Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Quelles sont les priorités du jardin au mois d’avril ? Voici les gestes à adopter 

Vous voyez venir les beaux jours. Il n’est pas envisageable ne pas penser à ce que vous ferez de votre aménagement extérieur. 

Dorine Alanoix

Publié le

Quelles sont les priorités du jardin au mois d'avril ? Voici les gestes à adopter 

Vous possédez un potager, un verger ou un jardin ornemental. Voici que les adoucissements de températures apportent toutes les circonstances nécessaires pour reprendre l’entretien de votre terrain. Si vous n’avez pas encore entrepris la plantation de vos fruits et légumes, vous pouvez vous mettre dès à présent à cette préparation. Cependant, ne vous précipitez pas à planter tous vos semis. La saison n’est pas propice à toutes les espèces. 

En avril, entretenir son jardin d’ornement

Que vous possédiez un jardin ornemental approvisionné tous les ans avec de nouvelles plantes ou duquel vous conservez les mêmes plants pour qu’une nouvelle éclosion printanière se produise, le mois d’avril est propice à la floraison, plantation de semis et éclosion des bulbes de vos plantes annuelles.

Les plantes annuelles sont des plantations qui ont un cycle de vie limité. Elles sont éphémères, en ce sens, elles vivent et meurent chaque année. Bien que cela puisse apparaître comme étant un inconvénient, elles ont la caractéristique de fleurir rapidement et de ne pas nécessiter réellement entretien si ce n’est un arrosage régulier. Cela fait de ces végétaux les figurants idéaux pour être tenus en jardinière sur votre appui de fenêtre ou balcon ou venir combler un espace vide en étant plantés en massif.

À lire Le palissage : une méthode pour optimiser la croissance et la récolte des plantes

Les plantes annuelles se catégorisent selon leur résistance au froid. Cette résistance aux basses températures vous permettra de juger la période à laquelle la plante pourra être mise en terre. On retrouve : 

  • les plantes annuelles les plus résistantes
  • les plantes semi-rustiques 
  • les plantes frileuses

Si vos plantes ne sont pas rustiques, il est possible de les garder sous abris le temps que la météo soit de meilleur augure et présente les conditions essentielles à leur développement.

Les fleurs à privilégier pour le semis de graine au mois d’avril sont les rustiques et semi-rustiques. 

Les plantes annuelles rustiques sont à mettre en extérieur dès la fin du mois de mars. Elles concernent : le cosmos, la nigelle de damas, le muflier, les coquelicots, les lavatères etc.

À lire 4 plantes résistantes à la sécheresse pour un jardin fleuri en été

Pour mettre en terre les semi-rustiques, vous devrez attendre la mi-avril. Planter trop tôt dans l’année, vous risqueriez de les voir fleurir précocement et être sujette aux maladies : les œillets d’inde, les ipomées, les zinnias, etc.

En avril, c’est le retour du râteau de jardinage

Après avoir adopté les bons gestes de mars, il est temps de faire de même pour le mois suivant. Comme pour vos plantes décoratives, vous devez vous apprêter à prendre toutes les dispositions nécessaires favorables à l’évolution de vos légumes. En avril, il s’agit surtout de préparer votre sol à accueillir les pousses naissantes. Pas de précipitation ! Vous voulez attendre que votre sol ne soit plus humide et qu’il se soit réchauffé un minimum pour proposer tous les nutriments bénéfiques à leur pousse.

Dès la fin du mois de mars, le temps est venu de nettoyer votre sol. Si vous l’avez recouvert de paillis, vous viendrez retirer le reste de paillis qui protégeait votre sol. Le soleil le fait naturellement sécher, il n’a ainsi plus les propriétés protectrices qu’il possédait. Ne le jetez pas pour autant ! Il peut être recyclé en étant mis au compost. 

Vous devrez également prendre vos dispositions pour venir à bout des mauvaises herbes qui auront empiété sur votre sol. Optez pour un arrachage manuel ou utilisation de désherbant fait maison avec des ingrédients naturels et non nocifs pour votre terre. Toutefois, si des plantes se trouvent à proximité, veillez à ne pas les asperger.

À lire Comment bouturer un camélia ? Techniques et moment idéal

Préparez votre compost pour le disposer dans votre terre. Il fertilise votre terre et sert à nourrir vos légumes lors de leur croissance. Recouvrez le sol de cet engrais quelques semaines avant vos semis en prenant soin de bien disposer le tout avec un râteau. Si vous êtes un jardinier accompli, vous pouvez venir agrémenter la composition du sol avec du fumier qui doit au préalable être bien décomposé. Le fumier en granulés peut être de même une bonne alternative.

Vous pouvez entreprendre de faire vos propres semis. Le début du printemps est la période rêvée pour venir planter : des tomates, du basilic, des courgettes, des aubergines, des courges, des melons, des poivrons et bien d’autres. Vos semis peuvent être réalisés dans du terreau spécial destiné aux semis ou dans un mélange préparé de votre main entre terre de jardin et le sable.

Au potager, avril et mai sont les clés de l’année

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis