Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Voici ce qu’il faut tailler absolument dans votre jardin en février !

Découvrez notre guide sur l'élagage en février pour apprendre à tailler les plantes idéales durant cette période. Profitez de conseils experts pour l'élagage des arbres fruitiers, essentiel pour favoriser une croissance saine et abondante dans votre jardin.

Dorine Alanoix

Publié le

Tailler en février

Les jardiniers se préparent à augmenter leurs activités malgré le maintien de la saison hivernale. Le mois de février signale le début d’une phase plus active, avec des tâches importantes telles que le semis et la taille prenant une place prépondérante. Durant cette période, il est essentiel de connaître les plantes qui nécessitent une taille pour encourager une croissance saine et robuste.

La vigne 

En février, il est primordial de commencer la taille des plantes par la vigne, une majesté parmi elles.

À lire Couper les branches du voisin qui dépassent chez soi ? Voici ce que dit la loi

Les vignes, comme vous le savez probablement, ont une particularité : elles pleurent, libérant de la sève lorsqu’elles sont coupées.

Cependant, il est crucial de prendre en compte la température lors de la taille, car les coupes effectuées par temps chaud peuvent entraîner une perte de sève plus importante, affaiblissant ainsi la vigne.

Pour éviter cela, il est recommandé de tailler la vigne dès mi-février, de préférence par temps froid.

Néanmoins, il est toujours sage de considérer le microclimat local et de s’informer auprès de viticulteurs expérimentés de la région, surtout si l’on est novice dans cette pratique.  

À lire Quel est le prix du fioul domestique en cette quatrième semaine de février 2024 ?

Tailler la vigne
  • Save
Getty Images

Haies de plantes persistantes et conifères

De nombreuses variétés de plantes à feuilles persistantes, couramment employées pour la création de haies, nécessitent une taille attentive au cours du mois de février.

Parmi ces plantes, on retrouve l’abelia, le buis, le troène, les viornes et le houx. Il est essentiel de prendre des précautions spécifiques lors de la coupe du genévrier et de l’if, en veillant à éviter la coupe de bois ancien. 

Les techniques de taille dans le jardin d’ornement

Dans le jardin d’agrément, les glycines requièrent une taille en février, à l’abri des périodes de gel, afin de favoriser leur floraison éclatante, qui offre des grappes véritablement splendides.

Il est primordial de comprendre la méthode appropriée afin d’atteindre le résultat escompté.

À lire Conserver des cendres de cheminée pour entretenir votre jardin : techniques et conseils !

Pour les novices, la question de savoir s’il est opportun de tailler les hortensias en février demeure fréquente.

En réalité, aucune réponse définitive ne peut être donnée, car cela dépend du type spécifique d’hortensia que l’on possède.

Chaque type de plantes peut demander une méthode distincte, mettant en lumière l’importance de saisir les exigences spécifiques de chaque espèce afin d’effectuer une taille qui soit à la fois efficace et bénéfique.  

Tailler l'hortensia
  • Save
Getty Images

Les arbustes à baies 

En février, il est recommandé de procéder à la taille des framboisiers, des myrtilliers, des cassissiers et des groseilliers, en prenant soin de s’assurer qu’il n’y ait pas de gel.

À lire Cognassier du japon : le guide pour cultiver cet arbuste aux fleurs colorées et aux fruits délicieux !

Pendant cette période, retirez les branches mortes, affaiblies ou endommagées, tout en coupant les autres tiges à environ vingt centimètres après un bourgeon sain.

Cette pratique favorise la santé et la croissance optimale de ces plantes fruitières, contribuant ainsi à leur développement robuste.  

Tailler un arbre fruitier
  • Save
Getty Images

Diversité d’arbres fruitiers 

En ce mois de février, la pratique recommandée consiste à tailler certains arbres fruitiers du verger, notamment les pommiers, les poiriers, les mûriers, les néfliers, arbres à kiwis et figuiers.

Néanmoins, des divergences d’opinions existent quant à la nécessité d’élaguer les arbres fruitiers à noyaux tels que les abricotiers, les cerisiers, pêchers et pruniers.

À lire Comment ne plus rater la culture des hortensias ?

Certains jardiniers estiment que cette taille hivernale ne pose aucun problème, tandis que d’autres suggèrent qu’elle pourrait sensibiliser ces arbres à une maladie cryptogamique nommée Chondrostereum purpureum, déconseillant ainsi cette pratique.

La décision de procéder à l’élagage revient donc à chaque jardinier, qui doit choisir la voie qui lui semble la plus appropriée.   

  • Save

Partagez votre avis