Artisan et Covid-19 : comment trouver des chantiers ?

trouver des chantiers malgré le Covid 19
La crise du coronavirus a touché presque tous les secteurs. Celui du bâtiment n’est pas en reste. Contrairement au premier confinement, la situation est bien plus vivable pour cette deuxième vague. Les arrêts de chantier sont moins fréquents et les mesures sanitaires semblent moins impacter l’activité. Néanmoins, les acteurs du secteur ne sont pas totalement sortis d’affaire. Les difficultés restent présentes : les commandes diminuent et les pertes de chiffre d’affaires sont considérables. Comment y remédier ?

Les entreprises du bâtiment durement touchées par la pandémie

L'année 2020 a été un coup dur pour les entreprises, tous domaines confondus. La pandémie de Covid-19 a fortement impacté différents secteurs d'activité. En raison du confinement, de nombreux contrats et ventes ont dû être annulés. Les déplacements ayant été interdits, il a été difficile pour les entreprises de poursuivre leurs activités. Cela a notamment été le cas pour le secteur du BTP.

Covid-19 et BTP

Selon la Fédération Française du Bâtiment (FFB), près de 80% à 90% des chantiers ont été stoppés. En moyenne, 36% uniquement des chantiers prévus avant la crise sanitaire ont été achevés. Durant la période du premier confinement, seules les demandes urgentes ont pu être traitées par les artisans. Le deuxième confinement est plus clément, mais les entreprises se heurtent encore à d'innombrables difficultés.

Pour ceux qui peuvent poursuivre leurs activités, le respect des gestes barrières et autres mesures sanitaires est quelque peu compliqué. Le protocole sanitaire, parfois incompréhensible, pose problème aux professionnels ainsi qu'aux clients. Ces derniers hésitent encore d'ailleurs à accueillir les artisans chez eux. Aujourd'hui, les acteurs du BTP sont plus inquiets de l'avenir de leur activité que de leur propre santé. En plus des règles sanitaires, ils doivent faire face aux difficultés d'approvisionnement, mais aussi à la lenteur administrative liée au confinement.

BTP : trouver des chantiers

Dans ce contexte sensible, les commandes diminuent drastiquement et les entreprises connaissent une baisse de près de 15% de leur chiffre d'affaires. C'est dans ces moments que les plateformes où il est possible de trouver des chantiers entrent en jeu. Il est crucial pour les artisans de trouver des chantiers qui tournent en continu pour faire face à la crise. Les plateformes spécialisées de mise en relation entre clients et artisans permettent aux acteurs du BTP de trouver de nouveaux chantiers rapidement et gratuitement. En s'inscrivant sur ce type de site, les professionnels du BTP peuvent avoir accès facilement à des demandes de devis de travaux en fonction de leur métier et de leur zone géographique d'intervention. L'inscription se fait en quelques clics et vous permet de disposer d'un moyen efficace d'accéder à de nouveaux chantiers, sans avoir besoin d'effectuer activement des recherches, ce qui peut être très utile si vous travaillez actuellement et n'avez donc pas de temps à consacrer à la recherche de prospects.

Btp Trouver Chantier

Internet, un coup de pouce pour les acteurs du bâtiment

Pour faire face aux confinements, les entreprises de différents secteurs d'activité ont grandement usé d'internet. Il a été un pont entre les clients et les professionnels. Durant les confinements, les transactions en ligne se sont faites nombreuses. Pour poursuivre leurs activités, boutiques, restaurants et autres commerces ont grandement compté sur internet. Le secteur du BTP ne devrait pas être en reste.

Aujourd'hui, il est possible de trouver sur internet des plateformes de mise en relation entre les clients et les artisans. Si pour ces derniers le bouche-à-oreille reste une valeur sûre, en ces temps de Covid-19 il faut innover. Les demandes et surtout le contexte changent. Il faut aujourd'hui se mettre en tête que la situation n'est plus celle d'avant. Le contact physique étant restreint, il est primordial de trouver un autre terrain de rencontre entre la demande et l'offre. Internet devient ainsi un excellent tremplin.

Les personnes utilisent désormais de plus en plus le web comme annuaire. Un artisan ou une entreprise du bâtiment a de fortes chances de se faire repérer en étant bien référencé. L'idée est d'apparaître parmi les premiers résultats de recherche. Une prouesse qui nécessite un important travail de référencement. Pour ceux qui n'en maîtrisent pas les techniques, il y a toujours les plateformes de mise en relation. Celles-ci sont d'excellents outils de prospection. Pour trouver des chantiers sans interruption, c'est l'un des meilleurs moyens. En s'y inscrivant, l'artisan peut trouver les demandes de prospects ou des chantiers. Ces plateformes regroupent des demandes de différentes villes et pour divers travaux. Grâce à elles, l'artisan peut se positionner sur les moteurs de recherche même s'il n'a aucune connaissance en référencement. Quelle que soit l'activité, il pourra ainsi trouver un chantier et ce en continu. Les annonces des clients étant nombreuses, il y a donc peu de chance qu'il y ait de période creuse entre deux chantiers. Les artisans pourront entrer facilement en contact avec les prospects et proposer un devis.

En plus des plateformes de mise en relation, les artisans pourront également compter sur le pouvoir des réseaux sociaux. Une bonne présence sur ceux-ci garantira une importante visibilité. Le plus important est de savoir communiquer et attirer les prospects. Participer à des forums pour donner quelques petits conseils peut être une bonne approche. Pour davantage de publicité, inciter les clients satisfaits à parler de l'entreprise autour d'eux peut également aider.

BTP : bilan 2020 et perspectives pour 2021

Au vu du reconfinement et de la propagation de la nouvelle souche de la Covid-19, l'année 2021 semble encore incertaine pour tous les secteurs d'activité. Bien que la campagne de vaccination ait débuté, celle-ci se fait lentement et les réticences sont nombreuses. L'année 2020 n'a pas été une bonne année pour le secteur du bâtiment. Près de 30% des entreprises craignent aujourd'hui pour leur survie. Près de quatre entreprises sur dix sont en difficulté actuellement. La construction neuve est celle qui a connu une importante régression. Ceci s'explique par l'arrêt des chantiers durant le premier confinement et faute de permis de construire.

Malgré tout, les acteurs du secteur tentent de rester positifs. Le maintien de l'activité durant le deuxième confinement leur permet de rattraper une partie de leur retard. C'est du moins ce qu'elles espèrent. Mais il n'est pas à cacher que les perspectives pour cette nouvelle année restent en demi-teinte. Cette année, la FFB table sur 11% de hausse d'activité en 2021. Les espoirs se tournent surtout vers la rénovation et l'entretien. Le domaine étant soutenu par le plan de relance du gouvernement pour encourager la rénovation énergétique.

Par ailleurs, pour soutenir la hausse, la FFB a avancé trois principales propositions. La première consiste à mettre en place un crédit d'impôt transitoire en faveur des primo-accédants. Il correspondrait à 40% du montant des annuités, et ce pour une durée de cinq ans. La deuxième mesure vise la mise en place de la RE2020. La FFB souhaite l'accompagner d'un complément au crédit d'impôt précédent. Enfin, elle propose de majorer de moitié la réduction d'impôt en Pinel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.