Quel budget prévoir pour agrandir sa maison ?

Faire Agrandir Sa Maison
Vous avez besoin de plus d’espace et, comme vous ne pouvez pas pousser les murs, vous souhaitez agrandir votre maison en lui adjoignant une extension. Vous gagnerez ainsi de la place et donnerez plus de valeur à votre logement. Mais quel budget faut-il prévoir pour l’agrandissement de votre maison ?

Le choix de l'extension

L'ampleur du budget consacré à une extension de maison dépend d'abord de celle que vous allez choisir. Car il en existe plusieurs sortes.

Votre choix peut d'abord se porter vers une véranda, extension légère, qui nécessite peu de travaux d'aménagement. Une autre solution peut être retenue, celle de l'extension classique. Plus que la véranda, elle représente un véritable prolongement de la maison, avec davantage de surface murale.

Enfin, il est possible d'agrandir sa maison par le haut, grâce à une surélévation de toiture. Vous pouvez notamment l'envisager si votre terrain est exigu.

Si vous optez pour l'achat d'une véranda, il faudra prévoir en moyenne, et selon les modèles, entre 900 et 3.000 euros par m2. Pour une extension horizontale, vous pouvez compter entre 20.000 et 45.000 euros environ, ce qui représente entre 1.000 et 2.200 euros au m2.

Compte tenu des travaux d'aménagement qu'elle suppose, la construction d'une structure surélevée peut être plus onéreuse. Ainsi, elle peut coûter, en moyenne, entre 1700 et 2500 euros au m2, les travaux d'aménagement inclus. Ce qui, pour une surface de 20 m2, représente un coût total variant de 34.000 à 50.000 euros.

Le type de matériau

Le second élément à prendre en compte pour le calcul de votre budget est le choix du matériau de votre extension. Le bois est un matériau prisé, non seulement pour son aspect chaleureux, mais aussi parce que c'est un très bon isolant.

Pour une extension en bois, il vous faut débourser environ entre 1100 et 2000 euros au m2. Il existe des modèles en kit qui reviennent moins cher, entre 600 et 900 euros au m2 environ. Ces tarifs incluent les aménagements essentiels, c'est-à-dire le gros œuvre et l'isolation.

Le parpaing a aussi ses adeptes. Ce matériau résistant au froid et au feu permet une construction facile de l'extension. D'une assez grande longévité, il contribue également à une bonne isolation de votre annexe. Un peu plus chère que les modèles en bois, cette extension vous coûtera, en moyenne, entre 1.500 et 2.000 euros au m2.

Enfin, certains préfèrent l'acier et le verre pour leur extension. En effet, l'acier, qui ne rouille pas, résiste très bien aux intempéries et supporte des poids très importants. Son aspect esthétique n'est pas non plus dédaigné.

Cette solution est sans doute la plus coûteuse. Il faut compter, en effet, entre 2.000 et 3.000 euros au m2.

Travaux Extension Maison
© istock

La surface de l'extension

Pour savoir combien l'extension va vous coûter, il faut bien sûr tenir compte de la superficie prévue. Et vous devez penser que plus elle est importante, plus la facture sera lourde.

Cela semble relever du bon sens mais, pourtant, les choses ne sont pas si simples. Si, par exemple, la superficie de l'extension passe de 20 à 40 m2, vous n'allez pas simplement payer le double.

On applique en effet, dans ce cas, non pas un coefficient de 2 mais d'1,2. En admettant qu'une extension vous revienne à 3.000 euros par m2, il ne vous en coûtera que 2.000 euros par m2 si elle atteint les 40 m2. Et au-delà de 70 m2, le prix de l'extension est également avantageux.

Les frais annexes

Pour que la construction de l'extension soit une entreprise réussie, il ne faut pas négliger certaines formalités, comme l'obligation de déclarer les agrandissements. Il ne faut pas non plus oublier de prendre en compte les frais annexes pour estimer son budget total.

Il convient de prévoir, dans certains cas, des travaux d'excavation ou de renfort des structures, si les études réalisées sur place le préconisent. Il faut parfois couler des fondations ou démolir un mur.

Si vous prévoyez de rehausser la maison, il faut entreprendre des travaux de dépose de la toiture, mais aussi l'installation d'un escalier pour accéder à la nouvelle structure. La pose d'une porte d'entrée et de fenêtres a également un coût. Sans compter les dépenses liées à des travaux d'isolation indispensables à votre confort de vie.

À titre d'exemple, il faut ainsi compter, en moyenne, entre 50 et 200 euros par mètre carré pour des travaux de démolition. De même, il vous coûtera environ entre 80 et 200 euros au m2 pour faire couler des fondations.

Vous ferez peut-être appel à des professionnels, comme des électriciens par exemple. C'est d'ailleurs conseillé, notamment pour des raisons de sécurité. Dans ce cas, il faut alors compter le coût de la main-d'œuvre.

Enfin, le recours à un architecte peut s'avérer très utile. Ses émoluments représenteront alors une certaine proportion du coût total des travaux.

À lire aussi : Extension de maison : le guide complet pour réussir son extension

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.