Blog décoration et maison Ctendance

Actualite

Saponaire : tout ce qu’il faut savoir pour réussir sa culture

Aussi connue sous le nom de « plante à savon » ou « herbe à savon », la saponaire est une plante dont la floraison se décline en tonalités de blanc et de rose dans le jardin. Mais comment réussir sa culture ?

Dorine Alanoix

Publié le

Comment réussir la culture de la saponaire

Apportant un charme unique dans les jardins, cette plante est aussi facile à vivre et ne nécessite presque aucun entretien. Pour profiter de son doux parfum sur votre balcon ou dans votre espace extérieur, voici quelques conseils de culture pour réussir à coup sûr.

Comment planter la saponaire ?

Parmi les variétés que vous pouvez considérer dans le jardin, vous avez le choix entre Saponaria officinalis « Alba », Saponaria officinalis « Plena » et « Alba Plena » ou encore Saponaria officinalis « Rubra Plena » qui offrent toutes une floraison variée.

Commencez  par préparer un recoin ensoleillé. Notez que la saponaire peut devenir envahissante et iinesthétique si elle pousse dans un terreau trop frais et riche. Préférez donc un sol caillouteux, sec et légèrement humide.

À lire 7 grandes plantes d’intérieur pour sublimer votre maison !

Les saponaires se plantent en groupe de 3 à 4 pieds par m². Prenez donc votre motte humidifiée et placez-la dans un trou avant de combler avec la terre extraite et arrosez abondamment

Ajoutez un peu de compost et du paillage pour les aider durant leurs premières semaines de croissance. Conservez une distance de 30 à 40 cm entre vos sujets.

Saponaire
  • Save
Saponaire

Comment prendre soin de la saponaire

Étant donné que son entretien est presque minime, le jardinier n’aura qu’à assurer les arrosages durant l’été (une fois par semaine) pour conserver la fraîcheur du sol.

Vous pouvez retirer occasionnellement les fleurs fanées pour stimuler la croissance, en gardant un œil sur les escargots ou les limaces qui peuvent s’en prendre à votre culture.

À lire Voici la liste des 6 tâches ménagères à absolument faire avant votre départ en vacances pour éviter les mauvaises surprises

Si vous désirez multiplier vos saponaires, vous pouvez le faire tous les trois ans par division de la touffe en la déterrant pour la séparer en plusieurs morceaux possédant des rhizomes et des pousses. Il ne vous restera plus qu’à replanter immédiatement par la suite.

Profitez-en pour prélever quelques racines afin de créer une lessive maison avec 70 g de graines pour un litre d’eau. Cette solution peut se conserver jusqu’à deux semaines.

Pour ce qui est de la multiplication par semis, travaillez le sol pour éliminer les adventices, puis aplatissez la terre avec le dos du râteau. Semez ensuite les graines à la volée, recouvrez-les sommairement et arrosez en pluie fine.

Saponaires
  • Save
Saponaires

Quelles sont les plantes qui peuvent s’associer avec la saponaire ?

Que ce soit pour créer un grand massif ou des jardins d’inspiration champêtre, les saponaires constituent un véritable couteau suisse en termes d’association.

À lire Tillandsia : adoptez la fille de l’air au jardin !

Vous pouvez donc combiner leur côté sauvage avec des armoises, des centaurées, des échinacées, des véroniques en épis, des phlox ou encore des monardes.

Les jardiniers préférant un peu de légèreté dans leur jardin peuvent toujours se tourner vers les graminées comme les pennisetums ou les Calamagrostis acutiflora « Karl Foerster ».

La saponaire est une plante qui, dans les bonnes conditions de culture, ne nécessite aucun entretien, sauf une taille si elle devient légèrement envahissante. Ses propriétés adoucissantes et dégraissantes pour le linge, ainsi que ses vertus médicinales, la rendent d’autant plus attrayante.

4.8/5 - (26 votes)
  • Save

Partagez votre avis