Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Protégez vos abeilles en hiver : gestes essentiels pour l’hivernage de vos colonies !

Les abeilles sont des insectes très sensibles au froid. Il est donc crucial de les protéger en hiver en pratiquant l'hivernage des colonies d'abeilles. Alors, comment faut-il procéder pour hiverner ses abeilles ?

Dorine Alanoix

Publié le

Des ruches d'abeilles sous la neige en hiver

Les abeilles, cruciales pour la survie de nombreuses plantes et fleurs, sont vulnérables en hiver à cause du froid et du gel. Il est donc essentiel de les protéger. L’hivernage des colonies d’abeilles est une méthode efficace pour sauvegarder ces insectes pendant l’hiver. Si vous avez des abeilles et souhaitez les protéger durant les mois froids, notre article vous guidera à travers les étapes nécessaires pour leur survie en cette période difficile.

Que veut-on dire par l’hivernage des colonies d’abeilles ?

Hiverner des abeilles consiste à les protéger en leur offrant un abri chaud et confortable et en leur fournissant suffisamment de nourriture pour que celles-ci puissent faire leur stock.

À lire Serres d’hivernage : comment choisir la mieux adaptée à vos cultures et à votre espace ?

Il est nécessaire d’opter pour des lieux calmes pour éviter de stresser les abeilles. Ces endroits doivent également être accessibles afin de pouvoir régulièrement surveiller les insectes et vérifier s’ils ne manquent de rien.

Il est par ailleurs important d’éviter les zones propices aux inondations causées par les eaux de pluie et la fonte des neiges. 

Une ruche d'abeilles en hiver
  • Save
Getty Images

Comment hiverner des colonies d’abeilles en extérieur ? 

Afin d’hiverner vos colonies d’abeilles en extérieur, il est crucial de leur fournir certains éléments essentiels.

De la nourriture 

Comme tous les êtres vivants, les abeilles ont besoin de se nourrir. En hiver, il devient de plus en plus difficile pour elles de trouver de la nourriture.

À lire Géraniums : les erreurs à absolument éviter pour un hivernage réussi !

Pour cela, il est crucial de mettre à leur disposition certains aliments riches en glucose pour les aider à subsister aux conditions extrêmes de l’hiver.

Parmi les aliments les plus énergisants à donner aux abeilles durant l’hiver figure le sucre. Si vous possédez une colonie d’abeilles avec un nombre d’insectes important, leur fournir assez de sucre est nécessaire.

Cet aliment, par la suite transformé en sirop, est ce qui aide les abeilles à tenir durant les périodes de froid extrême. 

Des ruches calmes et bien tempérées

Un autre élément essentiel pour réussir l’hivernage des colonies d’abeilles est de leur fournir des ruches bien isolées et chauffées de manière adéquate.

À lire Maisons du Monde vous propose ce duo chic et élégant pour embellir votre jardin !

En effet, les ruches d’abeilles doivent leur fournir assez de chaleur pour survivre en hiver. De ce fait, il est important de s’assurer que les abeilles soient dans un espace bien resserré afin de pouvoir se tenir chaud.

Il est également vivement recommandé de veiller à ce que les ruches soient isolées avec des matériaux tels que les copeaux de bois ou la laine minérale pour vous assurer que l’humidité ne s’installe pas au sein de la ruche.

De plus, il est crucial d’éloigner au maximum les ruches du sol pour éviter les infiltrations d’eau en cas de fortes pluies.

Une protection contre les parasites et les ravageurs hivernaux

En hiver, les abeilles sont exposées à diverses menaces, dont le froid n’est pas la seule. Parmi ces dangers, les parasites, notamment les varroas, représentent une menace sérieuse.

À lire Tulipes : comment planter et entretenir la beauté du printemps pour un jardin coloré ?

Ces nuisibles peuvent infester les colonies en pondant des milliers d’œufs dans les alvéoles vides, perturbant ainsi l’équilibre de l’essaim.

Une intervention rapide est essentielle, impliquant l’utilisation d’acide formique pour traiter les ruches. Il est cependant crucial de manier ce produit avec précaution, car des doses excessives peuvent être fatales pour les abeilles.

Ainsi, la vulnérabilité accrue des abeilles pendant les mois hivernaux nécessite des mesures de protection contre le froid, le gel et les parasites saisonniers.

La survie de ces insectes dépend de l’hivernage approprié, qui comprend un approvisionnement adéquat en nourriture, un abri bien isolé et une défense efficace contre les nuisibles.

À lire Pétunias : techniques de plantation et conseils d’entretien pour un jardin coloré et parfumé !

  • Save

Partagez votre avis