Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Alerte météo : les 7 astuces pour protéger votre jardin des tempêtes estivales dévastatrices !

L’été n’est pas uniquement synonyme de soleil et de farniente. Les tempêtes estivales se produisent en cette saison.

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Alerte météo : les 7 astuces pour protéger votre jardin des tempêtes estivales dévastatrices !

Dans certaines régions, les tempêtes estivales peuvent causer de réels dégâts dans le jardin. Le travail accumulé pendant des années pour aménager un jardin ne peut pas être récupéré en peu de temps. C’est pourquoi, à l’arrivée de la saison estivale, il peut être judicieux de prendre toutes les dispositions afin de protéger ses plantations et aménagements extérieurs contre les intempéries les plus fortes. On vous donne 7 astuces qui aideront votre espace extérieur à surmonter les tempêtes estivales les plus ravageuses.

Étaler un paillage au sol 

Pour protéger vos plantations, il faut prêter une attention particulière à l’humidité du sol. Le paillage sert à conserver un sol humide par temps sec, mais il peut aussi avoir l’effet inverse. Il aide à préserver le sol des pluies abondantes

À lire Attention ! Cette pratique au jardin est interdite à partir du 15 mars sous peine d’une lourde amende

Si la terre est exposée à une surabondance en eau, elle pourrait se retrouver drainée et appauvrie en nutriments favorables à la croissance des plantes. De plus, si votre terrain n’est pas plat, un paillage pourra limiter les glissements.

Récolter les productions des plantations

Si vous avez établi un potager ou un verger, il faut veiller à la seconde près les possibles perturbations climatiques qui pourraient arriver. Les plus grosses tempêtes peuvent fortement abîmer les fruits produits, surtout en cas de pluie, de grêles ou de vents puissants. Une récolte fréquente ne peut être que valorisante. Elle permettra de conserver les fruits en bonne forme et à alléger les branches qui pourraient casser sous la pression des vents.

Ébrancher les arbres fournis

Si vous êtes davantage enclin à planter des arbres fruitiers dans un verger ou tout autre type d’arbre dans un jardin, l’élagage évitera aux branches des arbres de casser. L’opération est d’autant plus recommandée si votre extérieur est composé de vieux arbres soumis aux effets du temps et rongés par les parasites

Ainsi, cela évitera aux branches de tomber et d’écraser des plantes. S’il s’agit d’arbres fruitiers, ce sera l’occasion de réaliser une récolte en parallèle.

À lire Quand retirer le paillage de votre jardin ? Techniques et conseils pour un sol fertile

Aménager des haies

Lorsque le jardin est constamment exposé aux vents, des haies peuvent se présenter comme étant une alternative pérenne. Pour planter des haies solides, il faudra choisir des espèces rustiques avec un feuillage persistant ou semi-persistant. Un feuillage semi-persistant est un feuillage qui ne dénude pas totalement l’arbuste en hiver.

  • Save

Opter pour des tuteurs pour les plantes grimpantes

Les tuteurs sont des accessoires parfaits pour maintenir une plante en bonne et due forme. Les plantes montantes sont sujettes aux détériorations causées par le vent en cas de grand souffle. Il s’agit notamment : 

  • des tomates, 
  • des aubergines,
  • des poivrons, 
  • des roses trémières,

Pour que les branches ne se cassent pas, un tuteur au pied de la plante est fortement conseillé.

Lors du placement des tuteurs, il faudra veiller à ne pas les placer trop proches des pieds afin de ne pas surmener les racines. Le tuteur sera à placer du côté de la direction de provenance du vent.

À lire Restaurer votre haie vieillissante ? Conseils et méthodes pour un jardin éclatant de verdure !

Vérifier l’évacuation des eaux

La stagnation des eaux n’est jamais bonne en extérieur. Il faut vérifier que votre jardin soit équipé des installations adéquates afin d’évacuer convenablement les eaux. Pour éviter la stagnation, les caniveaux et les gouttières sont appropriés à cette destination. 

Vous pouvez également installer un tonneau de pluie ou autre type d’aménagement de collecte pour conserver l’eau de pluie et arroser votre jardin.

Mettre des cloches ou couvercles de protection

Lorsque les plantes sont de nature fragile, il faut à tout prix les protéger dans leur intégralité. Des cloches en verre ou en plastique sur certaines plantations fragiles en terre permettent de ne pas les exposer aux éventuelles dégradations. Certains bacs à jardinières sont parfois même équipés d’un couvercle de protection.

Ces cloches et couvercles ne sont pas à mettre en place en permanence. Une plante a besoin de se retrouver à l’air libre afin de se développer convenablement. Si vous ne disposez ni de l’un ni de l’autre, vous pouvez toujours prendre des équipements que tout le monde possède chez soi comme un sceau, un bol, un saladier ou un panier à linge, et en recouvrir la plante en question. 

Toutefois, il faudra s’assurer du maintien en place de l’accessoire et pour cela, lester ces objets avec des pierres sur le dessus est conseillé.

Venez au jardin, je voudrais que mes roses vous voient

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis