Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Préparez votre potager pour le printemps grâce à ces 3 conseils malins

Si vous ne saviez pas quoi faire, et que vous n’arrivez plus à patienter, voilà ce que vous pourriez faire en attendant les beaux jours. 

Dorine Alanoix

Publié le

Mis à jour le

Préparez votre potager pour le printemps grâce à ces 3 conseils malins

Les beaux jours arrivent et vous commencez à être impatient de reprendre votre potager. Mais, attention, si vous aviez laissé votre potager hiberner vous ne pourrez pas simplement le reprendre au printemps. Alors si vous vous impatientez d’aller retourner la terre, vous pouvez aller le préparer avant de faire de nouvelles plantations pour le printemps. 

Commencer par tailler 

Si vous vous impatientez de voir les beaux jours arriver, vous pouvez déjà au préalable commencer à tailler. Dans un premier temps, vous avez les arbres à floraison précoce : 

  • les abricotiers 
  • les amandiers  
  • les pêchers 
  • les pruniers 
  • les figuiers 

Si vous souhaitez planter un de ces arbres, vous pouvez le faire avant l’arrivée du printemps. 

À lire Potager en juin : 5 légumes à semer dès maintenant

Par ailleurs, si vous possédez des arbres à petits fruits comme des mûriers, par exemple, vous pouvez commencer à les tailler à la fin de l’hiver. 


Ensuite, vous pouvez aussi, si vous en possédez tailler vos vignes dès l’arrivée des premiers rayons de soleil, ne conservez que les jeunes tiges de l’année précédente. 

Préparer ses outils et vérifier ses stocks 

Les beaux jours arrivent et s’occuper de votre potager vous démange, vous pouvez avant toute chose, et ce, dès à présent, commencer à organiser vos outils. Il faut dans un premier temps que vous refassiez l’inventaire de vos outils et de vos stocks. 

Sachez au préalable ce que vous aurez envie de planter, puis, regarder ce que vous possédez déjà. Renseignez-vous sur les outils à posséder pour les plantations que vous voulez faire. S’il vous manque des graines, de l’engrais, des outils ou autres accessoires, vous pouvez vous rendre dès à présent dans les magasins de jardinage pour acheter ce qu’il vous manque. 

À lire Les oyas : un système d’arrosage ancestral économique et efficace


Ensuite, vous pouvez remettre en ordre les outils pour les ranger d’une manière différente qui serait peut-être plus logique, mais également les nettoyer et les préparer correctement pour leur redonner une beauté avant qu’ils ne vous servent. 

Commencer à préparer votre terrain

Vous pouvez aussi commencer à préparer votre terrain qui sera utilisable dès l’arrivée des beaux jours. Vous pouvez donc commencer à désherber, enlevez ce qui sera de trop dans ce potager, faites en quelque sorte un ménage de printemps de votre jardin. Cela permettra de moins dépenser dans son potager par la suite.

Il est très important de recommencer à planter sur un terrain complètement propre, vous pouvez aussi commencer à ratisser votre terrain. Par ailleurs, en remuant la terre, vérifiez s’il n’y a pas de gros déchets ou des pierres qui gêneraient. 

Ensuite, vous pouvez aussi penser à faire de la place. Certainement que vous préférerez cette année planter plus de choses que l’année précédente, vous pouvez en conséquence, penser à faire plus de place que les années précédentes dans le but d’être sûr que vous ne serez pas en manque. Vous pouvez aussi délimiter les emplacements pour pouvoir délimiter les terrains correctement. 

À lire 4 astuces essentielles pour partir sereinement en week-end même en ayant un potager

Lorsque l’on se rend dans les magasins de jardinage, on peut vite s’emballer et tout acheter en oubliant comment faire pour tout installer. Vous pourrez installer des parterres de jardin, car en plus de délimiter votre terrain, cela permettra de mettre en valeur vos plantations. En plus de ça, il se peut que certaines plantes vivaces s’étouffent les unes et les autres. 

Ensuite, vous pouvez travailler le sol avec la bêche et la fourche bêche. Peut-être que vous pourrez passer à côté de petites racines. Puis, il faudra fertiliser la terre pour permettre de nourrir le sol. Les plantes se développeront mieux dans un sol nourri et riche. Pour enrichir votre sol, vous pouvez y ajouter du compost. 

Sinon, les fumiers nourriront très bien votre terre. Si vous ne connaissez pas d’élevage à proximité de chez vous, vous pouvez vous procurer dans le commerce de l’engrais déshydraté. Enfin, une fois votre jardin désherbé et nettoyé, vous pouvez déposer des cartons sur le dessus pour éviter la repousse des mauvaises herbes ou le dépôt de déchets. 

Voilà, désormais, si vous êtes vraiment impatient de vous occuper de votre jardin et n’arrivez pas à attendre la vraie arrivée du printemps pour vous occuper de votre jardin potager. Vous savez donc que faire si vous n’arrivez plus à attendre, vous aurez de quoi vous occuper en attendant le printemps. Alors, à vos outils et à votre imagination de faire le reste !

À lire Comment choisir la bonne terre pour votre carré potager ? Conseils et astuces

Le jardin est notre havre de paix

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis