Porte d’entrée : nos conseils pour bien choisir son modèle

Porte D'entrée Maison
Une porte d’entrée est soumise à rude épreuve, tant à cause des variations climatiques que des manœuvres répétées quotidiennement.

Lorsqu'elle ne présente plus les garanties suffisantes en matière d'étanchéité et de solidité, son remplacement devient nécessaire. Se pose alors la question du modèle et du type de pose...

Rien de plus normal que de chercher à remettre en état une porte abîmée mais à la longue, réparer ne suffit plus. Quand vient le moment de la changer, il faut, outre le choix esthétique, régler les aspects pratiques.

On doit ainsi vérifier si les dimensions de l'ouverture sont compatibles avec les modèles préfabriqués ou nécessitent du « sur mesure ». De même, on doit déterminer si le type de porte envisagé impliquera de démonter tout ou partie de l'huisserie existante.

Standard ou rénovation ?

Une porte de type standard exige la dépose complète de l'ancien dormant, scellé dans la maçonnerie. Avec le remplacement, cela peut représenter jusqu'à deux jours de travail, sans compter les dommages causés à la décoration murale intérieure et extérieure... En revanche, il existe un vaste choix de modèles en bois, métal (acier, aluminium) ou PVC, certains très bon marché.

  • Livrée avec un dormant spécial prévu pour recouvrir l'ancien, une porte de rénovation ne demande que la dépose de l'ouvrant (et de ses paumelles). L'opération est rapide et sans conséquence pour les surfaces murales. Toutefois, si ces portes existent dans les mêmes matériaux, le choix est plus restreint et elles sont plus chères. En outre, les dimensions de l'ouverture se réduisent légèrement : par exemple, de 30 mm en largeur et 15 mm en hauteur.

Le bois, la porte « traditionnelle »

Porte D'entrée Bois
© istock

Les portes d'entrée en bois sont de loin les plus répandues, et vendues. Faisant appel à des essences européennes de bonne tenue (chêne, merisier...) ou exotiques (moabi, movingui, tauari…) elles existent en différents styles classiques ou modernes. Comme nombre de modèles en métal ou PVC, d'ailleurs...

  • L'ouvrant se compose d'un châssis en bois massif, plus ou moins ouvragé, avec des panneaux pleins (versions classiques) ou bien composites dissimulés par des parements décoratifs (portes isolantes). Certains modèles peuvent incorporer un vitrage avec ou sans grille de protection, se compléter d'une imposte, d'une partie tiercée...
  • Les fabricants proposent également des portes « palières » pour appartements. Utilisables par définition à l'intérieur d'un immeuble, elles se distinguent des portes d'entrée pour maisons individuelles par l'absence de jet d'eau en partie basse. Pour des raisons évidentes de sécurité, elles sont en principe exemptes de vitrage, quels que soient leur style et leur mode de fabrication.
  • Excepté celles disposant d'un parement pré-peint ou vendues avec finition appliquée en usine, les portes en bois n'ont reçu le plus souvent qu'une lasure de « pré-finition ». Une ou deux autres couches sont donc nécessaires après la pose (à renouveler tous les deux à quatre ans).

Le pvc, facile

Grandes rivales des précédentes, ces portes sont fabriquées à partir de profilés en PVC renforcés sur toute leur longueur par de l'acier ou de l'aluminium. Isolantes, elles intègrent une âme composée de polystyrène et de contreplaqué, d'agglo hydrofuge ou bien d'aluminium et de mousse de polyuréthane... Leurs parements, également en PVC, sont thermoformés ou à moulures rapportées.

À lire également : Comment poser une fenêtre pvc ?

Le matériau est teinté dans la masse, résistant aux chocs et aux ultra-violets. Certains modèles sont fabriqués exactement comme des fenêtres, avec le cadre de l'ouvrant qui incorpore un double vitrage partiellement recouvert de parements en alu assortis aux profilés en PVC (CAB).

Outre leurs propriétés isolantes, ces portes présentent le gros avantage d'un entretien limité au minimum : un coup d'éponge suffit. Elles se distinguent aussi par leur résistance aux ambiances agressives (air marin, pollution...). Cependant, le choix des teintes étant encore assez limité, la personnalisation passe par les accessoires métalliques (poignées par exemple) et les vitrages.

Porte D'entrée Pvc
© istock

L'alu, créatif

Ce matériau se retrouve dans le cadre de l'ouvrant, sous forme de profilés à rupture de pont thermique, et dans les parements laqués au four ou anodisés. Mais il arrive que le cadre soit fabriqué à partir d'éléments en bois ou en PVC.

L'âme isolante fait généralement appel à de la mousse de polyuréthane et dans certains cas, aussi à un nid d'abeilles en polypropylène. Les dormants sont en bois exotique ou en acier traité, adaptables à plusieurs épaisseurs de doublage.

Des fabricants de profilés proposent des portes réalisées à la demande et sur mesure par des spécialistes. Leurs cadres reçoivent tout type de remplissage : panneaux d'aluminium ou de PVC, double vitrage... Certains modèles contemporains utilisent exclusivement un double vitrage comme âme isolante, ainsi que des parements constitués de sandwich alu/polyéthylène/alu. Cette conception offre une grande liberté esthétique, autorisant des motifs personnalisés (découpes par exemple).

L'acier, efficace

Les portes en acier disposent de parements à motifs emboutis, qui reçoivent un traitement anticorrosion par galvanisation à chaud avant d'être peints ou laqués au four. Ils sont assemblés de part et d'autre d'un cadre en PVC ou en bois, afin d'éviter tout risque de pont thermique.

Ces portes comportent elles aussi une âme isolante remplie de mousse de polyuréthane. Et elles sont par ailleurs souvent munies d'un double joint sur le pourtour de l'ouvrant et du dormant.

L'option blindage

Destinées aux maisons individuelles, les portes blindées de « sécurité » se distinguent des modèles courants en acier par leurs renforts internes (profilés, raidisseurs..,) et externes (au niveau des paumelles notamment). Proposées par la plupart des fabricants, elles figurent également au catalogue de spécialistes de la serrurerie.

Leur blindage - en alliage d'acier, titane, vanadium et nivium - couvre parfois les deux faces de la porte et son épaisseur atteint 10, 15 ou même 25/10 de mm. Extérieurement, tous les habillages sont possibles : classiques ou modernes.

Il existe aussi des portes palières blindées en versions standard ou de rénovation, avec face de parement menuisée, plaquée ou bien pré-peinte. Dans tous les cas, la serrure est de type multipoints et intégrée. Très variables, les prix dépendent à la fois des qualités de fabrication de la porte et des performances de la serrure.

À lire aussi : Serrures, verrous, grilles… comment renforcer les ouvertures de votre maison ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.