à chaque vantail en faisant bien attention à choisir la visserie adaptée, il ne faut pas que le matériau du portail éclate. Le réglage sera fait avec attention, il est indispensable qu’à l’ouverture et à la fermeture, la manipulation soit fluide, sans à-coups ni frottement.

La cinquième étape : le raccordement électrique

Raccordez les fils électriques que vous avez amenés jusqu’au portail au moteur. Soyez très prudent, suivez la notice pour éviter les courts-circuits. Il est préférable de se faire aider par un électricien.

La sixième étape : la pose de la butée

Il faut maintenant mettre une butée au niveau de chaque vantail. L’objectif de cette opération est d’éviter qu’ils percutent les piliers afin de ne pas les endommager. Il faut savoir régler correctement les butées et si vous hésitez, faites appel à un professionnel.

Motoriser un portail battant

La motorisation du portail se fait selon deux critères : la nature et la configuration du terrain et le type de portail. Pour un portail battant, vous disposez du choix suivant :

  • À bras ;
  • À roues ;
  • À vérins (il est adapté uniquement aux portails solides, tels que le fer forgé) ;
  • Enterré (c’est le plus coûteux) ;
  • Intégré au portail : il se fait plus discret, mais la réparation en cas de panne est plus compliquée.

Motoriser un portail coulissant

Les possibilités sont alors au nombre de deux :

  • Bras articulés ;
  • Rail au sol autoportant : cela demande des travaux de maçonnerie plus conséquents.

À lire aussi : Comment motoriser son store banne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.