Fenêtres : quelles sont les aides auxquelles je peux prétendre ?

aides changement fenêtre
Garantes de la sécurité des entrées ou de l’isolation, les fenêtres jouent un rôle important dans une habitation. Lorsque vient le moment de choisir votre fenêtre, il convient donc de prendre en considération certains éléments avant de valider votre achat. De plus, l’acquisition et l’installation de ces accessoires dans votre habitation permettent de bénéficier de nombreuses aides de la part de l’État. Voici les différentes aides prévues lors de la pose de fenêtres dans votre logement.

Changement de fenêtres : comment choisir le modèle adapté ?

Pour choisir vos fenêtres, vous devez prendre en compte plusieurs critères comme les dimensions, la matière de fabrication, mais aussi le type d'ouverture, le confort et le prix. En ce qui concerne le type d'ouverture des fenêtres, vous pouvez choisir une ouverture abattante si vous installez votre fenêtre dans un garage ou une cave par exemple. En revanche, une ouverture classique, coulissante ou oscillo-battante est idéale pour les pièces à vivre.

Pour choisir les matériaux de fabrication, sachez que les fenêtres en aluminium offrent un style contemporain et un bel esthétisme à votre habitation. Si vous optez pour une fenêtre en aluminium, vous profitez aussi d'un matériau résistant qui préserve sa forme initiale. Vous avez également la possibilité de personnaliser la décoration de votre équipement en choisissant parmi de nombreuses couleurs et teintes. Grâce à son revêtement inaltérable, l'aluminium nécessite également très peu d'entretien.

Les fenêtres peuvent également être fabriquées avec d'autres matériaux comme le bois, les matériaux mixtes ou le PVC. Quant aux dimensions des fenêtres, ce critère prend principalement en compte la configuration de la pièce dans laquelle elle doit être installée.

Vous avez généralement le choix entre une dimension standard et une dimension sur mesure. En dehors de ces éléments, vous devez également prendre en compte le niveau de sécurité qu'offre votre équipement ainsi que le confort dans votre logement (ventilation, isolation, etc.).

menuiserie installation fenetre
© istock

Les aides de l'État pour les travaux d'installation des fenêtres

Lorsque les travaux d'installation de fenêtre dans votre logement sont effectués dans le but de réaliser des économies d'énergie, vous pouvez faire une demande à l'état en vue de bénéficier de certaines aides qualifiées d'aides à la rénovation énergétique. Ces aides permettent de financer à hauteur de 80 % vos travaux d'installation de fenêtres. Elles sont accessibles sous certaines conditions.

Le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE)

Lorsque vous souhaitez effectuer des travaux de rénovation énergétique comme la pose d'une fenêtre en aluminium par exemple, vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt sur le revenu. Cette aide est destinée à récompenser le contribuable pour la qualité environnementale de son logement. Cette aide concerne les travaux d'isolation thermique de votre logement, notamment l'isolation thermique des parois vitrées et opaques.

Cette aide financière représente environ 30 % des frais d'installation des fenêtres et peut être directement déductible ou remboursable par le contribuable. Certaines conditions sont cependant nécessaires pour bénéficier du crédit d'impôt pour la transition énergétique. En effet, vous devez obligatoirement être propriétaire ou locataire et le logement dans lequel vous souhaitez effectuer les travaux doit avoir au minimum deux ans et constituer votre résidence principale.

De plus, pour bénéficier de l'aide CITE, les travaux doivent être effectués par un professionnel ou par une entreprise reconnue comme garante de l'environnement (RGE). Par ailleurs, les aides CITE sont octroyées sans condition de ressources.

Elles correspondent en moyenne à 8000 euros lorsque vous êtes célibataire, divorcé ou veuf, et à 16 000 euros en moyenne si vous êtes marié ou pacsé. Vous avez également la possibilité de cumuler les aides CITE avec d'autres types d'aides comme les aides de l'Anah, la prime énergie ou encore l'éco-prêt à taux zéro.

La Prime Énergie Quelle Énergie

Qu'il s'agisse de l'installation d'une fenêtre en aluminium ou de tout autre modèle de fenêtre, vous pouvez bénéficier d'une prime énergie pour vos travaux d'installation. Mise en place par les fournisseurs d'énergie, cette prime permet d'amortir les coûts des travaux de pose de vos fenêtres.

En effet, l'État oblige les principaux fournisseurs d'énergie à faire la promotion de l'amélioration énergétique des logements en accordant certaines aides aux propriétaires ou locataires qui souhaitent effectuer des travaux de rénovation. Ces derniers peuvent ainsi bénéficier des diagnostics énergétiques, des prêts bonifiés, mais aussi du rachat du CEE (Certificats d'Économies d'Énergie). Ces aides financières attribuées sous forme de chèque bancaire peuvent atteindre des centaines d'euros en fonction de la nature des travaux.

Les démarches pour obtenir la Prime Énergie sont simples et la procédure est assez rapide. Il suffit de constituer un dossier composé entre autres, de la signature du devis et d'un versement d'acompte. Une fois votre dossier validé, vous recevrez votre chèque bancaire dans un délai de 30 jours. Contrairement aux aides CITE, la Prime Énergie ne peut être cumulée avec les aides d'Anah. Cependant, elle s'applique également aux résidences secondaires.

L'éco-prêt à taux zéro

Pour l'installation des solutions d'économie d'énergie comme les fenêtres en aluminium, l'une des meilleures manières de bénéficier d'un financement pour les travaux de rénovation est de passer par l'éco-prêt à taux zéro. En effet, aucune condition de ressources n'est exigée pour bénéficier de cette aide dont les intérêts sont assurés par l'État.

L'éco-prêt à taux zéro concerne généralement les travaux d'installation de poêle à granulés et d'une pompe à chaleur et les travaux d'isolation thermique ou sonore des murs de votre maison. Pour en bénéficier, les travaux doivent être effectués dans votre résidence principale et celle-ci doit être construite et achevée avant le 1er janvier 1990.

Lorsque vous souhaitez réaliser au moins deux travaux de rénovation énergétique dans votre logement, le montant du prêt peut atteindre 20 000 euros remboursables sur 10 ans. En revanche, si vous prévoyez d'effectuer au moins trois travaux, vous pouvez bénéficier d'un prêt dont le montant peut aller jusqu'à 30 000 euros remboursables sur 15 ans.

Les aides de l'Anah

rénovation fenêtre
© istock

L'agence nationale de l'habitat (Anah) est à l'origine de la création du programme « Habiter mieux sérénité » dont le but est de permettre aux foyers modestes de bénéficier d'une aide financière pour les travaux de rénovation de leurs logements. En effet, cette aide est destinée aux propriétaires occupant un logement individuel ainsi qu'aux ménages dont les ressources sont qualifiées de modestes, voire très modestes.

Les aides de l'Anah concernent principalement les logements qui constituent une résidence principale pour leurs occupants et qui sont achevés depuis au moins 15 ans. Leur montant est déterminé en fonction des revenus de chaque ménage. Pour les ménages dont les revenus sont très modestes, l'Anah finance à hauteur de 50 % les travaux de rénovation énergétique de leur logement y compris l'installation ou la pose des fenêtres en aluminium.

En revanche, les ménages dits « modestes » bénéficient d'une aide correspondant à 35 % des coûts des travaux de rénovation. Pour bénéficier des aides de l'Anah, le montant total des travaux de pose des fenêtres ne doit pas excéder 20 000 euros.

MaPrimeRénov'

Lancée à la place des aides de l'agence nationale de l'Habitat (Anah) et du crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE), MaPrimeRénov' est un dispositif qui permet de financer vos travaux de rénovation énergétique comme l'installation des fenêtres en aluminium. Elle a pour but d'alléger la facture d'énergie des ménages, des propriétaires bailleurs et des copropriétés.

Le montant de la prime est déterminé en fonction du gain écologique des travaux et des revenus de chaque ménage. Lorsqu'il s'agit d'une isolation des parois vitrées, l'aide est limitée à 80 euros par équipement. Quant aux remplacements des fenêtres et portes-fenêtres, l'aide est fixée à 100 euros pour les ménages les plus modestes.

Pour en bénéficier, les travaux doivent être effectués par une entreprise labellisée RGE. Vous devez également occuper le logement comme étant votre résidence principale. En ce qui concerne les copropriétés, seuls les travaux de rénovation des parties communes sont financés par MaPrimeRénov ».

Pour les travaux d'installation de fenêtres en aluminium, il existe bien d'autres dont vous pouvez bénéficier. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre commune pour avoir plus d'informations sur le sujet.

À lire aussi : La prime Coup de Pouce Isolation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.