Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Ajouter du vinaigre à son eau d’arrosage : bonne ou mauvaise idée ?

Prendre soin de ses plantes ne se limite pas au simple choix de leur emplacement et à l'utilisation de compost pour améliorer la structure du sol ; l'arrosage joue un rôle plus que crucial dans le développement de votre plante.

Dorine Alanoix

Publié le

Ajouter du vinaigre à son eau d'arrosage bonne ou mauvaise idée

Surveiller le sol entre les arrosages et répondre aux besoins en eau des plantes peut s’avérer délicat si l’on ne tient pas compte de l’environnement ou de la saison en cours. Dans les zones urbaines, l’eau du robinet peut poser problème en raison de sa forte teneur en calcaire. Ajouter un peu de vinaigre à l’eau peut-il être efficace ?

Le vinaigre est-il un régulateur d’acidité fiable ?

Lorsque l’on n’a pas de système de collecte d’eau de pluie, il est courant de se tourner vers l’eau du réseau sans trop se soucier de son pH, ce qui pourrait potentiellement nuire à la santé de vos plantes.

Le vinaigre est théoriquement utilisé pour réguler le niveau d’acidité de l’eau du robinet, souvent trop calcaire. Un niveau d’acidité élevé peut en effet réduire les éléments nutritifs disponibles pour les plantes, ce qui peut entraîner des carences ainsi que des problèmes de rétention d’eau et de nutriments.

À lire 5 plantes en pot pour apporter une touche de couleur et de fraîcheur à votre balcon

Mais il convient de l’utiliser avec précaution, car une acidification excessive du sol peut aussi porter préjudice à vos cultures. Certaines plantes sont plus sensibles aux variations de pH que d’autres.

Vinaigre blanc
  • Save
Getty Images

Quelles sont les plantes qui supportent l’eau vinaigrée ?

Si vous disposez d’azalées, de rhododendrons ou d’hortensias, vous pouvez utiliser cette eau pour prévenir la chlorose de vos plantes.

Cette affection se caractérise par une décoloration nette des feuilles due à une carence en nutriments.

Pour mettre cela en pratique, remplissez une bouteille d’eau et ajoutez-y quelques gouttes de vinaigre. Laissez reposer la bouteille pendant une journée pour que les minéraux se déposent au fond du récipient.

À lire Moustique tigre : ces gestes et plantes répulsives à adopter au jardin pour s’en protéger

Gardez à l’esprit que même si ces plantes sont acidophiles, il est important de manipuler l’acidité avec précaution, car elles pourraient également être endommagées.

Mettre du vinaigre blanc dans l'eau d'arrosage
  • Save
Getty Images

Le vinaigre a-t-il d’autres utilisations dans le jardin ?

Les jardiniers désireux de tirer pleinement parti des capacités du vinaigre peuvent l’utiliser comme fongicide pour éliminer certaines maladies telles que la fonte des semis, le mildiou ou l’oïdium.

Pour ce faire, il suffit de le mélanger à une infusion de camomille et de pulvériser le mélange sur les plantes touchées par l’infection.

Bien que les insectes fassent partie de la biodiversité du jardin, ce produit de base peut les éloigner de vos plantes les plus fragiles. Appliquez-en une quantité diluée sur les feuilles pour créer une barrière.

À lire 5 légumes à ne jamais planter à côté de vos tomates pour une récolte saine

Le vinaigre peut aussi servir de désherbant pour remplacer les produits chimiques. Vaporisez-en sur les parties aériennes des plantes et laissez agir un ou deux jours avant de les arracher.

 

Le vinaigre peut ainsi être un allié précieux pour ajuster le pH de l’eau et comme solution naturelle contre divers problèmes de jardinage. Mais, son usage doit rester modéré pour éviter de nuire à vos plantes.

4.3/5 - (40 votes)
  • Save

Partagez votre avis