Comment bien choisir son système de vidéosurveillance ?

ajustement d’une caméra de surveillance Wi-Fi
Toujours plus innovante, la technologie vient au secours de ceux qui souhaitent accroître le niveau de protection d’une habitation, d’un commerce ou d’une entreprise. À cet égard, les systèmes de vidéosurveillance, composés d’une ou plusieurs caméras, d’un enregistreur et d’un écran pour visionner les images, représentent un gage de sécurité de plus en plus apprécié.

Caméras filaires ou sans fil ?

Pour choisir votre système de videosurveillance, il faut d'abord savoir si vous préférez les caméras filaires ou sans fil.

Comme leur nom le laisse supposer, Les premières sont reliées à l'enregistreur par des câbles. Leur pose demande donc des travaux plus importants. Une telle installation se signale tant par la qualité des images transmises que par la stabilité du débit avec lequel elles sont envoyées.

De leur côté, les caméras sans fil n'ont pas besoin de câbles pour fonctionner. Leur installation est donc beaucoup plus simple. Elles sont reliées à la centrale d'enregistrement par le réseau wifi local.

D'une manière générale, les images qu'elles retransmettent sont de moins bonne qualité. Aussi ces caméras sont-elles moins fiables.

À lire aussi : Portes, fenêtres, alarmes : comment bien protéger sa maison ?

Des fonctionnalités diverses

Vous pouvez également choisir la ou les caméras de surveillance en fonction des fonctionnalités qu'elles présentent.

En soi, la présence de caméras est à même de décourager d'éventuels intrus. Mais certaines d'entre elles se veulent encore plus dissuasives. Il existe ainsi des modèles pourvus de sirènes d'alarme, dont le son strident est susceptible de faire fuir les cambrioleurs.

D'autres caméras, qui peuvent être équipées d'alarmes, sont pourvues de détecteurs de mouvements. Elles se déclenchent donc dès qu'elles perçoivent le moindre déplacement. C'est là encore une protection idéale contre une intrusion dans votre domicile ou votre commerce.

Certains systèmes de videosurveillance prévoient même l'installation de caméras factices, parfois munies de lumières clignotantes. Par leur grand nombre, elles représentent, en elles-mêmes, un élément de dissuasion, propre à faire reculer des personnes malintentionnées.

La présence d'un micro et d'un haut-parleur, intégrés à la caméra, vous permet à la fois de voir et d'entendre les visiteurs. Enfin, vous choisirez vos caméras de surveillance en fonction de l'endroit où vous comptez les poser, à l'intérieur ou à l'extérieur de la maison ou de l'entreprise.

Des critères techniques

Le choix de votre système de vidéosurveillance dépend également de certains critères techniques. Vous choisirez ainsi le matériel en fonction de la qualité d'image qu'il permet.

Certaines caméras sont équipées d'une technologie qui ne se traduit que par une définition standard de l'image. En revanche, d'autres modèles se signalent par une résolution élevée, ou même très élevée, qui souligne la finesse des images.

Par ailleurs, les caméras dotées d'un système de motorisation sont plus efficaces. Elles sont en effet capables de filmer un endroit sous plusieurs angles. Si elles sont actionnées par un opérateur, l'installation de ces caméras n'est envisageable que dans un lieu doté d'une centrale de surveillance. Mais certains enregistreurs sont capables de piloter ces caméras mobiles.

Ainsi, cette option peut intéresser certaines entreprises. De même, le choix de certaines caméras peut être influencé par leur capacité à filmer la nuit. Enfin, vous opterez pour des caméras solides et résistantes aux intempéries.

L'enregistrement et le visionnage des images

Le choix de votre système de videosurveillance dépend encore de celui de l'enregistreur. C'est lui, en effet, qui stocke les images prises par la ou les caméras de surveillance. Si vous optez pour une caméra unique, elle peut être dotée d'un système d'enregistrement interne.

Mobile connect avec caméra de sécurité
© istock

Si vous possédez plusieurs caméras, il vaut mieux opter pour la solution du disque dur, souvent intégré à l'enregistreur. Il peut d'ailleurs être remplacé, afin d'augmenter la capacité de stockage.

Un serveur externe peut également servir de réceptacle aux images. La manière dont vous pourrez visionner les images enregistrées compte aussi dans votre choix. Ainsi, certains systèmes permettent de visionner ces images à distance, sur votre smartphone ou votre ordinateur par exemple.

Enfin, un moniteur de vidéosurveillance, sous la forme d'un écran spécifique, avec affichage numérique, est la solution la plus adaptée pour le visionnage des images.

Des procédures à respecter

Vous ne pouvez choisir votre système de videosurveillance sans vous être renseigné sur la règlementation en vigueur.

L'installation d'un tel système dans un lieu privé peut se faire sans autorisation. Néanmoins, il faut savoir que les caméras de surveillance ne peuvent pas enregistrer des images dans la rue ou chez les voisins.

Si elle est d'accord, votre aide ménagère peut être filmée, mais, si la caméra est dotée d'un système permettant d'identifier les visiteurs, une autorisation doit être demandée auprès des autorités compétentes.

En revanche, si les caméras sont installées dans un lieu public ou un endroit privé recevant du public, c'est auprès des services préfectoraux que la procédure de demande d’autorisation doit être engagée.

En cas d'enregistrement des images, une déclaration doit être faite auprès des services habilités.

À lire aussi : Serrures, verrous, grilles… comment renforcer les ouvertures de votre maison ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.