Les équipements de protection indispensables pour faire des travaux

Bricoleur Equipement Protection
Des blessures ou des chutes, parfois graves et même mortelles, peuvent survenir durant l’accomplissement de vos travaux, chez vous ou en entreprise. C’est pour les éviter qu’il faut prendre des précautions spécifiques et s’équiper d’un matériel de protection adapté.

Protéger sa tête

Il est impératif de protéger votre tête contre la chute d'objets ou d'autres chocs. C'est pourquoi il convient de porter un casque de chantier.

Il vous protège aussi si vous tombez vous-même. Certains modèles vous préservent même des chocs électriques ou du contact avec des objets très chauds. Vérifiez que cet équipement soit bien conforme aux normes de sécurité en vigueur.

Elle vous assurent notamment de la résistance du casque aux températures extrêmes. Avant de commencer vos travaux, assurez-vous également que la jugulaire du casque est bien attachée.

Il existe également des casquettes et des bonnets de protection, dont la coque interne vous protège également, mais contre des chocs plus légers.

La protection des yeux

Lunette Protection
© istock

Les yeux sont exposés à de nombreux risques durant vos travaux. Ils dépendent de leur nature; les yeux peuvent être atteints par des projections de liquides et des poussières, ou même des rayons infrarouges ou ultraviolets.

Vos équipements de protection chez FIP Center vous proposent ainsi des lunettes masques, qui assurent une bonne protection latérale ou des lunettes de travail équipées de branches, dont certains modèles, dotés de verre fumé, sont destinés aux travaux extérieurs.

Il existe encore des équipements spécifiques si vous faites des travaux de soudure. Toutes ces lunettes de protection doivent respecter les normes en vigueur.

De leur côté, les visières de protection sont des équipements plus complets, qui protègent l'ensemble du visage.

N'oubliez pas les gants de protection

Parmi ces équipements de protection individuels, les gants figurent en bonne place. En effet, c'est avec vos mains que vous accomplissez l'essentiel de vos tâches.

Elles sont alors exposées à des coupures, par des objets contondants, ou à des brûlures provoquées par des matières chaudes ou certains produits toxiques. Choisissez donc vos gants de protection en fonction de la nature des travaux que vous effectuez.

Là encore, veillez à leur conformité aux normes et assurez-vous qu'ils sont bien à votre taille.

Préservez vos genoux et vos pieds

Genouilleres Travaux
© istock

Si vous travaillez fréquemment sur les genoux, qui sont des zones fragiles, il est préférable de porter des genouillères.

Pour éviter que vos pieds soient coupés par un corps étranger ou même écrasés par des objets lourds, il est essentiel de mettre des chaussures de sécurité.

La semelle, très résistante, doit être antidérapante et empêcher la perforation de la chaussure par tout objet coupant. De même, les orteils doivent être préservés par une coque très robuste.

Des normes très précises répondent à ces critères. Certaines indiquent la résistance de la semelle à la perforation, d'autres précisent la capacité d'absorption des chocs par la chaussure.

Attention au bruit

Une exposition excessive au bruit peut provoquer, à la longue, une véritable surdité. Si vos travaux génèrent beaucoup de bruit, il vaut mieux protéger votre audition en portant des bouchons d'oreille.

De leur côté, les casques anti-bruit sont d'autres systèmes de protection auditive adaptés à vos besoins. Vous pouvez trouver des modèles de casques rembourrés, dotés de coquilles ou pourvus d'un serre-tête ajustable.

Ces casques atténuent en grande partie les bruits ambiants et se signalent par un grand confort d'utilisation.

Des masques de protection

Masque Ffp1
© istock

Certains travaux peuvent vous exposer à l'inhalation de poussières, de produits chimiques ou d'autres particules nocives. Dans tous les cas, vos voies respiratoires peuvent être atteintes.

Il est donc impératif de les protéger par le port d'un masque spécifique. En principe, ces équipements sont répartis en trois catégories, dont chacune exprime un degré de filtration.

C'est ainsi que les masques de première catégorie, dits FFP1 et P1, vous préservent des particules fines, qui sont les moins toxiques. En revanche, les masques classés dans la troisième catégorie sont capables de vous protéger contre des particules encore plus fines, comme les fibres d'amiante par exemple.

Certains masques, en papier, sont à usage unique. Tous ces équipements sont étanches et doivent parfaitement s'adapter au visage.

Une protection contre les chutes

Si vous entreprenez des travaux en hauteur, il faut vous protéger contre d'éventuelles chutes. Elles sont une cause très fréquente d'accidents, souvent mortels.

Avant de commencer les travaux de couverture du toit, il faut donc revêtir un harnais de sécurité. Conçu pour soutenir l'ensemble de votre corps, il doit notamment comporter un point d'ancrage, pour le fixer à une pièce de la charpente par exemple, et une sangle assez longue.

Un absorbeur d'énergie, pour limiter l'effet de la force de gravité, et des boucles auto-bloquantes renforcent encore votre sécurité. Avant de le porter, il faut vérifier le bon état du harnais et sa conformité aux normes en vigueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.